De mystérieuses pannes impactent votre connexion internet depuis hier : que se passe-t-il ?

27 avril 2022 à 17h25
31
fibre-optique-câbles-orange.png © Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

Des milliers de Français ont eu à déplorer des ralentissements ou des coupures de leur connexion fibre internet mercredi. Des actes malveillants en sont la cause.

Cette nuit, et durant une bonne partie de la matinée, de nombreuses coupures et interruptions de service internet ont été signalées en France, sur les réseaux sociaux ou sur des plateformes comme Downdetector. Plusieurs sources, parmi lesquelles l'AFP, le gouvernement et l'opérateur Free, indiquent que les graves incidents subis sont dus à des actes de malveillance menés sur les infrastructures du réseau fibre optique.

Les opérateurs sérieusement touchés, Free dévoile des photos de fibres sectionnées

Les premières attaques - et les premiers signalements - remontent aux alentours de 4 heures du matin ce mercredi. Free, qui a largement communiqué sur l'incident en relayant notamment des photos de câbles sectionnés, parle de « multiples actes de malveillance sur des infrastructures fibre durant la nuit et la matinée ».

L'opérateur, qui a pu mettre fin aux incidents touchant notamment Reims et Gravelines dans la matinée, indique que le service est rétabli depuis 9 h 30 pour la moitié des abonnés touchés et depuis midi pour la totalité. Environ 1 % des abonnés Free a été impacté par ces divers actes malveillants, c'est-à-dire plusieurs dizaines de milliers de personnes potentiellement. Trois des quatre artères de Free, qui constituent la colonne vertébrale de son réseau, auraient été vandalisées : il s'agirait des réseaux Paris-Lyon, Paris-Lille et Paris-Strasbourg.

SFR a aussi été frappé par les pannes, avec des coupures de fibre signalées en Île-de-France et autour de Lyon. Orange n'a pas franchement communiqué sur ces actes de vandalisme, mais assure à ses abonnés que ses équipes techniques « sont mobilisées » pour permettre aux utilisateurs de retrouver « le plein usage » de leurs services, et ce, dans les meilleurs délais.

Une malveillance coordonnée ?

Un seul opérateur aurait, d'après ce que nous savons à cette heure, échappé aux conséquences des attaques. Il s'agit de Bouygues Telecom. Sur les réseaux sociaux, celui-ci explique ne pas utiliser « les liens concernés par ces dysfonctionnements », et que ses services fonctionnent normalement. Si l'on en croit les signalements remontés par les utilisateurs sur Downdetector, Bouygues Telecom a bien été épargné, puisque sa courbe n'a pas connu de pic montagneux comparable à ceux de ses trois principaux concurrents.

Downdetector
Capture d'écran Downdetector, prise en début d'après-midi mercredi (© Clubic)

Plus inquiétant en revanche, certains des câbles de fibre sectionnés sont directement reliés à certaines antennes mobiles, qui distribuent des réseaux mobiles comme la 4G, ce qui a donc pu, pour certains abonnés, couper à la fois le réseau fixe et mobile, les privant totalement de moyen de communication en cas d'urgence. Un retour à la normale en bonne et due forme est espéré pour ce soir, chez l'ensemble des opérateurs touchés.

Là où on peut être inquiet, c'est sur le mode opératoire mis en œuvre. À quelques dizaines de minutes d'intervalle, plusieurs réseaux ont été coupés, à des distances trop importantes les uns des autres pour être le fait d'un seul individu. Une telle coïncidence nourrit donc la piste d'un acte coordonné et de plusieurs complices. Rien n'explique cependant les motivations d'un tel acte, qui aurait pu avoir de graves conséquences.

