Sabotage de fibre optique, quelle est la réaction de Free ?

29 avril 2022 à 18h15
54
fibre
© University College London

Cette semaine, dans la nuit de mardi à mercredi, des lignes fibres de Free ont été sabotées lors d'attaques coordonnées à Strasbourg, Grenoble, Reims, Lyon et d'autres villes de France. Le directeur général de Free a déclaré que ces actes étaient d'une « extrême gravité ».

Les lignes coupées ont été rétablies environ quatre à cinq heures après l'incident, un temps record au vu de l'ampleur des dégâts. L'événement malveillant a été qualifié « sans précédent » par Free.

Des actes de sabotage simultanés

Les malfaiteurs ont agi dans la nuit et ont sectionné les câbles de fibre optique Free. Certains clients du réseau ont alors été complètement coupés d'Internet dès 4 h du matin, après quoi Free a rapidement déployé des techniciens.

Environ 100 000 personnes ont été touchées par la panne. Les attaques étaient organisées et simultanées, elles ont ciblé trois des quatre artères principales du réseau Free, qui emprunte les lignes de SFR. Les responsables ne semblent pas encore avoir été identifiés.

Le plan de continuité a été activé rapidement, ce qui a permis à l'opérateur de rétablir promptement une connexion à Internet. Le directeur de Free, Thomas Reynaud, s'est félicité de cette réaction rapide et de l'efficacité de ses techniciens. Il a également dénoncé la nature de ces actions comme étant extrêmement graves.

Des conséquences graves pour les personnes touchées

Une coupure internet peut sembler n'être qu'un simple désagrément : quelques heures sans accès au Web, cela n'a rien de jamais-vu. Mais, de nos jours, une coupure aussi massive peut avoir des conséquences graves, notamment pour les hôpitaux, qui comptent de plus en plus sur une connexion stable.

Une coupure peut aussi empêcher des milliers d'utilisateurs d'accéder à leurs données stockées sur le Cloud, ou bien empêcher les paiements en ligne ou le passage d'examens sur Internet pour les étudiants.

C'est en vertu de la nature grave de ces actes que le parquet de Paris a ouvert une enquête pénale pour « détérioration de bien de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation », « entrave à un système de traitement automatisé de données » et « association de malfaiteurs ».

