Live Japon : Galaxy Note et Orangina font un tabac

Karyn Poupée
30 juin 2012 à 16h02
0
La moitié de l'année 2012 est déjà écoulée, une bonne occasion pour les médias nippons de faire un premier bilan de la saison. C'est précisément l'exercice auquel se livre tous les semestres le Nikkei Ryutsu Shimbun, journal du secteur de la grande distribution. Ce dernier établit tous les ans en juin et décembre un double-classement des produits, services ou lieux qui ont cartonné durant les six mois écoulés, sous la forme de palmarès de tournois de sumo, en divisant l'ouest et l'est du pays.

Figure généralement dans ce hit-parade semestriel une bonne collection de prestations, objets ou applications technologiques. Il n'a cependant pas échappé à notre mangaka J.P. Nishi, auteur du manga "A nous deux, Paris!", que s'y trouvait aussi cette fois, qui plus est en très bonne place, une boisson qui inévitablement a dans la bouche des Nippons et Nippones un petit goût de capitale hexagonale...

01C2000005273944-photo-live-japon-nishi.jpg

Surprenant mais vrai, le bon vieil Orangina fait un carton depuis fin mars au Japon. La marque originellement française a en effet été rachetée en 2009 par le brasseur nippon Suntory, lequel fait actuellement une promo du tonnerre dans l'archipel, au point qu'il en vend plus de deux fois plus qu'il ne l'espérait: pas moins de trois millions de caisses de mini-bouteilles en deux mois !

Face à l'Orangina, au 3e rang des produits du semestre dans l'ouest du Japon, se trouve à la même place, mais du côté est, une autre boisson, le Mets Cola, auréolé de vertus amincissantes.

Ce breuvage est immédiatement précédé par, en 3e place à l'est, l'hybride smartphone/tablette Galaxy Note du groupe sud-coréen Samsung Electronics. Il y a ne serait-ce que quelques années, il eut été impensable de voir si haut dans le palmarès, ou même de voir tout court, un mobile de marque étrangère, sud-coréenne de surcroît. Mais avec la diffusion rapide des smartphones depuis le succès de l'iPhone d'Apple, popularité plus tardive au Japon qu'ailleurs, les Nippons sont plus enclins à acheter des appareils étrangers, d'autant que Samsung à l'intelligence de les adapter à la clientèle locale en ajoutant quelques fonctions supplémentaires à la demande des opérateurs japonais, en l'occurrence dans le cas présent NTT Docomo. Des événements spéciaux sont organisés, comme récemment avec la mangaka japonaise Erika Sakurazawa, qui montrait combien il était facile de dessiner des portraits avec le logiciel Note du Galaxy. Le modèle Galaxy S3, qui vient de sortir ici, est aussi promu tous azimuts. Reste que, selon une étude GFK, durant le premier trimestre de l'année, les smartphones qui se sont le plus vendus au Japon, ne sont ni les iPhone, ni les Galaxy mais les ... Arrows, une gamme d'appareils proposés par le fabricant japonais Fujitsu.

01F4000005273946-photo-live-japon.jpg

Juste au-dessus de l'Orangina, soit en 3e place dans la partie ouest, apparaît l'application de téléphonie IP et messagerie instantanée pour smartphone LINE de la société NHN Japan. Elle revendique à ce jour 44 millions d'utilisateurs dans quelque 231 pays, et se félicite de dépasser la concurrente Skype au Japon, grâce à des fonctions plus "kawaïiiiii" (mignonnes) faisant par exemple appel à des mascottes.

En deuxième place à l'est, région de Tokyo, se classe l'Aqua, nouvelle voiture hybride de Toyota, un petit modèle vendu moins de 17.000 euros et qui bénéficie en sus de subventions étatiques en raison de sa faible consommation de carburant et de ses moindres rejets de gaz à effet de serre. A noter que l'hybride vedette Prius, du même Toyota, pionnier en la matière depuis 1997, est toujours, et ce depuis des mois et même des années, l'automobile la plus vendue au Japon.

01F4000005273952-photo-live-japon.jpg

Trône enfin au plus haut à l'est, et ce n'est pas étonnant, la tour de diffusion TV Tokyo SkyTree, un monument de 634 mètres qui domine la capitale nippone et dont les observatoires, situés à 350 et 450 mètres, ont ouvert au public fin mai. Objectif: 32 millions de visiteurs dans l'année, accès à l'espace marchand adjascent "Soramachi" compris.