Source : Capital

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
26
groco
et dire que toutes mes données sont sur internet : fiche de paie, rdv médicaux,<br /> et qu’on m’a garanti que ce serait mieux que d’avoir les versions papier chez moi, que ce serait plus écolo, …
tinou7789
petite astuce : tu les télécharges quand elles sont dispo.
Blap
C’est surtout d’avoir les versions numeriques sur un disque qui est plus econome, certainement pas sur un serveur qu’on consulte regulierement
Duben
J’imagine que quelques heures d’inaccessibilité remettent entièrement en cause l’intérêt du principe, et qu’en format papier tu as très souvent besoin d’un document dans la minute
Bondamanmanw
Tout à fait surtout quand le serveur est cracké.<br /> Et disques dur externe de préférence en double copie ou interne mais pas sur le disque système.
Werehog
Et si c’était tout simplement un test mené par un groupe (ou un état) pas franchement en amitié avec la France en ce moment ?<br /> C’est pas pour être complotiste mais tester la réaction d’une infrastructure à une attaque, voir les points faibles, les délais, les personnes impliquées, c’est une méthode qui n’existe pas que dans les films.<br /> Couper du réseau tout un quartier ça peut être pratique pour un gros cambriolage en mode Hollywood, mais ça peut aussi être bien plus sérieux…
SPH
A la base, internet était militaire. Si l’on bombardait des lignes, « internet » trouvait un autre chemin. Cela a t’il été le cas aujourd’hui ?
max_971
Bon il faudra mettre l’infrastructure dans des coffres forts, « blinder » la fibre, dédoubler les canaux, et pourquoi pas mettre sous surveillance puisqu’il y a internet juste à côté.
Felaz
Mais à qui profite le crime ?
TheLoy
Organisés et bien renseignés non ?<br /> Perso, même très motivé, je n’irai pas couper une gaine sans être 100% sûr que c’est de la fibre Inside job ?
juju251
On va éviter les accusations gratuites, ainsi que ce qui s’apparente, faute de preuves, à de la diffamation (cela concerne les personnes ayant posté des messages maintenant supprimés).<br /> Merci.
ultrabill
Korgen:<br /> Et après ça ces cons suppriment les lignes rtc. En gros pendant ce type panne, t’as aucun moyen d’appeler les secours et tu crèves la gueule ouverte.<br /> Les paires de cuivres n’ont jamais empêché les sabotages.
MattS32
Korgen:<br /> Et après ça ces cons suppriment les lignes rtc. En gros pendant ce type panne, t’as aucun moyen d’appeler les secours et tu crèves la gueule ouverte.<br /> Dans les faits, ça fait bien longtemps que le RTC n’est plus un RTC et que le cœur de réseau est numérique (pour la petite histoire, c’était déjà le cas du temps des modems analogiques, et le passage du 33.6 au 56K a été rendu possible justement en faisant sauter deux des étapes de conversion analogique/numérique : en 33.6, ton signal numérique était converti en analogique pour être envoyé sur ta ligne, puis converti en numérique pour passer dans le cœur de réseau téléphonique, puis de nouveau analogique sur la ligne de ton opérateur internet, puis repassé en numérique par le modem de l’opérateur, tandis qu’en 56K la liaison restait numérique entre le cœur de réseau et l’opérateur…), et passe par les mêmes « tuyaux » que les autres flux numériques. Donc ce type de malveillance peut aussi couper le réseau RTC (en l’occurrence, non, car c’est surtout Free qui a été concerné, mais si Orange avait été concerné, le RTC aurait sans doute été perturbé aussi).<br /> Et même le vrai RTC quand il existait encore, il était vulnérable aussi à ce type d’attaque (et sans doute beaucoup plus long à rétablir, car pas de possibilité de re-router le trafic aussi facilement que sur un réseau numérique)…<br /> Et le RTC est même plus vulnérable en un certain sens : en plus des attaques malveillantes visant à perturber le fonctionnement du réseau, il intéresse aussi les voleurs de cuivre…<br /> SPH:<br /> Cela a t’il été le cas aujourd’hui ?<br /> En partie, oui. Ceux qui ont par exemple un routeur double WAN avec deux opérateurs Internet ont pu échapper à la coupure sans même s’en rendre compte.<br /> Après, pour ceux dépendant complètement d’un seul opérateur, des routes alternatives ont été mises en place, mais comme les capacités étaient moindre, ça n’a pas complètement empêché les perturbations.
