GPS : des centaines de milliers de trackers sont vulnérables à un piratage à distance

09 septembre 2019 à 09h53
0
gps-tracker-geolocalisation.png
© Crédits photo : Pixabay

Une faille de sécurité rend vulnérables au piratage pas moins de 600 000 trackers GPS, provenant d'un fabricant chinois.

Les trackers GPS ont tendance à sérieusement se démocratiser. Accessibles pour seulement quelques dizaines d'euros sur des plateformes plébiscitées par le grand public comme Amazon, Cdiscount ou Alibaba, ces mouchards permettent de suivre les déplacements de ses enfants, d'une personne âgée, de son animal ou de son véhicule, si celui-ci ne bénéficie pas de fonction équivalente. Or, plusieurs centaines de milliers de ces traceurs ont été touchés par une faille ciblant près d'une trentaine de modèles proposés à la vente, tous fabriqués en Chine.

29 modèles identifiés

Des chercheurs du spécialiste tchèque de l'antivirus, Avast, ont découvert que quelques 600 000 trackers GPS d'enfants, que l'on retrouve sur plusieurs sites de e-commerce (dont le précité Amazon), s'appuyaient sur la même plateforme technique et ne disposaient pas d'un système de sécurité adéquat.


Les 29 modèles identifiés par Avast ont été conçus par le fabricant chinois i365 Tech et revendus sous différentes marques. Les chercheurs se sont aperçus que l'application mobile nécessaire à l'utilisation du traceur était téléchargée depuis un site Web non sécurisé, exposant ainsi les données des utilisateurs dans le Cloud.

Un mot de passe par défaut pas sécurisé

Le problème de sécurité majeur détecté concerne les identifiants du compte utilisateur. Dans le détail, le login permettant de géolocaliser le traceur sur une carte n'était autre que le numéro de série de l'appareil, tandis que le mot de passe était déjà configuré par défaut, avec le nombre 123456. Ces faiblesses donnaient ainsi la possibilité à des hackers de se connecter directement à des traceurs.

avast-GPS-tracker.jpg
© Crédits photo : Avast

Ainsi, les pirates pourraient sans trop de mal prendre le contrôle du compte utilisateur de leur cible et espionner les conversations captées à proximité du tracker ou obtenir le numéro de téléphone de la carte SIM. Sur le million d'appareils scannés par Avast, 231 000 avaient un mot de passe par défaut. Sur cette base, 167 000 étaient géolocalisables.

Source : Avast
3
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top