Retour à l'ouest où le numéro deux est la nouvelle compagnie d'aviation Peach, petit prix et service mini, et où il n'y a pas de numéro un, mais où l'on dégote en 13e place tous les appareils et accessoires permettant de créer et de conserver de l'énergie, une nécessité actuellement au Japon où les 50 réacteurs nucléaires sont stoppés, deux seulement étant en voie de redémarrer. Si bien que cela dynamise le marché des panneaux solaires et des piles ou batteries. De gigantesques parcs solaires sont en projet ou en chantier dans l'archipel, de plus en plus de citoyens s'équipent et tout le monde est prié de faire des économies d'électricité, particulièrement en été.

Le classement reflète aussi le fait que le Japon compte de plus en plus de célibataires, lesquels se complaisent de plus en plus dans cet état solitaire, d'autant que les commerçants et prestataires leur proposent de plus en plus d'offres hors pair. Ainsi, pour les personnes vivant seules, trouve-t-on au 16e rang à l'est, un vidéophone de porte signé Panasonic "qui ne necessite aucuns travaux pour que les filles puissent aisément l'installer chez elles". Autre exemple, un peu plus loin dans le hit-parade, à la 16e place à l'ouest, un nouveau concept, celui du karaoke "une personne", des salles spéciales pour n'accueillir qu'un seul chanteur amateur qui peut ainsi sans honte s'époumonner à gorge déployée.
05273954-photo-live-japon.jpg

A l'opposé, en 17e place à l'est, le contraire: les "machikon", des méga-soirées rencontres pour célibataires qui en ont marre de l'être. Ces fiestas mixtes sont généralement organisées par les municipalités ou associations (machi signifie ville ou quartier) qui enrôlent les restaurateurs des lieux. Des centaines ou milliers de personnes seules (autant de filles que de garçons) s'inscrivent au préalable et reçoivent pour une somme donnée un laissez-passer qui leur donne accès à tous les bars et restaurants participant à l'opération pour essayer de trouver l'âme soeur. Ces "machikon" ont lieu dans toutes les préfectures du Japon, les autorités locales s'inquiétant de la baisse du nombre de mariages et d'enfants dans leur région.

Au-dessus, au 16e rang, on trouve les "shashin SNS", plates-formes communautaires en ligne d'échange de photos, comme Instagram ou Pinterest, une société dans laquelle le groupe japonais Rakuten, gérant de la plus grande galerie marchande en ligne du Japon, vient d'injecter 100 millions de dollars dans le but de développer des services nouveaux associant images et commerce.

Bilan: 15 mois après le séisme, le tsunami et l'accident nucléaire du 11 mars 2011, les Japonais n'ont en apparence plus la même appétence pour les produits high-tech mais préfèrent pour l'heure les menus plaisirs pas chers, si bien que, contrairement à d'habitude, le "hit shouhin banzuke" (classement des produits vedettes) du 1er semestre 2012 n'est guère technonologique, mais très éclectique, les boissons, bonbons et gâteaux y cotoyant les lieux en vogue (Tokyo SkyTree, centre Shibuya Hikarie, cantine Tanita, etc) ou les mangas phares (Thermae Romae de Mari Yamazaki, 4e dans l'ouest).

01F4000005273956-photo-live-japon.jpg

Il est vrai que les fabricants d'appareils électroniques japonais, Sony, Panasonic, Sharp et consorts, n'ont ces derniers temps rien sorti de révolutionnaire, hormis peut-être le smartphone intégrant un dosimètre de mesure de radioactivité conçu par Sharp et bientôt en vente via l'opérateur Softbank.

Si l'on en croît les spécialistes de la consommation du Nikkei Ryutsu, dans les prochains mois, les nouveautés technologiques seront surtout d'origine étrangère (systèmes d'exploitation iOS 6 d'Apple et Windows 8 de Microsoft, iPhone 5, lancement du Kindle d'Amazon au Japon). Côté japonais, sont attendues la nouvelle console de jeux vidéo de salon Wii U de Nintendo, entreprise très mal en point ces derniers mois, une gamme de smartphones compatibles avec le standard LTE chez NTT Docomo, qui compte déjà 3 millions de souscripteurs à son offre Xi ("cross-i") basée sur ce standard de réseau cellulaire à haut-débit, l'ouverture d'un nouveau gigantesque magasin de produits high-tech Bic Camera à Tokyo dans le quartier de Shinjuku (qui en regorge déjà) et d'un parc à thème Sega dans la baie de la capitale.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top