MattS32
max_971:<br /> Bon il faudra mettre l’infrastructure dans des coffres forts, « blinder » la fibre, dédoubler les canaux, et pourquoi pas mettre sous surveillance puisqu’il y a internet juste à côté.<br /> Et pas que les fibres hélas… Il y a aussi les lignes électriques qu’il va falloir blinder… Dans mon coins il y a un groupuscule d’ultra-gauche qui fait régulièrement des sabotages (incendies d’entreprises, de gendarmeries, d’antennes relais…) et qui ces dernières semaines s’attaque maintenant au réseau électrique, avec un incendie de transfo, mais aussi deux incendies de lignes haute-tension (là où elles sont le plus vulnérables : quand elle traversent une rivière sous un pont).
pemmore
Le fils hyper prudent est à la recherche de lecteurs de bande, une fois enregistré en double, sauf in cendie, c’est du durable.
jbobby
SPH:<br /> A la base, internet était militaire. Si l’on bombardait des lignes, « internet » trouvait un autre chemin<br /> Je ne sais pas à quel point Internet a jamais été capable de supporter un bombardement. Mais j’avais vu une conférence du chef des projets spéciaux de la DARPA qui disait que ce n’était pas l’objectif initial. Le but c’était de fournir un accès à distance aux mainframes via de petits terminaux. A l’époque l’infrastructure téléphonique n’était pas de très bonne qualité et les centres de calculs étaient peu nombreux et pouvaient se situer à plusieurs centaines voire milliers de kilomètres.
JeanFIZ
C’est soit des agents russes infiltrés sur le territoire français, soit extinction rébellion, soit EELV, soit les antifas, soit les anarchos libertaires, soit des gilets jaunes, soit l’un des groupuscules d’extrême gauche recensés par la DGSI, soit l’armée de zombies du NPA avec POUTOU et BESANCENOT à leur tête, soit des islamos, soit les malades mentaux de LFI, soit des conspirationnistes anti 5G, anti LINKY, antivax, anti masques, anti confinement, pro Raoult, pro Poutine … Je vois pas qui d’autre à part Casimir et des petits gris reptiliens de la planète EO4X67.
Korgen
Tu parles de réseau internet, je parle de ligne téléphonique fixe qui sont encore en RTC jusqu’à leur démantellement en 2030. J’ai toujours gardé une ligne fixe indépendante d’internet et jamais je ne brancherai de téléphone sur la box. Lorsque l’échéance arrivera je leur demanderai l’adaptateur dsl pour le téléphone malgré le fait que j’ai la fibre chez moi.
Zakalwe
On sait très bien qui fait ça. La gauche et l’extrême gauche au pouvoir dans les cerveau des jeunes bobos friqués depuis 1981. La France est en collapsus général depuis 68. La France, c’était un paradis. C’est devenus un enfer.
MattS32
Non, je parle bien des lignes fixes analogiques sur paire de cuivre, qui ne sont plus réellement en RTC depuis plusieurs décennies. On parle encore de RTC pour désigner ce réseau, mais c’est un abus de langage depuis que les commutateurs communiquent entre eux via des liaisons numériques.<br /> Ça fait au moins depuis les années 90 que le cœur du réseau téléphonique a basculé en numérique (avec le codec G.711, qu’on retrouve encore aujourd’hui dans de nombreux usages de VoIP), ce qui n’est donc plus à proprement parler du RTC, le RTC étant intégralement analogique. En RTC tu as une continuité électrique entre ton téléphone et celui de ton interlocuteur, grâce aux commutateurs qui relient physiquement les lignes entre elles… C’est pour ça que sur les vieux téléphones tu avais x impulsions quand tu faisais le chiffre x, ça faisait tourner la roue de l’auto-commutateur de x crans pour mettre en place la liaison physique…<br /> Le réseau téléphonique aujourd’hui, il n’est analogique qu’entre ton téléphone et le central téléphonique. À partir de là, le signal est numérisé et transite sur des réseaux numériques, qui initialement étaient dédiés à cet usage, mais qui aujourd’hui ne sont plus forcément physiquement distincts des réseaux empruntés par Internet (les bases de SS7 sur IP ont été établie en 1999, cf RFC 2719).