Source : Europe1

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
54
33
Bidouille
Les c ns ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait.<br /> Ras le bol des ces frustrés qui feraient n’importe quoi pour que l’on parle d’eux, pensant avoir fait un acte héroïque. Il est content le gugusse, il a coupé Internet. A quand un vaccin contre le bêtise humaine?
SPH
J’ai des amis qui ont été touché la veille, au soir.
Maraut
Pas possible, ils feront partis des gens qui ne voudront pas se faire vacciner
KlingonBrain
Bon, alors on prends les paris. C’est un coup de qui ?<br /> Les extremistes verts qui veulent sauver la planète ?<br /> Les complotistes anti 5G qui pensent que ça donne le covid ?<br /> Les Russes infiltrés pour accuser les ukrainiens ?<br /> Une intelligence extra terrestre ?<br /> Le groupe occulte pour la survie du minitel.<br /> Mamie qui en a mare de voir son petit fils jouer sur sa console.<br /> Mais, de nos jours, une coupure aussi massive peut avoir des conséquences graves, notamment pour les hôpitaux, qui comptent de plus en plus sur une connexion stable.<br /> Et donc en cas de guerre, de catastrophe naturelle, ça veut dire qu’on ne pourra pas compter sur les hopitaux ?<br /> Bienvenue en absurdistan.
gothax
J’opte pour les lapins crétins poutinophiles !!!<br /> On peut vivre et survivre sans internet voire même sans … smartphone ! Sur 4h en plus… Je rejoinds KlingonBrain
crash3236
Vivre, surement, quoi que il faut pas avoir besoin de passer un appel aux urgences avec une box tout en un qui sans fibre … n’a plus de téléphone.<br /> Et puis a coté de ça par contre, travailler ça se complique potentiellement, mais c’est un petit détail hein ^^<br /> Perso presque pas eu de coupure, par contre internet était super lent jeudi (region parisienne est, SFR), et ça m’a quelque peu gêné en télétravail…
poilaucul
Ça m’étonnerai pas que ce soit un coup des anarchistes anticapitalisme et anti-télétravail.
flonc
@KlingonBrain et @gothax, internet est devenu une ressource essentielle, comme l’électricité.<br /> Un arrêt des systèmes informatiques provoquent des morts de nos jours.<br /> On en parlait en 2017: Usbek &amp; Rica - Cyberattaques : « On va commencer à compter les morts »<br /> Premier cas connu du public en 2020:<br /> En Allemagne, une attaque informatique contre une clinique provoque une mort
Nmut
Non, on ne pourra pas compter sur la médecine moderne qui est intimement liée aux outils modernes. Sans internet, on revient 30 ans en arrière, sans électricité 150 ans, etc…
KlingonBrain
C’est surtout la façon dont on fait de l’informatique aujourd’hui qui est dangereuse.<br /> Dans un monde d’hyper concurrence, il y aura toujours la tentation de diminuer les coûts en limitant le plus possible l’analyse au scénario de fonctionnement « habituel » sans tenir compte des aléas possibles.<br /> Quand on commence à analyser tous les cas de figure de dysfonctionnement, qu’on veut y pallier et qu’on veut blinder la sécurité, il est facile de comprendre que ça augmente sensiblement les coûts.<br /> Pendant une panne d’internet, cet hiver, j’ai vu des gens se plaindre parce que leur chauffage s’est arrêté et qu’ils avaient un enfant en bas age.<br /> Chez moi, le système domotique maison est non seulement capable de fonctionner en cas de panne d’internet, mais il possède aussi les « bypass » manuels pour tenir compte de tous les scénarios improbables qui pourraient se produire.<br /> Pour dire les choses de manière simple, l’informatique c’est bien. Mais il faut être capable de survivre sans.
KlingonBrain
Non, on ne pourra pas compter sur la médecine moderne qui est intimement liée aux outils modernes. Sans internet, on revient 30 ans en arrière, sans électricité 150 ans, etc…<br /> Pourquoi un outil moderne ne pourrait pas fonctionner sans internet ?<br /> Bien sûr, dans le monde du logiciel propriétaire, les éditeurs multiplient les dépendances à des services en ligne, des abonnements, des systèmes de stockage du travail dans le cloud. On peut de de moins en moins travailler sans internet.<br /> Mais dans le monde du logiciel libre, nous n’avons pas ces problèmes, il est très facile de tout faire fonctionner localement.<br /> Si on veut, on peut même télécharger l’ensemble d’un dépot Linux pour en disposer complètement offline, ce qui permettrait de tenir des années si le web devait disparaître.<br /> Quand à l’électricité, ça n’est pas très compliqué à produire avec un groupe électrogène, des batteries, des panneaux solaires, etc. Le problème est plutôt d’avoir la clairvoyance de prévoir à l’avance une solution pour survivre le jour ou le réseau tombe et d’entretenir correctement le système pour le maintenir en état.<br /> Parce que hélas, quand on n’a pas cette prévoyance…<br /> ledauphine.com<br /> AMÉRIQUE DU SUD. Faute d'électricité, elle meurt à 25 ans dans sa chambre...<br /> Marielsi Aray, 25 ans, est morte à cause de la panne électrique la plus longue et la plus grave qu’ait connue le Venezuela.<br />
