Bitcoin : la plateforme Mt. Gox est hors-ligne... pour reprendre les choses en main ? (màj)

25 février 2014 à 12h14
0
Mise à jour 25/02 à 16h24 : Le site de Mt. Gox affiche désormais un court message : « Chers clients de Mt. Gox,

En raison des récents articles de presse et des répercussions potentielles que cela pourrait avoir sur les opérations de MtGox et du marché en général, nous avons pris la décision de stopper temporairement toutes nos transactions pour protéger le site et ses utilisateurs. Nous surveillons la situation de près et nous réagirons en conséquence.

Cordialement,
l'équipe de Mt. Gox
 »



Dans la tourmente depuis plusieurs semaines, Mt. Gox, la place de marché dédiée au Bitcoin, est hors-ligne depuis la nuit du 25 février. Des rumeurs laissent entendre que la plateforme aurait perdu plusieurs centaines de millions de dollars en raison de la faille de sécurité pointée du doigt le 7 février dernier.

01C2000007185562-photo-mt-gox.jpg


Les utilisateurs de la plateforme Mt. Gox pourraient bien avoir eu raison de douter de la solvabilité du service : dans la nuit du 24 au 25 février, la place de marché a disparu des radars, son URL affichant une page blanche. Le 23 février, après l'annonce de la démission de son PDG Mark Karpeles du conseil d'administration de la Bitcoin Foundation, le compte Twitter de Mt. Gox a également été entièrement nettoyé.

Une situation qui ne fait qu'attiser les rumeurs concernant les problèmes financiers du service, sous-division de l'entreprise Tibanne basée à Tokyo, au Japon. Des spéculateurs, qui ont fait le déplacement jusqu'au siège de la société pour manifester, doutent depuis plusieurs semaines de la solvabilité de Mt. Gox, qu'ils soupçonnent d'avoir perdu beaucoup d'argent à cause du bug des transactions relevé le 7 février. Ce dernier, bien que connu depuis 2011, n'a vraisemblablement attiré l'attention des équipes de Mt. Gox que très récemment. Dans la mesure où il permet de faire croire qu'un échange de monnaie virtuelle n'a pas eu lieu alors que c'est le cas, Mt. Gox aurait donc pu multiplier les transactions en double, et verser trop d'argent à des utilisateurs malhonnêtes.

744 408 bitcoins perdus ?

La situation pourrait concrètement se vérifier, à en croire un fichier publié sur Scribd. Ce dernier est présenté comme un document fuité de Mt. Gox, détaillant la stratégie de la plateforme pour régler sa situation de crise. « A ce stade, 744 408 BTC manquent à l'appel en raison des vols liés à la faille qui est passée inaperçue durant plusieurs années » explique notamment le document, qui ajoute que « La réalité, c'est qu'à ce stade, Mt. Gox peut se retrouver en faillite à n'importe quel moment. » Au cours actuel du Bitcoin, 744 408 BTC représentent environ 300 millions d'euros.

Vraisemblablement, outre sa situation délicate, Mt. Gox a conscience qu'un tel échec pourrait ternir la réputation des monnaies virtuelles auprès du public et provoquer des réactions sévères des gouvernements. « Au risque de dramatiser, ce pourrait être la fin du Bitcoin, au moins pour une bonne partie du public » ajoute le document.

Un plan en quatre étapes

Le document évoque également un plan en quatre étapes visant à « gérer le chaos » : il comprend une demande d'aide aux principaux acteurs du Bitcoin - ce que la plateforme a fait pour colmater son problème de sécurité - un arrêt des retraits temporaire d'un mois accompagné d'une « annonce de restructuration », une vaste communication sur les réseaux sociaux et, enfin « la mise en place d'une équipe compétente avec refonte du service ». A terme, Mt. Gox pourrait devenir Gox pour s'offrir une nouvelle image.
01F4000007192980-photo-mt-gox-strat-gie.jpg


« Nous devons construire une affaire bon marché et profitable qui donnera aux consommateurs des raisons de rester (frais réduits, stabilité, etc.) pendant que nous travaillons à éponger nos dettes » explique le fichier. Ce dernier évoque bien la fermeture de Mt. Gox le 25 février, mais le site semble censé afficher un message de son PDG. a l'heure actuelle, ce n'est pas le cas puisque la plateforme semble avoir tout bonnement fermé ses portes.

Si l'authenticité du document n'a pas été prouvée, la chronologie des événements est cohérente jusqu'ici, mais l'absence de communication de la part de Mt. Gox a de quoi inquiéter. La plateforme a pour l'heure fait le choix du mutisme, laissant une page blanche s'afficher lors d'une connexion sur son site, empêchant l'accès aux comptes de ses utilisateurs.

Des rumeurs d'acquisition

Le 25 février au matin, une nouvelle rumeur a fait surface : celle d'une acquisition de Mt. Gox par un investisseur. Dans le code source de la page se trouve une seule ligne de texte : « put announce for mtgox acq here ». Il n'en faut pas plus pour lancer de nouvelles spéculations.

01F4000007192780-photo-mt-gox-code-source.jpg

Mais si l'on prend une nouvelle fois le document fuité comme référence, l'annonce la plus probable semble être celle de la démission de Mark Karpeles, le PDG de Mt. Gox, qui y fait son mea culpa. L'avenir de l'argent placé entre les mains de cette plateforme qui, selon les experts, traite environ 80% des échanges réalisés en bitcoins, reste bien incertain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top