Signal : l'introduction des paiements crypto pourrait-elle finalement nuire à la fondation ?

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
09 janvier 2022 à 15h45
17
Signal © Eliseu Geisler / Shutterstock.com
© Eliseu Geisler / Shutterstock.com

Il y a huit mois, le service de messagerie cryptée Signal annonçait que ses utilisateurs pourraient faire des transactions avec la crypto MobileCoin. Au sein de l’entreprise elle-même, on s’interroge quant à la réaction du régulateur américain, qui dresse tout de suite un parallèle entre messagerie cryptée, crypto-monnaie et activités illicites.

Après une phase de test, le service de paiement est désormais disponible depuis novembre sur l’ensemble du globe.

Des risques d’activités criminelles sur la plateforme Signal

« Je souhaite un monde où non seulement vous pouvez être sûr du respect de votre vie privée quand vous parlez à votre thérapeute sur Signal, mais aussi avoir la possibilité de le payer sur la messagerie. »

Ainsi parle Moxie Marlinspike, fondateur de Signal, à propos de l'implantation de transactions crypto sur la messagerie. Pourquoi MobileCoin plutôt qu’une autre monnaie ? Parce que son empreinte carbone est négative et qu’elle est très rapide et surtout intraçable.

Pourtant, cette intégration s’est faite dans une relative discrétion, en passant par une phase de test aux États-Unis. Signal n’a pas souhaité faire d’annonce de peur que le régulateur américain ne vienne mettre son nez dans leurs affaires. Récemment, MobileCoin a noté une adoption massive de sa monnaie, notamment grâce à Signal, passant de quelques dizaines de transactions par jour à des centaines de milliers.

Le but avec MobileCoin est de rendre les paiements aussi anonymes que les paiements en espèces. La principale crainte des autorités financières est de laisser les utilisateurs de Signal payer pour des activités illicites, comme l’achat de drogues, le blanchiment d’argent ou la traite d’êtres humains.

Régulation : qui veut la peau des messageries cryptées ?

D’autres services de messagerie ont déjà envisagé des solutions de paiement crypto. On pense notamment à Facebook avec Novi . Qu’est-ce qui différencie Signal du géant de la tech ? Il s’agit d’une messagerie entièrement cryptée qui vous garantit une confidentialité complète. En intégrant ce genre de fonction, Signal se met d’office sous les radars du régulateur. 

Le premier amendement de la Constitution américaine ne garantit pas du tout la protection de l’anonymat des transactions, et c’est pourquoi des autorités financières s'intéressent de très près à ces services pour appliquer des sanctions très strictes.

