SFR poursuit Univers Freebox pour diffamation

L'association Univers Freebox, gérante du site du même nom, a indiqué mercredi faire l'objet d'une plainte pour diffamation publique déposée par SFR. En cause, un article d'octobre 2011 dans lequel elle avançait que certains commerciaux employés par SFR tenaient des propos mensongers aux clients Free afin de les convaincre de changer d'opérateur.

00A0000005285588-photo-ancien-logo-de-sfr.jpg
Univers Freebox a confirmé mardi l'information, révélée par Capital.fr, selon laquelle SFR avait déposé une plainte contre deux de ses représentants pour diffamation publique. Il est reproché à l'association la publication d'un article, daté du mois d'octobre 2011, affirmant que des commerciaux mandatés par SFR usaient d'arguments mensongers pour convaincre des abonnés Free de résilier leur abonnement.

Dans cet article intitulé « Des commerciaux SFR vont plus loin que le dénigrement pour récupérer des abonnés Free », Univers Freebox décrivait non sans véhémence des scénarios d'appels transmis par l'intermédiaire d'abonnés Free. Plusieurs d'entre eux affirmaient alors avoir entendu de faux commerciaux Free leur indiquer que les appels vers leur supposé pays d'origine (communauté turque par exemple) n'allaient bientôt plus être intégrés à leur forfait.

La publication de cet article suivait d'un mois environ le lancement d'un appel à témoignages lancé par Free lui-même, visant à recueillir des éléments confirmant des prises de contact commerciales abusives susceptibles d'étayer une éventuelle action en justice. Univers Freebox publie d'ailleurs aujourd'hui la reproduction d'une attestation produite par un internaute dans ce contexte, pour justifier son propos d'alors.

« Bien sûr, les informations publiées dans l'article concerné sont justes et nous pouvons facilement le prouver », commente donc l'association qui, bien loin de se rétracter, affirme mettre justement mettre un point d'honneur à vérifier ce genre d'éléments avant de les diffuser.

Elle dit en outre regretter faire l'objet de cette attaque, qui pénaliserait « fortement » ses activités. « SFR le sait bien en s'attaquant à une association d'abonnés. Le plus important semble donc de nous faire payer le fait d'avoir rendu public certaines dérives de ses commerciaux envers des Freenautes. Peu importe qui gagnera le procès, le simple fait de nous y emmener nuira gravement à Univers Freebox, dans l'attente qu'il se tienne dans quelques mois. », ajoute-t-elle.

À l'époque, d'autres s'étaient fait l'écho de l'appel à témoins lancé par Free tout comme des témoignages relayés par Univers Freebox sans avoir été inquiétés aujourd'hui. Reste à savoir si SFR entend argumenter ici sur la virulence du propos ou sur l'inexactitude des faits, et quelles seront les suites données à l'affaire. L'intéressé ne s'est pour l'instant pas exprimé.

Début 2010, Univers Freebox avait déjà fait l'objet d'une procédure en diffamation, initiée cette fois par France Télécom, pour avoir diffusé une vidéo dans laquelle Xavier Niel, patron d'Iliad, qualifiait l'opérateur historique de « délinquant multi-récidiviste ». L'affaire s'était alors soldée par un règlement à l'amiable.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Oddworld Soulstorm : une relecture sympathique, mais imparfaite de L'Exode d'Abe
15 classiques du cinéma à (re)voir en streaming sur Netflix, OCS et Amazon prime video
Vandenberg, de la brume et des fusées
Ce chargeur à induction sans fil Samsung est gratuit grâce à une double réduction 🔥
RED by SFR explose les volumes de data sur ses forfaits mobiles BIG RED
Chute de prix pour les écouteurs Apple AirPods 2 (2ème génération)
Brave, Minds, Filecoin... Les blockchains et les crypto-monnaies comme alternatives aux GAFA ?
Test Intel Rocket Lake-S :  le Core i5-11600K s'en sort très bien, le i9-11900K un peu moins
Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)
Les meilleures applications Twitter pour Android
Haut de page