Karuk13
par chez moi, une armoire fibre a la porte tenue par du ruban adhésif. C’est à la portée de n’importe quel individu de détruire toute les connexions
Cubytus32
La mode du cloud va effectivement faire mal. Mais de là à prétendre qu’on peut se prémunir de tout, du manque de bouffe (« suffit de » faire pousser), du manque de services (« suffit de » tout installer en local), du manque d’électricité (« suffit de » avoir un groupe électrogène / panneaux solaires / batteries), tu diras ça au type qui habite dans 25 mètres carrés, qu’il « n’a qu’a » avoir tout ça.
KlingonBrain
La mode du cloud va effectivement faire mal. Mais de là à prétendre qu’on peut se prémunir de tout, du manque de bouffe (« suffit de » faire pousser), du manque de services (« suffit de » tout installer en local), du manque d’électricité (« suffit de » avoir un groupe électrogène / panneaux solaires / batteries), tu diras ça au type qui habite dans 25 mètres carrés, qu’il « n’a qu’a » avoir tout ça.<br /> On ne parlait pas du particulier, mais des hôpitaux et d’appareils sensibles qui sont vitaux pour la survie de patients. Et des solutions classiques couramment employées en informatique pour y remédier.<br /> Et l’idée n’est pas de se prémunir de tout et encore moins d’un écroulement généralisé de la civilisation, mais de quelque chose qui beaucoup plus banal et courant : être capable de traverser sans conséquences majeures quelques heures/jour de panne d’internet et/ou d’électricité. Ou panne/hack d’un système informatique.<br /> Et pour « il suffit de »… euh, justement non. Et c’est d’ailleurs bien ça le problème.<br /> Pour les particuliers qui auront acheté des ouvre boite, ou des portes d’entrée qui dépendent absolument d’une connection internet pour fonctionner, le risque, c’est qu’on en soit réduit à leur offrir des mouchoirs.
clockover
@KlingonBrain<br /> « On ne parlait pas du particulier, mais des hôpitaux et d’appareils sensibles qui sont vitaux pour la survie de patients. »<br /> Heureusement que ces outils ne dépendent pas d’une ligne internet et ont toujours une batterie de secours intégrée (en plus d’une source électrique de secours dans un hôpital normalement).
Nymoi
Ou peut-être des gens qui sont dans des zones blanches, oubliés et en colère de pas avoir la fibre… ?<br /> Ben moi, je m’en tire mieux, j’ai le tél. comme modem 4G !
juju251
Et donc, ce serait une « raison » pour mener des attaques coordonnées sur le réseau fibre ?<br /> Sérieusement ?
gothax
…Peut être pour montrer nos limites à une technologie très fragile !<br /> Ça fait réfléchir !<br /> Est ce bien? La réponse est non !<br /> Juju251 tu penses que cela va être modifié , y aura-t-il un réflexion ? Non trop cher !<br /> Le monde d’après est celui d’avant.
kuicke
Donc si je comprends bien il est impossible de vivre sans internet (je parle au sens physiologique du terme). Et le jour ou de potentiels terroristes veulent faire un gros coup ils n’auront qu’a faire tomber notre reseau internet. Personne n’a legerement penser que cette dependance totale, surtout au niveau des hopitaux n’étaient pas bien intelligente. On a deja eu l’exemple avec FT lorsque le gestionnaire de renvoi est tomber en panne pour les número d’urgence. Maintenir une infrastructure cuivre pour la securité nationale est ce une si mauvaise idee?
_Troll
Qui a oser couper le fil du telegraphe ?
bennukem
Le même qui a piqué ton Bescherelle ? /Troll
_Troll
Les personnes n ont pas laisser leur noms, donc c est un coup des anonymous.
gymnez
Peut être que internet par satellite WIFI offre moins de possibilités de sabotages non ?
robert_b
