GPS : des centaines de milliers de trackers sont vulnérables à un piratage à distance

09 septembre 2019 à 09h53
0
gps-tracker-geolocalisation.png
© Crédits photo : Pixabay

Une faille de sécurité rend vulnérables au piratage pas moins de 600 000 trackers GPS, provenant d'un fabricant chinois.

Les trackers GPS ont tendance à sérieusement se démocratiser. Accessibles pour seulement quelques dizaines d'euros sur des plateformes plébiscitées par le grand public comme Amazon, Cdiscount ou Alibaba, ces mouchards permettent de suivre les déplacements de ses enfants, d'une personne âgée, de son animal ou de son véhicule, si celui-ci ne bénéficie pas de fonction équivalente. Or, plusieurs centaines de milliers de ces traceurs ont été touchés par une faille ciblant près d'une trentaine de modèles proposés à la vente, tous fabriqués en Chine.

29 modèles identifiés

Des chercheurs du spécialiste tchèque de l'antivirus, Avast, ont découvert que quelques 600 000 trackers GPS d'enfants, que l'on retrouve sur plusieurs sites de e-commerce (dont le précité Amazon), s'appuyaient sur la même plateforme technique et ne disposaient pas d'un système de sécurité adéquat.


Les 29 modèles identifiés par Avast ont été conçus par le fabricant chinois i365 Tech et revendus sous différentes marques. Les chercheurs se sont aperçus que l'application mobile nécessaire à l'utilisation du traceur était téléchargée depuis un site Web non sécurisé, exposant ainsi les données des utilisateurs dans le Cloud.

Un mot de passe par défaut pas sécurisé

Le problème de sécurité majeur détecté concerne les identifiants du compte utilisateur. Dans le détail, le login permettant de géolocaliser le traceur sur une carte n'était autre que le numéro de série de l'appareil, tandis que le mot de passe était déjà configuré par défaut, avec le nombre 123456. Ces faiblesses donnaient ainsi la possibilité à des hackers de se connecter directement à des traceurs.

avast-GPS-tracker.jpg
© Crédits photo : Avast

Ainsi, les pirates pourraient sans trop de mal prendre le contrôle du compte utilisateur de leur cible et espionner les conversations captées à proximité du tracker ou obtenir le numéro de téléphone de la carte SIM. Sur le million d'appareils scannés par Avast, 231 000 avaient un mot de passe par défaut. Sur cette base, 167 000 étaient géolocalisables.

Source : Avast
3
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top