🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Avis iStock (2022) : la banque d'images au meilleur rapport qualité/prix

10 juin 2022 à 14h00
0
iStock

En 2006, Getty Images décidait de racheter la banque d'images iStock pour limiter la concurrence. Seize ans plus tard, iStock est toujours une filiale de la célèbre agence de photographie et continue de fleurir en adoptant une philosophie différente de celle de sa maison-mère : proposer des images de qualité, tout en étant beaucoup plus abordable.

Même sans visiter le site, vous avez sûrement déjà vu iStock partout. Le service n’hésite pas à payer des espaces publicitaires sur de nombreuses banques d’images gratuites pour mettre en avant son activité. Quitte à leur faire de l’ombre, grâce à une meilleure compréhension des termes de recherche précis.

iStock
  • Tarifs attractifs
  • Images de très bonne qualité
  • Recherche efficace
  • Pas de contenu éditorial
  • Rémunération des photographes assez faible

iStock : comment ça marche ?

iStock accueil © iStock

iStock permet d’acquérir les deux types de licences classiques : une licence standard et une licence étendue. La licence standard permet l’utilisation des contenus pour de la publicité, du marketing, des applications, sites internet, livres, journaux, packaging et emballages… En contrepartie, les reproductions des contenus sont limitées à 500 000 exemplaires et vous ne pouvez pas les utiliser sur des produits physiques ou numériques mis à la vente, comme des t-shirts ou des templates.

Pour ce genre d’utilisations, il faudra opter pour une licence étendue, découpée selon les utilisations. Elle permet de supprimer la limite d’impression des images dans sa version « Reproduction illimitée » et autorise leur utilisation sur des produits physiques ou numériques destinés à être vendus si vous prenez la licence « Produits destinés à la revente ». Il est appréciable qu’iStock nous permette d’acquérir uniquement la licence dont on a besoin, plutôt que de proposer un tarif unique qui couvrirait des utilisations autres que les nôtres.

Peu importe la licence, il est interdit d’utiliser les images d’iStock pour un logo ou une marque, en lien avec du contenu illégal ou considéré comme obscène, ou d’utiliser des images d’actualité d’une autre manière que de façon éditoriale.

Recherche d’images

Recherche par mot-clé

La page d’accueil d’iStock met immédiatement dans l’ambiance. Dynamique, elle annonce en un coup d’œil tout ce que l’on pourra trouver sur le service : des vidéos, des photos, des illustrations et des images vectorielles. Le reste de la page nous explique les particularités de la banque d’images, nous propose quelques catégories d’images à explorer, et présente les outils disponibles.

En cliquant sur les différents menus dans la barre de navigation, nous avons accès aux catégories, aux recherches populaires actuellement et à des sélections de contenus. Les catégories populaires correspondent exactement à ce à quoi on pourrait s’attendre : des thèmes allant de l’IAà l’enseignement en passant par les saisons, la fête, la famille, la nature… Les catégories ont droit à leurs sous-catégories, pour pouvoir explorer un peu plus précisément chaque thème. Le reste de la barre de navigation est consacrée à l’éditeur vidéo et aux tableaux, qui permettent d’enregistrer des images et de les organiser.

iStock catégories © iStock

Pour la recherche, iStock se vante d’avoir un moteur de recherche basé sur l’IA, dans lequel il est possible de taper des requêtes complexes pour obtenir l’image souhaitée… du moins tant que vous limitez les adjectifs, sinon le site a tendance à les mélanger pour les résultats. Que ce soit en anglais ou en français, les résultats sont pertinents et correspondent à l’intégralité des termes recherchés. Comme sur tous les sites du genre, si votre recherche est un peu trop inédite, les résultats deviennent rapidement beaucoup moins satisfaisants. Tant que vous restez dans le cadre des recherches « classiques » et que vous limitez vos adjectifs, iStock vous permettra de réaliser une recherche plus complexe que sur la majorité des sites concurrents.   

Filtrage des résultats

Tous les filtres classiques pour affiner les résultats répondent à l’appel. À côté de la barre de recherche, il est possible de sélectionner le type de contenu souhaité, que l’on désire voir toutes les images ou seulement les photos ou illustrations, ou encore des vidéos. Sur le côté gauche de la page de résultats, la banque d’images permet de sélectionner une orientation, des préférences quant aux modèles présents sur les images, une couleur principale, une taille d’image et une date de chargement. Il est possible d’exclure la nudité des résultats et de choisir la licence qui nous convient.

iStock filtres © iStock

Rien d’inédit dans les paramètres de filtrage proposés, mais ils se révéleront suffisants combinés à des termes de recherche efficaces.