<br /> Et même quand ils passent encore physiquement par des liaisons numériques dédiées, tu as toutes les chances que le cœur de réseau Internet d’Orange passe par endroits dans les mêmes fourreaux que le cœur de réseau téléphonique, et donc si y a quelqu’un qui s’amuse à couper les liaisons, il coupera très probablement les deux à la fois… Et en fait, même si c’était encore du vrai RTC, y aurait de bonnes chances que les grappes de lignes longues distance soient dans les mêmes fourreaux que les liaisons Internet longue distance. Et soient coupés en même temps dans le cas de tels actes de malveillance. C’est juste que là les coupures sont tombées physiquement sur des fourreaux Free, donc le « RTC » n’a pas été affecté, mais si c’était des fourreaux Orange qui avaient été attaqués, le « RTC » serait sans doute tombé aussi…<br /> Et clairement aujourd’hui le « RTC » est beaucoup plus attaqué que les réseaux fibres, non pas au niveau des cœur de réseau, mais au niveau de la boucle locale : je ne compte plus le nombre de fois où en me baladant dans la rue je vois une armoire Orange éventrée avec tous les câbles arrachés (et dans un cas comme ça, c’est des semaines d’indisponibilité de tout ce qui passe par la ligne cuivre pour les abonnés concernés… donc téléphonie « RTC », mais aussi Internet s’ils n’ont pas la fibre ou le câble)… Ce que je n’ai encore jamais vu en optique. Forcément, y a rien de « valorisable » dans une armoire optique.<br /> Orange se fait d’ailleurs régulièrement critiquer par l’ARCEP à cause de la fiabilité en baisse du « RTC »…
Khonar_LeBarban
L’ancêtre d’Internet est le réseau Arpanet de la Défense américaine, créé justement pour rester résilient et fonctionnel en cas d’attaque nuclaire russe, au temps de la guerre froide.
Francis7
Je suis aux Antilles sur fibre SFR. La seule perturbation que j’observe, c’est qu’il n’y a plus de téléphone fixe. Alors, ça, c’est pas grave. Je n’ai pas contacté le service client et puis ce n’est peut-être pas dû à ces coupures de câbles.<br /> Sinon le reste marche normalement.<br /> Il y a peut-être un petit problème de synchro dans les jeux en ligne mais c’est tant mieux pour ma pomme. Je reste gagnant.<br /> On est relié aux USA par câbles sous marins bien que les paquets transitent en France avant de revenir, c’est peut-être pour ça. Et puis SFR n’est pas très impacté par le problème.
_Troll
Je pense plutot que c est un coup des anticlubiciens.
Korgen
Merci pour ces précisions <br /> Quoiqu’il en soit, du moment où je peux téléphoner quand il y a une coupure internet ou tant qu’on peut laisser un message sur mon répondeur quand je coupe ma box, c’est tout ce que je demande ^^
ptitepuce
Pour ma part, chez free en fibre, pas eu de coupure à proprement parlé, mais grosse perte de débit toute la soirée d’hier…<br /> Niveau 4g (sosh), rien d’anormal.<br /> Je verrais ce soir, si le débit internet est revenu à la normale.
Popoulo
Quel foutoir dans votre pays… c’est triste d’arrive à un tel niveau de connerie, le tout supporté par un laxisme qui dépasse l’entendement.<br /> En espérant pour vous que cela soit rétabli au plus vite.
SlowPulseBoy
à Elon bien sûr!! (&lt;- ça c’est un petit smiley, pour signaler à un certain modérateur qu’il s’agit de second degré. En effet, il est difficilement concevable d’imaginer M. Musk traverser la France avec ses petits ciseaux pour couper lui même les fibres optiques qu’il rencontrait sur son passage. Je préfère bien expliquer la blague pour éviter au cas où un procès en diffamation par les équipes de Starlink ou de Cubic )
Felaz
Ca a l’air sérieux en tout cas, enquête de la DGSI ouverte d’après France Info…
Felaz
Pour moi, elle était claire (la blague)
MattS32