Par ici, le même genre d’a*&amp; »€! A mis le feu à un pont pour nuire à ST Micro, car trop energivore selon eux….<br /> Résultat, des milliers de personnes sans électricité et surtout d’énormes problèmes de circulation pour les personnes situées des 2 côtés du pont…<br /> Je ne sais pas à quoi pense des gens comme ça mais s’ils pouvaient réfléchir 2s avant d’agir, ça serait vraiment un plus pour les gens qui subissent….
cyrano66
C’est du second ou troisième degré ?<br /> Parce qu’au premier degré ça sent bon la bonne grosse beaufitude des réseaux sociaux.<br /> A part ça quand je vois le paquet de nouilles que les sous-traitants posent sans aucun professionnalisme dans les communs des immeubles, les boîtiers eventrés dans la rue parce qu’aucun FAI ne veut en prendre la responsabilité et les promesses commerciales de débits jamais atteint, je comprends que certains aient envie d’y mettre un coup de sécateur
MattS32
kuicke:<br /> Maintenir une infrastructure cuivre pour la securité nationale est ce une si mauvaise idee?<br /> En quoi le fait d’être en cuivre la rendrait plus résiliente que de la fibre ?<br /> Les câbles en cuivre, ça se coupe aussi. Et en plus, ça intéresse des voleurs, en raison de la valeur du cuivre, alors qu’un câble de fibre optique ne vaut rien pour un voleur.
kuicke
Etonnant je n’ai vu aucune news avec arrêt des comunications telephoniques pour vole de cuivre. Si jamais tu as des links cela m’interesse.
Palou
gymnez:<br /> internet par satellite WIFI<br /> Il a une bonne portée ton Wifi ? parce que pour aller chercher Astra à 36000km de la Terre …
paulposition
Entre autre:… Creuse : 500 mètres de câbles téléphoniques en cuivre volés à Lourdoueix-Saint-Pierre<br /> Franceinfo – 17 Jun 21<br /> Trafic de cuivre : quand les voleurs coupent Internet et le téléphone<br /> Les cours des métaux comme le cuivre ont atteint de tels niveaux que des bandes organisées n'hésitent pas à dérober les câbles des réseaux téléphoniques. Certaines villes se retrouvent ainsi régulièrement privées de téléphone ou d'Internet.<br />
Zakalwe
Il a Free, il a tout compris !
KlingonBrain
Heureusement que ces outils ne dépendent pas d’une ligne internet et ont toujours une batterie de secours intégrée (en plus d’une source électrique de secours dans un hôpital normalement).<br /> Encore faut t’il que tous les « outils sensibles » soient traité de cette façon et que des audits soient réalisés régulièrement pour actualiser cette liste.<br /> Le problème avec la technologie, c’est qu’elle fait évoluer les usages de manière continue. Et la prise en compte de cette évolution connait souvent un temps de retard.<br /> Par exemple, un système informatique qui ne servait à ses débuts qu’a l’administratif peut progressivement intégrer les dossiers médicaux, les traitements médicamenteux, les données sur les opérations prévues.<br /> Donc passer progressivement d’outil subalterne à outil indispensable, voir vital. Et bien souvent, sans qu’en haut lieu on prenne formellement conscience de ce changement.<br /> Parfois même les responsables de l’informatique ne le réalisent même pas, par exemple quand les subalternes ont construit eux même une organisation des données sur la base d’outils génériques de messagerie et d’organisation mis à leur disposition.<br /> Et le piège, c’est de ne réaliser le problème que quand il est trop tard, le jour ou le système informatique tombe en panne et qu’il faut plusieurs jours pour le rétablir. Ah mince, on ne sait plus ce qu’il faut mettre dans les perfusions. Et ce monsieur, la, on devait l’opérer de quoi ? Et ou sont les radio permettant de localiser la tumeur ?<br /> Il faut comprendre ce que j’ai expliqué comme un exemple représentatif de problèmes de société qu’on retrouve à peu près partout.
KlingonBrain
par chez moi, une armoire fibre a la porte tenue par du ruban adhésif. C’est à la portée de n’importe quel individu de détruire toute les connexions<br /> Le problème, c’est que ce type d’infrastructure a été conçue à une époque ou l’internet était perçu par les élites dirigeantes comme un simple activité de loisir culturelle, pas comme une infrastructure cruciale et stratégique pour l’activité économique du pays.<br /> Rajoutons par dessus, une couche de concurrence et de réalisation au « moins disant » qui poussent les enterprises à mettre ce qui coûte le moins cher et on obtient le triste résultat que tout le monde peut constater aujourd’hui.
Pitou31
