Clubic déballe sa Freebox v6 !

12 janvier 2011 à 18h00
0
Puisque le unboxing est à la mode, à notre tour de déballer nos cartons en provenance de chez Free. En effet, nous avons reçu ce midi notre Revolution. Avant le test complet à venir, petit tour d'horizon en photos sur le nouveau jouet des freenautes.

Un emballage soigné



9,8 kilogrammes, pas moins ! C'est le poids du colis que nous avons reçu, puisque Free a choisi de regrouper en un seul paquet les différents éléments de sa Revolution. Un choix judicieux ? Sans doute pas au regard de la poignée du colis, qui a rapidement cédé lors du transport... Rien de grave cependant, et on ne peut pas reprocher à Free la qualité de l'emballage, comme le montrent ces photos.

000000C803911072-photo-freebox-v6.jpg
000000C803911074-photo-freebox-v6.jpg


000000C803911080-photo-freebox-v6.jpg
000000C803911090-photo-freebox-v6.jpg


000000C803911088-photo-freebox-v6.jpg
000000C803911078-photo-freebox-v6.jpg



La Freebox Server



Que trouve-t-on dans le colis contenant la Freebox Server ? Cette dernière bien sûr, mais également :
  • un câble Ethernet noir de 1,5 mètre ;
  • un adaptateur téléphonique vers RJ11 pour relier un téléphone à la box ;
  • un câble DSL, pour relier votre box à votre prise téléphonique à une prise en T.
  • un second adaptateur, vers RJ45 cette fois (si votre prise murale n'est pas en T)

000000C803911076-photo-freebox-v6.jpg
000000C803911086-photo-freebox-v6.jpg

Vous pouvez apercevoir sur ces photos la prise USB en façade et l'une des deux enceintes, placée sur le côté de la Freebox Server.

012C000003911104-photo-freebox-v6.jpg
012C000003911102-photo-freebox-v6.jpg

La connectique à l'arrière se compose du port DSL, de l'entrée fibre, de quatre ports Ethernet, de deux ports USB, d'un port eSATA, de la prise qui doit recevoir votre téléphone. Notez que l'une des prises USB est occupée par un câble qui la relie... au port USB en façade. Sur le second cliché, le fameux connecteur PCI-E présent à l'intérieur du rack dont on ne connait pas encore l'utilité.

012C000003911106-photo-freebox-v6.jpg
012C000003911064-photo-freebox-v6.jpg


La Freebox Player



Dans le carton propre au Player, on trouve deux câbles : l'un permet de relier la box à un écran via une prise péritel, l'autre est un câble HDMI. Saluons au passage cet ajout. A gauche, vous pouvez voir la télécommande de la Freebox Player.

012C000003911082-photo-freebox-v6.jpg
012C000003911084-photo-freebox-v6.jpg


Comme sur le Server, on retrouve une prise USB en façade... connectée à l'arrière du boîtier. Sur le second cliché, on peut voir les deux prises USB, le port eSATA, l'entrée antenne du tuner TNT, le port Ethernet où vient se loger la prise du Freeplug, la sortie Peritel, la prise HDMI, la sortie optique et un port RJ11 dont on ne connait pas encore l'utilité. On devine également la présence d'un bouton reset, qui sert à redémarrer le Player.
012C000003911096-photo-freebox-v6.jpg
012C000003911100-photo-freebox-v6.jpg


Gros plan enfin sur la télécommande. Les trois piles AAA sont livrées déjà installées et il suffit d'ôter une languette pour rendre la télécommande fonctionnelle. Au premier abord, la qualité est au rendez-vous : la télécommande est lourde, le toucher agréable.
012C000003911068-photo-freebox-v6.jpg


Il nous reste à tester tout ce matériel dans un article complet qui viendra dans les tout prochains jours s'ajouter à ces quelques photos.
012C000003911066-photo-freebox-v6.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Bill Gates considère que
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top