Logique. Une telle attaque, c’est particulièrement grave, et on a de la chance que ça ait touché le réseau d’un opérateur secondaire, peu utilisé par l’industrie et les infrastructures critiques… Les conséquences auraient été autrement plus lourdes si ça avait touché Orange, même si le réseau Orange est sans doute aussi plus résilient que celui de Free.<br /> C’est ce qui me fait penser à une implication de l’ultra-gauche plus qu’à une puissance étrangère d’ailleurs : le rapport bénéfice/risque de l’opération est bien trop faible dans le cas d’une puissance étrangère (sauf à la limite une puissance étrangère sûre de réussir à faire porter le chapeau à une autre et qui du coup aurait voulu limiter l’impact… mais ça commence à être tiré par les cheveux).<br /> Et au delà de d’identifier les coupables, une enquête est importante pour identifier les failles qui ont permis à l’attaque de réussir et voir comment on peut à l’avenir renforcer la sécurité des infrastructures (mais ça, ça reste compliqué, c’est difficile de surveiller des milliers de kilomètres de fibre et de maintenir confidentielle leur localisation), la résilience du réseau, et également dans de telles situations, définir des usages prioritaires pour que les choses les besoins les plus essentiels soient le moins impactés possible.
leulapin
En France on a tout centralisé pour pouvoir surveiller les télécoms.<br /> Du coup on a un internet fragile par rapport à si on avait un réseau en toile d’araignée. Quand les logiques policières finissent par causer plus de pb de sécurité que de laisser faire les ingénieurs… les mêmes pb se posaient sur transpac il y a 25 ans, on n’a rien appris.
MattS32
Non, le réseau est bien en toile d’araignée, sans point de concentration où passerait tout le trafic, et hier il a été attaqué en plusieurs points importants (sur des liaisons Paris-Strasbourg, Paris-Lyon et Paris-Lille), ce qui même sur un réseau en toile n’est pas sans conséquence, parce que forcément, si tu perds les liaisons principales, qui ont le plus de bande passante, les reports sur des liaisons secondaires ne peuvent pas se faire à 100%…<br /> Voilà par exemple la carte du réseau Free : https://www.free-reseau.fr/statistiques/reseau-free-dec-2018.png<br /> On voit bien que c’est un réseau en toile, et pas un réseau en étoile ou tout passerait par un point central.<br /> Mais on voit bien aussi que forcément, si on coupe la liaison Paris-Lyon et la liaison Paris-Strasbourg, tout le trafic entre Paris et Lyon ou Strasbourg va devoir passer par Orléans (au plus court) ou Chartres ou Rouen, et ça risque fort de coincer…<br /> Mais ça passait tout de même, puisque par exemple les abonnés Free qui n’avaient plus Internet avaient quand même toujours la téléphonie, sans doute parce que Free a priorisé les flux SIP pour assurer ce service de base.<br /> Et si je fait un traceroute de chez moi (Grenoble) vers un serveur en Italie par exemple, je vois bien que ça passe par Lyon puis Milan, sans remonter jusqu’à Paris.
jbobby
Non c’est un mythe comme je l’expliquais dans mon post.
leulapin
C’est un réseau encore largement en étoile que je vois perso… il faudrait avoir les débits de chaque interconnexion et les connexions internationales sur le graph pour que ce soit vraiment représentatif. Historiquement les seuls liens avec de « gros tuyaux » étaient vers Paris chez free (ceux qui ont été vandalisés, probablement pas par hasard ), je ne trouve pas de source récente pour les débits de leurs interconnexions…<br /> Et sachant que c’est un des réseaux les moins centralisés des 4 gros opérateurs grand public (renater ou colt sont dans le même cas de mémoire )
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La bonne santé de Free, qui a gagné plus d'argent et d'abonnés au 1er trimestre
Qualcomm dévoile enfin les Snapdragon 8+ Gen 1 et Snapdragon 7 Gen 1 : un nouveau tournant pour les smartphones Android ?
OnePlus élargit son milieu de gamme et officialise 2 nouveaux smartphones
Google offre 300 € à ceux qui l'aideront à améliorer sa reconnaissance vocale pour les personnes atteintes de troubles de la parole
Apple condamnée à payer 300 millions de dollars à PanOptis pour violation de brevets
Samsung Galaxy Z Flip 4 : un premier benchmark donne la mesure de sa puissance
iOS pourra bientôt aider les personnes malvoyantes à ouvrir les portes
Les vivo X80 et X80 Pro se lancent dans d'autres pays, bientôt en France ?
Vous pouvez enfin profiter convenablement de YouTube Music sur Wear OS
Huawei lance ses Watch GT 3 Pro et Watch Fit 2, premium et sportives sont en précommande
Haut de page