Quel rapport avec le vaccin ?<br /> Vous connaissez ces gens Là ?<br /> Je ne savais pas que le vaccin sauvait Internet.
KlingonBrain
Quel rapport avec le vaccin ?<br /> Vous connaissez ces gens Là ?<br /> Je ne savais pas que le vaccin sauvait Internet.<br /> Quoi ? T’as même pas fait vacciner ta box ? <br /> Elle va chopper la 5G et ensuite tes dents feront recepteur radio.<br /> Après, Il va falloir lui mettre de la crème antibiotique pour les antennes Wifi.
nelectron
Et pour la 3ème mondiale il faudra ressortir les vieilles CB et autres postes de radioamateurs, pas de fibre, pas d’opérateur, pas d’abonnement, la vraie liberté de communication.
nelectron
@kuicke : on a eu des coupures électriques d’ampleur (des kilomètres de route sans éclairage) suite à des vols de câbles. Les fils téléphoniques sont fins, quelques grammes de cuivre par mètre, sans intérêt sauf pour des vandales ou cyber terroristes
nelectron
Heureusement les militaires ont leurs propres moyens de com
MattS32
nelectron:<br /> Les fils téléphoniques sont fins, quelques grammes de cuivre par mètre, sans intérêt sauf pour des vandales ou cyber terroristes<br /> Quand c’est une ligne toute seule… Quand c’est une grappe de quelques centaines de lignes, c’est pas la même affaire…
Nmut
Dans un monde idéal, ça devrait être le cas. Dans le monde réel, logiciel libre ou pas, le stockage des tera de données est bien moins cher dans le cloud qu’en local, les bases de données ne sont pas locales, les IAs d’aide a la décision non plus…
clockover
« le stockage des tera de données est bien moins cher dans le cloud qu’en local, »<br /> Pour une organisation de la taille d’un centre hospitalier ce n’est pas vrai. Pour une TPE peut-être.<br /> C’est surtout une manière d’exporter les risques et de se laver les mains ensuite.
Nmut
Je ne suis pas d’accord pour le coût. Un serveur AWS est bien moins couteux qu’un serveur local dans une bonne majorité des cas, je suppose que c’est la même chose pour les hopitaux. En plus la taille, le budget et les compétences de leur service informatique est certainement plus proche de ceux d’une TPE que d’une grosse boite!<br /> Pour le déport du risque, c’est sûr, mais ça découle des coûts et des compétences limitées…
MattS32
Et il faut noter aussi que justement, l’export des données vers le cloud répond aussi à un vrai besoin : celui de sécuriser physiquement les données dans un lieu autre que l’hôpital, pour faire face à certains événements.<br /> Si par exemple l’hôpital est touché par un incendie massif, c’est quand même pas mal que le nouvel hôpital où seront relocalisés les patients ait directement accès à toutes les données (ce qui implique que la version dans le cloud n’est pas un simple backup), plutôt que de voir ces données partir en fumée en même temps que l’hôpital…<br /> Bien sûr, ça ne dispense pas d’avoir aussi une version locale d’une partie des données, pour ne pas être coincé en cas de coupure Internet. Mais il n’y a rien de choquant aujourd’hui à ce que la version « principale » des données soit celle dans le cloud. C’est le choix le plus rationnel et qui répond au plus grand nombre de cas de figures.
gymnez
C’est curieux je croyais que ça existait déjà genre mon routeur qui m’apporte la télévision par Wifi !
paulposition
@gymnez<br /> La distance d’émission et le « transmetteur » sont quand même légèrement différent, hein…
dimebag
On peut survivre sans manger pendant 30 jours c’est économique mais qui le fait ?<br /> On peut aller à pieds chaque jour faire les 20 bornes qui te séparent de ton boulot, qui le fait ?<br /> Tu peux vivre en te lavant une fois tous les trimestres, qui le fait ?<br /> Oui on peut vivre et survivre sans internet pendant 4h mais dans le cas du télétravail notamment c’est pas toi qui prendra la responsabilité des pertes financières. Dans le cas de pertes humaines encore moins<br /> Vivre et survivre sans internet oui on peut, le dire est encore plus facile
cid1
Moi, ce que je me pose comme question, c’est pourquoi seulement Free, un de leurs concurrents qui cherche à saboter une partie du réseau de Free?<br /> Des russes qui veulent venger la livraison d’armes de la France à l’Ukraine (canons caesar)?<br /> En tout cas j’espère qu’on retrouvera ces zigotos et qu’on leur feras payer leurs actes, très cher.
grendizerus
Ah ah, je vote pour le commando de mamies pro minitel
clockover
