Live Japon : Gadgets et conseils pour passer l'hiver

Par
Le 19 novembre 2011
 0
Les températures commencent à sérieusement fléchir au Japon ces derniers jours. Même si à Tokyo le temps est encore ma foi très clément, l'ambiance hivernale envahit la ville et les vitrines. Pour aider les citoyens à passer l'hiver sans trop consommer d'énergie, ainsi que le recommande chaudement l'Etat, le monde marchand rivalise d'astuces et de nouveautés. Uniqlo va encore battre des records de ventes (par millions) de culottes et maillots de corps « Heat Tech » aux (réelles) vertus thermiques.

Comme l'illustre le mangaka japonais JP Nishi (nom de plume), d'aucuns se préoccupent même de la santé d'otaku figés à longueur de nuit et journée devant leur PC. Tellement obnubilés par les gadgets informatiques, ils en oublient que, pour se réchauffer qu'un pull en laine vaut mieux qu'un T-shirt !

0190000004761072-photo-manga01-19112011.jpg


Tous les accessoires chauffants figurant dans ce dessin de JP Nishi sont bel et bien proposés au Japon, notamment par le spécialiste Thanko, lequel vend aussi (car ce peut être bien utile) un hub USB à 80 ports. A noter que ces objets sont généralement présentés sur des sites comme étant destinés à des employées de bureau, même si on les trouve d'abord dans les boutiques du quartier de l'électronique (Akihabara) plutôt fréquenté par les férus de technologies. Plus largement distribuées sont les mini-couvertures électriques à poser sur ses genoux, des écharpes, ceintures chauffantes, chaufferettes de mains et même bouillottes électriques à batterie rechargeable (Eneloop de Sanyo). Les modèles plus traditionnels à eau chaude de diverses contenances, habillés de jolies housses, sont aussi redevenus des produits vedettes. On en distribue d'ailleurs actuellement par milliers dans zones sinistrées du nord-est de l'archipel.

012c000004761064-photo-image-8.jpg
012c000004761224-photo-image-10.jpg


Cet hiver comme l'été dernier, tout le monde au Japon est prié de faire des économies d'électricité. Depuis le 1er novembre et jusqu'au 31 mars 2012, dans le cadre de la troisième édition d'une campagne nationale appelée « Warm Biz » (« warm business », travailler confortablement sans dépendre du chauffage), l'Etat nippon demande aux entreprises, aux lieux publics et aux particuliers de régler les thermostats à 20 degrés. Les années précédentes également, les autorités appelaient à minimiser la consommation d'énergie afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais cette année elles se font plus pressantes encore, insuffisance d'électricité oblige. Compte tenu du maintien à l'arrêt de nombreux réacteurs nucléaires dans l'archipel depuis l'accident de la centrale Fukushima Daiichi le 11 mars, l'Etat et les compagnies redoutent en effet les pics hivernaux d'utilisation qui généralement surviennent en janvier et février. Selon toute vraisemblance, il n'y aura au Japon à ce moment que 5 ou 6 réacteurs en service sur un parc total de 54, du fait des suspensions prévues pour entretien de routine ! Actuellement, seulement 11 sont exploités, les autres étant stoppés, soit à cause de séismes, soit pour session de maintenance régulière. Aucun ne peut redémarrer sans avoir subi les nouveaux tests de résistance (vis-à-vis des tremblements de terre et des tsunami) et sans l'autorisation des collectivités locales, lesquelles sont réticentes à prendre la responsabilité d'une réactivation.

012c000004761028-photo-image-7.jpg
012c000004761030-photo-image-9.jpg


Face à cette pénurie, il faut se rappeler la philosophie et les tactiques des anciens, mutualiser les usages (comme le fait l'individu du manga en branchant tout sur son ordinateur) et, ce qui est vrai depuis toujours au Japon, « chauffer les personnes, pas les lieux » surtout dans les maisons de bois encore très nombreuses où l'isolation thermique laisse quelque peu à désirer.

Cet appel au bon sens commun et à la solidarité nationale trouve un écho dans les commerces en général et dans les temples de l'électroménager en particulier. Chez Bic Camera, à Yurakucho, au centre de Tokyo, s'alignent des appareils de chauffage d'appoint transportables d'un endroit à l'autre, des humidificateurs (car l'air est asséché en hiver), des couvertures chauffantes, des « kotatsu » (tables basses bordées d'une couverture sous lesquelles on glisse ses jambes maintenues à bonne température par un système chauffant), ainsi que les plus récents modèles de climatiseurs « sho-ene » (basse consommation) qui, en hiver, font office de radiateurs.

Les entreprises elles aussi sont poussées à modifier la configuration de leurs bureaux pour que la chaleur s'y diffuse au mieux, y compris celle involontairement produite par les appareils informatiques.

012c000004761014-photo-calculs.jpg


Face aux doutes de beaucoup, des chercheurs se sont penchés sur la portée réelle de cette campagne Warm Biz. Ils ont fait les calculs (compliqués), d'où il ressort que les recommandations pour économiser du courant et limiter les rejets de gaz à effet de serre sur les lieux de travail ne sont pas si fantaisistes. Si elles sont respectées, elles sont efficaces. Pour donner une idée du résultat, est disponible sur un site Internet une application qui permet de simuler différentes configurations, prenant en compte, dans un espace de travail donné, le nombre de personnes (hommes et femmes), de PC en service (fixes, portables), d'écrans, d'imprimantes, etc.

012c000004761016-photo-simulation.jpg


Cet été, les entreprises et particuliers avaient été forcés de s'abstenir d'abuser des éclairages et climatiseurs, ce qui a détendu l'atmosphère dans les bureaux, comme l'illustrait d'ailleurs à l'époque JP Nishi.

012c000004761018-photo-economies-electricite.jpg


Cet hiver aussi l'incitation à la modération devrait se traduire par une plus grande convivialité entre amis et au foyer, puisque l'Etat nous invite également à nous attabler autour de « nabe » (sorte de marmite dans laquelle on fait mitonner des légumes, poissons, etc.), à prendre des bains chauds (en utilisant la même eau puisqu'on se lave avant en dehors de la baignoire), et à se lover bien douillettement sous la couette.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Live Japon

scroll top