Coronavirus : comment et où télécharger l'attestation de sortie obligatoire ?

17 mars 2020 à 12h17
0
attestation-gouvernement-obligatoire.jpg

Clubic vous explique comment télécharger le document nécessaire pour pouvoir circuler, à pied ou autrement, à compter du mardi 17 mars midi, et les sanctions encourues en cas de non-respect de cette démarche obligatoire.

Le lundi 16 mars, le président de la République, Emmanuel Macron, a donné une nouvelle allocution télévisée durant laquelle il a relevé les mesures prises pour lutter contre la propagation du coronavirus, qui a déjà fait 150 victimes en France. Si le chef de l'État n'a volontairement pas employé le terme de « confinement », le ministre de l'Intérieur, Christopher Castaner, s'en est chargé en énonçant les détails du dispositif.


Comment télécharger cette attestation ?

Les déplacements sont interdits dans toute la France, en territoire métropolitain et en outre-Mer depuis le mardi 17 mars à 12h00 et ce pour une durée minimale de 15 jours. Des exceptions sont toutefois possibles à la stricte condition de détenir une attestation dite « de déplacement obligatoire. »

Clubic vous invite à CLIQUER SUR CE LIEN, qui vous redirige directement vers l'attestation officielle. Vous pouvez librement la télécharger, l'imprimer, ou la reproduire à la main sur papier, cette forme étant autorisée par le décret pris le 16 mars. Nous avons directement hébergé le formulaire via Google Drive pour que vous puissiez le télécharger immédiatement, puisque l'attente peut être longue si vous passez par le site du gouvernement, dont les serveurs sont extrêmement sollicités.

Dans l'attestation, vous devez indiquer votre/vos nom(s) et prénom(s), votre date de naissance, ainsi que votre adresse postale. Un second formulaire est aussi disponible (en cliquant ici) pour les déplacements professionnels, assimilé à une attestation employeur. Ici aussi, même principe. Vous pouvez télécharger le justificatif, l'imprimer ou le reproduire sur papier libre.


Quels sont les motifs recevables pour se déplacer ? Quelles sanctions risque-t-on ?

Le décret pris le 16 mars 2020 précise les dérogations qui peuvent être apposées sur l'attestation (ou cochées dans le cas où vous imprimez le formulaire officielle) et qui permettent de mettre le nez dehors.

  • Vous pouvez ainsi vous déplacer pour rejoindre votre lieu de travail, dans le cas où le télétravail n'est pas possible.
  • Il est également possible de sortir de chez soi pour faire des achats de première de nécessité, dans les commerces de proximité autorisés.
  • Les sorties sont autorisées pour consulter un professionnel de santé, votre médecin généraliste par exemple.
  • Vous pouvez vous déplacer pour la garde de vos enfants, ou bien pour aider et soutenir les personnes vulnérables, à la condition de respecter les gestes barrières.
  • Il est enfin autorisé de sortir pour mener une activité physique individuelle, autour de chez soi. Ce qui exclut, de fait, les activités collectives.

Si la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a confié mardi que les forces de l'ordre ne verbaliseraient pas les contrevenants ce 17 mars, ce ne sera plus le cas à compter du lendemain. Les infractions à ces règles seront sanctionnées d'une amende dont le montant peut aller de 38 à 135 euros. « Elles monteront pour tout le monde dans les jours qui viennent », nous indique le gouvernement.

Source : Ministère de l'Intérieur
Modifié le 17/03/2020 à 14h01
76
35
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top