🚀 LES BONS PLANS DE NOËL ! 🚀 LES BONS PLANS DE NOËL !

FunKey S : la mini-console pour jouer avec votre porte-clés !

Marc Mitrani
Expert Smarpthone
01 décembre 2021 à 11h11
9
FunKey S © FunKey
FunKey S © FunKey Project

Jusqu'au 24 Décembre, Clubic vous ouvre chaque jour une case de son calendrier de l'Avent 2021 : l'occasion de découvrir des gadgets insolites ou pratiques, des idées cadeaux, pour soi ou pour ses proches.

On connaissait les consoles de jeux portables et celles de poches. La FunKey S rentrent dans une troisième catégorie nettement moins courante : les consoles porte-clés. Ne vous laissez pas avoir par sa petite taille : on a été surpris par ses possibilités !

À une époque où le smartphone pourrait les avoir remplacées, les consoles de jeux de poche n’ont pas dit leur dernier mot. En tout cas ce ne sont pas les quatre bordelais à l’origine du FunKey Project qui vous diront le contraire.

Ensemble, ils ont bricolé dans un garage (véridique) une minuscule console rétro et développé un OS capable de la faire fonctionner. Le cahier des charges était simple : la console devait être simple à utiliser et proposer une expérience de jeu correcte.

Design pliant

C’est ainsi qu’est née Keymu, l’ancêtre de FunKey S que nous vous présentons ici. Afin de la rendre véritablement mobile, ses concepteurs ont opté pour un design pliant, à la manière de ce qu’avait proposé Nintendo avec le Gameboy SP. La différence est tout de même de taille puisque la Funkey S peut sans problème faire office de porte-clés.

La première version de la console connut un tel succès que ses créateurs ont lancé une campagne de financement sur Kickstarter pour travailler sur de multiples améliorations. Le projet FunKey était né.

Quelques trimestres plus tard, la petite console arrive chez les premiers contributeurs et influenceurs. Tous saluent la performance et le design. Mais est-elle véritablement utilisable ?

Techniquement parlant, pas de problème à signaler. Le processeur permet d’émuler un ensemble de consoles assez impressionnant allant du Gameboy d’origine à la Playstation One. La Neo-Geo et la Nintendo 64 ne sont pas oubliées, tout comme les principales consoles SEGA.

FunKey S © FunKey
FunKey S © FunKey Project

Le constructeur a pris soin d’intégrer à la Funkey S des jeux faisant partie du domaine public ou distribués en tant que logiciels libres de droit. Rien d’illégal là-dedans, bien au contraire : tous les fichiers fournis le sont avec l’accord de leurs créateurs.

Noyau Linux

Les p’tits gars de FunKey ont donc pensé à (presque) tout. La console démarre en moins de 5 secondes, la batterie se charge par un Port Micro USB (l’USB-C prenait trop de place) et l’interface d’utilisation est déconcertante de simplicité.

Funkey S © © funkey project
© FunKey Project

Baptisée RetroFE, cette dernière repose sur un noyau Linux. Elle est intuitive et personnalisable, tout en disposant de fonctions bien senties. Parmi elles on peut citer la sauvegarde de l’état d’un jeu par exemple, qui permet de reprendre sa partie plus tard, le passage en veille instantanée ou encore les thèmes personnalisés.

Et si tout cela ne suffit pas, on pourra toujours activer le launcher Gmenu2x intégré au logiciel, qui donne accès à un plus grand nombre de possibilités, mais n’est pas le mieux adapté à l’écran.

Le matériel, comme le logiciel de la console FunKey, sont Open Source. Une communauté très active apporte constamment des améliorations, propose des thèmes et développe même des stickers afin de faire ressembler votre porte-clé aux consoles historiques.

FunKey S © FunKey
FunKey S © FunKey Project

L’architecture ouverte de la FunKey S autorise le développement d’émulateurs non fournis, leur installation comme l’ajout de nouveaux jeux s’effectuant par la connexion USB. Bref, de quoi s’amuser pendant des heures… ou presque.

Le principal inconvénient de la Funkey S est une conséquence de sa compacité. Avec de telles dimensions (42,5 x 44,5 x 13,8 mm repliée), difficile de loger un grand écran ou des touches vraiment confortables pour le jeu.

FunKey S © FunKey
© FunKey Project

Il faut donc composer avec un écran IPS de 1,54 ’’ affichant 240 x 240 pixels et des touches mécaniques dont les plus grandes ne dépassent pas 5 millimètres. Même chose pour l’autonomie puisque la batterie de 410 mAh assure, au mieux, trois heures d’utilisation continue.

Vendue 65 €, auxquels s'ajoutent les taxes et les frais de port (la console est expédiée depuis l'Asie), la Funkey S reste tout de même un produit original et enthousiasmant. Nous avons pris beaucoup de plaisir à l’utiliser en console d’appoint dans les transports en commun ou pour des séances de jeu ponctuelles.