Recherche par image

Comme la plupart des banques d’images payantes, iStock s’est mise à la recherche par image et même par vidéo. Nous n’avons testé que la recherche par image, mais elle s’en sort admirablement bien. Comme toujours pour les logos, le service arrive à déterminer l’idée générale derrière le logo et ses couleurs principales et suggère des images relativement proches. Pour les paysages, les résultats respectent bien la composition de l’image et les couleurs. Quant aux personnes, c’est également une réussite : le système prend bien en compte le décor de fond et le sujet de l’image et propose des images réellement similaires sur les deux points. Même en le testant avec une photo d’un chat prise par un portable et qui n’est ni bien cadrée, ni de très bonne qualité, le service a réussi à comprendre les idées principales : un chat, allongé quelque part, à poils mi-longs.

iStock recherche par image © iStock

Cette recherche peut donc réellement se révéler utile si vous trouvez sur un site une image qui vous plait et que vous désirez en trouver une équivalente dont la licence est en vente.

Les images proposées par iStock

Images proposées et téléchargement

iStock porte bien son nom et propose donc principalement des photos de stock, ainsi que des illustrations et des images vectorielles assez classiques. Les photos sont rangées dans deux collections : les images « Essentials », moins chères, et les images « Signature », plus chères mais aussi de meilleure qualité et exclusives à la plateforme.

Mais peu importe la collection à laquelle elles appartiennent, la plupart des photos sont de très bonnes qualités et dans un style un peu moins figé que ce qui pouvait se faire auparavant. Vous y trouverez bien sûr toujours les classiques photos très posées de personnes sur des fonds unis, mais aussi des images de modèles plus artistiques ou dans un environnement plus original. La banque d’images mélange parfaitement des photos de stock classiques avec des photos dans un style plus « lifestyle » et naturel. De quoi permettre à la majorité des utilisateurs d’y trouver leur compte… à l’exception des journalistes qui, malgré la présence d’une licence « Editorial », ne pourront profiter d’aucune catégorie dédiée aux actualités et aux photos de presse sur le site.

iStock page individuelle © iStock

La page dédiée pour les images individuelles va au plus simple. On y trouve quelques informations dont la légende de l’image, le nom de l’article, la taille maximale de la photo, sa date de mise en ligne et les catégories auxquelles elle est liée. Les œuvres de la même série sont présentées dessous, ainsi que des photos similaires. iStock en profite pour communiquer sur deux de ses services sur la page ! un éditeur vidéo et un éditeur photo. L’éditeur photo est sommaire. Il permet de se faire une idée du résultat obtenu en postant la photo sur les réseaux sociaux et de modifier légèrement l’image à l’aide de filtres et de textes. Sympathique, mais loin d’être indispensable.

C’est aussi sur cette même page que l’on peut choisir comment acheter l’image et son prix, selon si l’on souhaite souscrire à un abonnement ou non. Ici, pas de taille à choisir : l’image est vendue dans sa taille et qualité d’origine.

iStock éditeur © iStock

Pour les photographes

Pour pouvoir devenir contributeur pour iStock, la procédure est la même que pour Getty Images. Il faut télécharger leur application dédiée, « Contributor by Getty Images », et leur fournir entre trois et six images pour qu’ils déterminent s’ils acceptent votre candidature ou non. Chez iStock, les photographes touchent 15% de commission sur les ventes des licences de leurs images. S’ils deviennent des contributeurs exclusifs, ce pourcentage peut augmenter et passer entre 25% et 45%. Les prix des images étant assez bas chez iStock, il est beaucoup plus intéressant de tenter sa chance pour Getty Images si vous pensez convenir à ce qu’ils peuvent chercher.

iStock : prix et période d’essai

Aucune période d’essai n’est disponible pour iStock - mais la plateforme met à disposition chaque mois quelques images issues de sa collection « Signature », à télécharger gratuitement pendant une période limitée.