Pour l’heure, l’avenir des messageries cryptées dans les crypto-monnaies pourrait s'annoncer compliqué, surtout si elles se heurtent aux intérêts du gouvernement américain.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
9
benben99
Ca va surtout servir aux criminels et bandits de tout acabits… Que ce soit bannit serait une bonne chose.
norwy
C’est sûr que ça ne servira pas à payer son thérapeute !
darthvad
donnez de la liberté au peuple, il réclame vite des chaines et des interdits…
wackyseb
C’était pourtant pas compliquer d’autoriser le paiement via ApplePay, carte bleu, paypal ou autre système «&nbsp;normal&nbsp;».<br /> Pourquoi se flageller avec de la cryptomonnaie et si en plus c’est anonyme, c’est encore pire. Ils sont fous chez signal !!!
pecore
Clairement la fête est finie. Les cryptomonnaies ont bénéficié d’une période de flou artistique pour se développer de manière plutôt anarchique mais c’est maintenant terminé : les grandes puissances ont décidé d’y mettre de l’ordre. Amusant de voir que les USA et la Chine se rejoignent au moins sur un point : leur défiance vis à vis des cryptomonnaies.
Blade_Hunter
chaque fois qui je vois un article sur les cryptos sur cluclu je ne lis meme plus l’article… je vais directement au commentaire pour rigoler… il y a systematiquement les haters, qui ont RIEN compri au systeme, mais qui se permettent de donner des lessons et critiques, rarement constructive (le btc pollue, anonyme, terroristes, ponzi, tulipes etc.) LOL<br /> PS je suis quand meme etonné de voir autant d’ignorance sur ce sujet, trés technologique, sur un site normalement frequenté par des geeks amants de la techno… mah???
Blade_Hunter
bonne chance pour bannir un truc DECENTRALISE’ MDR
Blade_Hunter
ouais… très méfiantes les USA… meme les Maires de New York (capitale de la finance mondiale) et Miami reclament leurs salaires en bitcoin
pecore
Deux Maires, même de grandes villes, ne dictent pas la politique économique et monétaire d’un pays, surtout pas celle d’un état fédéral comme les États Unis. Et j’ai aussi envie de dire : seulement deux.
benben99
T’as juste bannir Signal des App Stores, puis bannir la production de crypto, puis bloquer les IPs des serveurs de Signals. C’est pas comme si c’était impossible à faire.
Blade_Hunter
un bon example est El Salvador et bien tot un trés possible effet boule de neige dans d’autres pays si ça marche comme prevu… et pour l’instant, en seulement 4 mois, ils montrent des enormes progrès… les Volcano Bonds aussi commencent à bien degouter (énnérver) le FMI
Blade_Hunter
? pas compris… comme ça tu peut bannir Bitcoun dans tout le monde? pas seulemen l’app de signal, mais tu veut dire bannir le RESEAU Bitcoin et le minage PARTOUT? si c’est ça je me répéte; bonne chance
benben99
Blade_Hunter:<br /> un bon example est El Salvador et bien tot un trés possible effet boule de neige dans d’autres pays si ça marche comme prevu…<br /> Après, ca sera peut-être le Zimbabwe ou un autre pays au bord de la faillite du même calibre que le Salvador.
benben99
Blade_Hunter:<br /> ? pas compris… comme ça tu peut bannir Bitcoun dans tout le monde? pas seulemen l’app de signal, mais tu veut dire bannir le RESEAU Bitcoin et le minage PARTOUT? si c’est ça je me répéte; bonne chance<br /> Facile. Hormis les mineurs qui peuvent produire des bitcoins, les gens ordinaires doivent les acheter. Cela doit donc nécessairement passer par des transactions bancaires. Facile à bloquer. Ils suffit de mettre les plateformes d’échanges sur des listes noires pour les transactions bancaires. Par ailleurs, on peut bloquer leur IP et bannir les APPs comme je disais. Après cela, le type moyen ne va pas se donner le trouble d’essayer. D’ailleurs plusieurs pays ont déjà banni les bitcoins et autres crypto . Exemple, la Chine est pionnière. Elle a commencé par bannir la racaille qui consommait trop d’électricité pour miner et les ont viré du pays. Puis ils ont banni tous les échanges de Crypto dans leur pays et transactions bancaires vers eux, et les APPs. Certes quelqu’un pourrait toujours passer à travers les mailles pour en acheter quand même, mais le type moyen ne le fera pas, car c’est nettement plus compliqué maintenant.<br /> Après la Chine, d’autres pays ont commencé à bannir la production de crypto, et cela ne va qu’augmenter vu la consommation d’électricité qui augmente. Et en même temps, il y a plusieurs pays qui réalisent l,avantage d’avoir leur propres monnaies électronique qui n’est pas une crypto. La Chine par exemple a le e-yuan qui est stable, sans problème énergétique, rapide (contrairement aux transactions bitcoins!), et sous le contrôle du pays pour contrôler leur politique monétaire. Cette approche de monnaie électronique centralisée qui n’est pas une crypto fait bien plus de sens pour un pays et ne pollue pas l’environnement… D’autres pays vont certainement suivre cette approche.<br /> Le concept de crypto à la bitcoin a un bel idéal d’anonymat et de décentralisation, mais pour les gouvernements c’est définitivement indésirable. Donc pas compliqué de réaliser que tôt ou tard ils vont serrer la vis.
dFxed
Je suis tout à fait de votre avis concernant l’intérêt des cryptos porté par les criminels, cependant il ne faudrait pas oublier que ce même fonctionnement existe avec les espèces.<br /> Donc bloquer les cryptos, pour ce problème, sans supprimer les espèces, c’est omettre une grosse partie du problème en pointant du doigt une monnaie peu utilisée pour le crime (comparativement au volume utilisé en espèces).<br /> Mais il est plus facile de bloquer quelque chose qu’on ne comprends pas (je ne comprends pas non plus l’engouement) que d’essayer de le réguler correctement.
benben99
dFxed:<br /> Je suis tout à fait de votre avis concernant l’intérêt des cryptos porté par les criminels, cependant il ne faudrait pas oublier que ce même fonctionnement existe avec les espèces.<br /> Donc bloquer les cryptos, pour ce problème, sans supprimer les espèces, c’est omettre une grosse partie du problème en pointant du doigt une monnaie peu utilisée pour le crime (comparativement au volume utilisé en espèces).<br /> Il y a quand même une différence majeure qui est qu’à la base les crypto sont conçues pour outrepasser le système financier et à évader les contrôles. Oui, des criminels peuvent utiliser de l’argent papier, mais c’est nettement plus compliqué pour blanchir l’argent ou faire des transactions électroniques, surtout pour des sommes considérables. Il y a plein de contrôles. Les cryptos sont l’outil idéal pour frauder et commettre des crimes. Une racaille peut utiliser des cryptos pour engager un tueur a gage ou commander de la drogue sur le dark web, ce qui n’est pas possible avec de l’argent papier.
Arthur_12
Vous voulez faire un geste pour l’environnement, abandonnez les crypto.<br /> Vous voulez mettre des batons dans les roues des criminels et des hackers, abandonnez les crypto.<br /> etc…
dFxed
Dire qu’à la base les cryptos sont conçues pour s’évader des banquiers, je suis d’accord. Des législations, beaucoup moins.<br /> Car vos cryptos il faut en acheter avec de l’argent sonnant et trébuchant, donc laisser une trace, et il en va de même pour les vendre. A ce jour, très peu de biens de consommation courante ou alimentaires s’achète en cryptos.<br /> Nous sommes juste trop bêtes pour comprendre qu’on gagne tous à s’unir, et qu’il en va de même pour les lois. Heureusement qu’il y a quand même quelques organisation comme l’OMC ou l’OMS.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Crypto-monnaie et cybercriminalité : Europol démine les idées reçues
Binance : peut-on forcer les plateformes à lutter contre la fraude ? Apparemment, non…
Cryptominage : il n'y a pas que des monstres de puissance dans la course, vous seriez surpris
Les NFT déjà mainstream (et bientôt sur YouTube) ?
OpenSea victime d'un bug, des propriétaires de NFT dévalisés
La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Quand Ozzy Osbourne se lance dans le NFT, mieux vaut l'éviter
La Russie va interdire le minage et l'utilisation de crypto-monnaie
Comme promis, le maire de New York a reçu son premier salaire d'élu en crypto
Opera lance son Crypto Browser Project, ancré dans le
Haut de page