Ou alors…

La Pocket Sprite est elle aussi conçue pour suivre partout son propriétaire. Elle ressemble à un Gameboy ultra compressé et dispose d’un minuscule écran OLED mesurant 25 x 22 mm et affichant 96 x 64 pixels.

Comme la FunKey S, elle est accompagnée de jeux Open Source et peut en recevoir d’autres grâce à sa connexion Wi-Fi. Côté jouabilité, mieux vaut avoir des doigts de fée, la taille des touches étant vraiment réduite.

Retrouvez notre sélection du calendrier de l’Avent !

Vous l’avez plébiscité, on vous a entendus : le calendrier de l’Avent de Clubic revient pour la troisième année consécutive. Nous avons sélectionné pour vous des produits originaux, amusants et parfois passés sous le radar, mais qui nous paraissent dignes d’intérêt pour les geeks qui sommeillent en vous. Nous les avons tous eus entre les mains, nous les avons testés et nous les avons aimés. Sinon, on ne vous les présenterait pas…

Et pour plus d'idées cadeaux insolites, on vous rappelle que les calendriers de l’Avent 2019 et 2020 sont toujours en ligne !

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
6
Fodger
Encore un truc qui va finir dans nos rivières, forêts, la mer…
dredd
Très mignon mais très inutile. Vraiment pas confortable pour jouer là dessus. C’est fun à montrer aux potes geeks mais ça servira pas pour jouer. Bref, faut savoir ce qu’on achète et si c’est vraiment pour jouer un peu, vaut mieux rajouter quelques dizaines d’euros pour un truc plus confortable.
Droz
Elle est livrée avec quel jeux ? Ce n’est pas très clair.
Marc.Mitrani
Bonjour,<br /> Comme je le précise dans l’article, il s’agit d’un gadget agréable que l’on utilisera pour jouer ponctuellement (quelques dizaines de minutes consécutives maxi). Rien de plus.
Marc.Mitrani
Bonjour,<br /> Elle est livrée avec des jeux open source dont vous trouverez la liste sur le site de Funkey. Si vous possédez des jeux additionnels (rippés d’une cartouche que vous possédez avec un appareil comme Cart Reader de submodule.co) vous pouvez les installer pour votre usage personnel. Surtout, n’allez pas télécharger des jeux pirates sur le Net : c’est totalement illégal et puni par la loi !
Marc.Mitrani
Bonjour,<br /> Vous n’avez pas de tiroir chez vous ?
dredd
Oui bien sûr, c’est ce que je souligne pour mettre en garde les potentiels acheteurs et éviter des décieptions alors qu’il y a erreur de casting à la base.<br /> Je suis friand de ce genre de gadget, surtout que celui-là est bien plus intéressant que le Thumby qui pour le coup n’est pas du tout praticable même quelques minutes lol<br /> Bref, il faut simplement être conscient de ce qu’on achète et on évitera les déceptions alors qu’on s’est trompé d’achat
Fodger
Les gamins perdent tout surtout ce qui est petit :).
Aurelien_dm1
Un tant soit peu hypocrite
Marc.Mitrani
Bonjour,<br /> Je dois avouer que j’ai du mal à vous comprendre. En quoi suis-je hypocrite ?<br /> Nintendo a toujours diabolisé les émulateurs en affirmant qu’ils ne servaient qu’au piratage : c’est faux. C’est un peu comme si l’on affirmait que le marché de la télévision encourageait le piratage parce que l’on peu s’en servir afin de regarder des films et séries téléchargés illégalement.<br /> Depuis de nombreuses années, les jeux sont régulièrement distribués ou commercialisés afin d’être utilisés sur des émulateurs. Ils n’ont jamais été édités sous forme de cartouche : Nintendo et consorts n’ont dont pas pu prélever leur dîme car chaque cartouche produite est soumise au paiement de royalties de la part de l’éditeur.<br /> C’est d’autant plus piquant que les usines de fabrication de cartouches (ou DVD spécifiques) sont la propriété des constructeurs de consoles (ou qu’elles payent de lourdes redevances afin de les produire). Bien sûr, les jeux sans cartouche ne sont pas la majorité. Mais ils existent ! Vous pourrez en trouver une liste sur ce lien.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Amnesty International piraté par un groupe chinois ?
Pour Noël, une tablette Samsung achetée, une offerte !
Découvrez le satellite MTG-I1, ce fleuron européen qui va nous donner la météo
La fibre à moins de 20€ ? C'est possible avec cette offre de Noël !
Cette entreprise relance le Minitel pour le connecter à Internet
Idée cadeau pour Noël : le jeu PS5 Returnal actuellement à -63% chez Amazon
Comment Proton entend déjouer la cybercensure russe grâce à son VPN
Peu de cartes, retards sur les custom : vers un lancement difficile pour les Radeon RX 7900 ?
Google Chromecast : un cadeau de Noël vraiment pas cher !
Condamnés par les smartphones ? Nikon et Panasonic arrêtent les compacts numériques
Haut de page