Il est possible d’acquérir des images de deux façons : avec des abonnements mensuels ou annuels, et avec des packs de crédits.

iStock abonnements © iStock

Les abonnements

iStock propose trois formules d’abonnement, à payer au mois ou pour l’année, et avec lesquels vous n’obtenez que la licence standard sur les images :

  • La formule « Basique » : cette formule permet de télécharger uniquement des images dans la collection « Essentials ».
    • 10 téléchargements par mois : 29€/mois en abonnement annuel (2,90€ par téléchargement) ou 35€/mois en mensuel (3,50€ par téléchargement) ;
    • 25 téléchargements par mois : 49€/mois en abonnement annuel (1,96€ par téléchargement) ou 55€/mois en mensuel (2,20€ par téléchargement) ;
    • 50 téléchargements par mois : 69€/mois en abonnement annuel (1,38€ par téléchargement) ou 85€/mois en mensuel (1,70€ par téléchargement) ;
    • 750 téléchargements par mois : 133€/mois en abonnement annuel (0,18€ par téléchargement) ou 169€/mois en mensuel (0,23€ par téléchargement).
  • La formule « Premium » : permet d’accéder aux collections « Essentials » et « Signature ».
    • 10 téléchargements par mois : 70€/mois en abonnement annuel (7€ par téléchargement) ou 85€/mois en mensuel (8,50€ par téléchargement) ;
    • 25 téléchargements par mois : 120€/mois en abonnement annuel (4,80€ par téléchargement) ou 125€/mois en mensuel (5€ par téléchargement) ;
    • 50 téléchargements par mois : 159€/mois en abonnement annuel (3,18€ par téléchargement) ou 190€/mois en mensuel (3,80€ par téléchargement) ;
    • 750 téléchargements par mois : 266€/mois en abonnement annuel (0,36€ par téléchargement) ou 339€/mois en mensuel (0,45€ par téléchargement).
  • La formule « Premium + Vidéo » : inclut toutes les images, vidéos et musique.
    • 10 téléchargements par mois : 105€/mois en abonnement annuel (10,50€ par téléchargement) ou 170€/mois en mensuel (17€ par téléchargement) ;
    • 25 téléchargements par mois : 175€/mois en abonnement annuel (7€ par téléchargement) ou 250€/mois en mensuel (10€ par téléchargement) ;
    • 50 téléchargements par mois : 280€/mois en abonnement annuel (5,60€ par téléchargement) ou 380€/mois en mensuel (7,60€ par téléchargement).

Les packs de crédits

Les crédits permettent d’acheter des licences standard d’images, des vidéos mais également des licences étendues. Un crédit correspond à une licence standard pour une image dans la catégorie « Essentials », trois crédits seront nécessaires pour une image « Signature » et il faudra débourser six crédits pour une vidéo. Les crédits n’expirent pas, à condition de se connecter au moins une fois par an à son compte.

  • 1 crédit : 9€ ;
  • 3 crédits : 24€ (8€ par crédit) ;
  • 6 crédits : 45€ (7,50€ par crédit) ;
  • 12 crédits : 85€ (7,08€ par crédit) ;
  • 18 crédits : 125€ (6,94€ par crédit) ;
  • 24 crédits : 160€ (6,67€ par crédit) ;
  • 36 crédits : 235€ (6,53€ par crédit) ;
  • 60 crédits : 380€ (6,33€ par crédit) ;
  • 150 crédits : 910€ (6,07€ par crédit) ;
  • 300 crédits : 1750 € (5,83€ par crédit).

iStock

9

iStock est un très bon choix pour trouver des photos de stock modernes, variées et de haute qualité. Ses prix sont abordables, et la recherche (par mot-clé comme par image) se montre particulièrement efficace. Les formules d’abonnement proposées permettent de ne payer que pour ce dont on a besoin, que l’on se contente des images de type « Essentials » ou que l’on souhaite piocher dans l’ensemble du catalogue. De plus, les conditions d’utilisation des licences sont claires, ce qui est assez rare pour être souligné. Seul point noir de ce tableau quasi parfait : la rémunération des artistes, qui est assez faible.

Les plus

  • Tarifs attractifs
  • Images de très bonne qualité
  • Recherche efficace

Les moins

  • Pas de contenu éditorial
  • Rémunération des photographes assez faible

Recherche 9

Images 9

Diversité de l'offre 7

Prix 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Samsung Pay retirée des smartphones non Samsung ?
Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer
Rachat de Giphy : Meta peut bien attendre, le Royaume-Uni bloque toujours
Comment la Grande-Bretagne compte devenir une super puissance de la tech
Pourquoi la société mère de TikTok veut-elle investir massivement dans la réalité virtuelle ?
Rétropédalage pour Elon Musk : finalement, pas de licenciements chez Tesla à prévoir ?
Meta : qui est Sheryl Sandberg, et pourquoi son départ est un tournant ?
La French Tech s'engage pour l'égalité entre les femmes et les hommes
Victime de problèmes informatiques, easyJet a dû annuler de nombreux vols ce week-end de l'Ascension
Twitter veut quand même conclure son rachat par Elon Musk
Haut de page