« Un serveur AWS est bien moins couteux qu’un serveur local dans une bonne majorité des cas »<br /> Citez moi l’exemple d’un seul cas <br /> Je parle d’un centre hospitalier car on a déjà une masse salariale importante et donc en toute logique des compétences IT interne (et même si elles ne sont pas forcément dédiée à un centre, elle peut être partagée). Et donc la compétence est sensée être présente.<br /> Alors oui mettre des coûts mensualisés c’est beau les chiffres paraissent petits mais au final … faut pas rêver.<br /> Et je ne parle pas du coût qu’engendre la perte de contrôle sur « ses » propres données.<br /> « Les compétences de leur service informatique est certainement plus proche de ceux d’une TPE que d’une grosse boite! »<br /> Effectivement, c’est un soucis mais bon si on embauche des branques…<br /> Je n’ai pas non plus envie de me faire soigner par des médecins/infirmier type « TPE »…<br /> « Pour le déport du risque, c’est sûr, mais ça découle des coûts et des compétences limitées… »<br /> Ba non.<br /> Vu que le coût est de toute façon plus élevé, il n’entre pas en considération.<br /> Par contre la compétence oui mais pas forcément. Je connais des gens très compétents qui préfèrent recommander de déporter et veulent juste se la couler douce ensuite.
Maraut
c’était une réponse à Bidouille qui été désolé qu’il n’y ai pas de vaccin contre la bêtise.<br /> Donc du second degré
Pitou31
C’était en réponse à Maraut qui disait:<br /> Pas possible, ils feront partis des gens qui ne voudront pas se faire vacciner
Nmut
Les différents services AWS / Azure / autre gros fournisseur ne sont vraiment pas chers, ne serait-ce que par la puissance de calcul fournie et les services de sauvegarde répartis bien moins chers en distant qu’en local. De plus avoir la compétence et le matériel en interne coute cher. Je te retournes la question, si tu as des contres-exemples, ça m’intéresse, je n’en est jamais vu. Mon expérience perso, c’est sur plusieurs clients qui ont demandé expressément un serveur interne, par rapport à d’autres qui ont accepté l’externalisation des données. Après, on ne reste que sur des équipes IT de 5 à 20 personnes sur des projets de dev externalisés pour 3 à 10 personnes.<br /> Il y a peut-être une équivalence quand on chiffre la perte de maitrise des données (ce qui n’est quasiment jamais fait à ma connaissance…), le coût de la perte de contrôle et de connaissance est tellement propre à chaque cas!<br /> Pour simplifier, on va prendre quelques exemples ultra basiques: Jira ou Github coutent moins chers qu’un outil en interne, qui devra être managé en plus de son cout équivalent à la version en ligne… Et pour mes use cases, ça a toujours été le cas, mais j’ai peut-être une vue limitée…
gymnez
Nous sommes d’accord, au départ je me référais à la transmission par satellite sans câble, uniquement par wifi voir le fournisseur internet Nord net qui propose de l’internet.<br /> Mais j’apprécie votre aide, car je me mélange un peu là dessus.
MattS32
gymnez:<br /> Nous sommes d’accord, au départ je me référais à la transmission par satellite sans câble, uniquement par wifi voir le fournisseur internet Nord net qui propose de l’internet.<br /> La transmission satellite, ce n’est pas du Wi-Fi. Le Wi-Fi n’est pas du tout fait pour ce genre d’usages longues distance.
leulapin
Ca ne t’empêcherait pas d’aller sur le pâté de maison suivant passer un appel d’urgence.<br /> Ce serait chiant, mais pas grave.<br /> Là ce sont des liaisons type « backbone » qui ont été sectionnées, c’est plus compliqué de faire sans déjà.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Changement de cap pour les Galaxy S23 et S24, virage à 180° pour Samsung
Découvrez comment Google Assistant a appris à prendre en compte le contexte de vos requêtes
Apple ferait un pari dangereux avec ses iPhone 14 au bénéfice de l'iPhone 14 Pro
Google Assistant veille désormais sur vos mots de passe
Google Assistant est enfin disponible pour la Samsung Galaxy Watch 4
Un nouveau partenaire historique quitte Huawei
Pixel Watch : du nouveau sur les specs, une quantité de RAM et de stockage record ?
OPPO bat le fer tant qu'il est chaud et dévoile, déjà, une nouvelle tablette
La nouvelle caméra avant de l'iPhone 14 ferait méchamment grimper son prix
Moins de 30 % des smartphones Android tourneraient sur la version 11 ou ultérieure
Haut de page