Fidelio A9 : la Hi-Fi sans fil selon Philips

Aurélien Audy
08 février 2013 à 17h28
0
4
Dans le milieu de l'audio grand public aussi, les technologies sans fil sont en vogue : de la solution servant la mobilité au moyen de contourner l'épineuse question des standards de connectique, en passant par la diffusion multi-pièces, le wireless se répand gaiement. Comme en témoigne cette gamme Fidelio A imaginée par Philips, venant se poser en concurrent direct du système Sonos. C'est le modèle avec deux enceintes stéréo amplifiées, Fidelio A9, que nous testons là.

01C2000005702044-photo-philips-fidelio-a9.jpg
Les Fidelio A9


Présentation du produit

Avec ses Fidelio, Philips se prévaut de l'appellation Hi-Fi. Si souvent usurpée, elle semble ici crédible au vu du matériel soumis à la critique : enceintes en bois, cintrées dans l'aluminium, avec évents Bass Reflex à l'arrière, véritables borniers et câble de bonne section (1,25 mm) et assez long (6 m environ). Le poids de chaque enceinte renforce cette impression : 4,7 et 5,7 kg. On se situe clairement un cran au-dessus de ce que proposent les marques grand public en général, même si le revêtement façon bois est en fait en plastique et que l'intérieur est en MDF (fibres de bois). La connectique au dos de l'enceinte gauche (il faut aller dans le mode d'emploi pour connaître leur géométrie) est généreusement fournie : entrées numériques (1 optique, 1 coaxiale), entrées auxiliaires (1 RCA, 1 mini jack) et prise Ethernet.

000000FA05702050-photo-philips-fidelio-a9-4.jpg

000000FA05702052-photo-philips-fidelio-a9-5.jpg



L'ergonomie logicielle à la loupe

Le centre névralgique du système, c'est l'application AirStudio de Philips (basée sur la solution multimédia réseau Twonky), disponible sur iOS et Android. C'est depuis elle qu'on effectue l'installation des enceintes, se comportant comme un client UPnP AV, au sein du réseau domestique, en Ethernet ou en Wi-Fi. Une fois les Fidelio A9 paramétrées, elles peuvent lire le contenu de n'importe quel serveur DLNA ou smartphone possédant l'application AirStudio. Nativement, un PC avec Windows Media (11 ou plus) fera l'affaire. L'utilisateur pourra aussi installer Philips Media Manager sur PC ou Mac. Les Fidelio A9 peuvent aussi accéder aux radios Internet de TuneIn Radio et au streaming des services Spotify et Deezer (moyennant abonnements).

" alt="

<center>Tout est ensuite très bien expliqué : voici ce qui vous attend</center>" alt="

<center>Oui tout commence avec le branchement des enceintes, Philips ne laisse rien au hasard... Déjà, l'importance de l'indicateur lumineux apparaît. </center>" alt="

<center>En cliquant sur le i cerclé, un nouvel écran rappelle le code couleur de la LED. Pour lancer la configuration, il faut appuyer sur le boutons WPS (Wi-Fi Protected Setup) derrière l'enceinte.</center>" alt="

<center>Code couleur que voilà</center>" alt="

<center>L'application vous invite alors à vous connecter au réseau Wi-Fi émis par l'enceinte Fidelio A9</center>" alt="

<center>Il faut donc sortir temporairement de l'application pour aller dans les paramètres réseau du téléphone</center>" alt="

<center>Chose faite, il faut revenir dans l'application et renseigner le mot de passe du réseau Wi-Fi domestique qui sera utilisé pour streamer sa musique</center>" alt="

<center>L'enceinte est détectée, il faut lui donner un petit nom</center>" alt="

<center>La configuration se termine, si tout va bien, la LED doit être blanche et ne pas clignoter</center>" alt="

<center>L'application bascule sur son écran d'accueil, en affichant des étiquettes explicatives un brin bordéliques</center>" alt="

<center>Parallèlement, les bibliothèques de vos ordinateurs sources doivent voir leur partage en réseau autorisé</center>" alt="

<center>Il est alors possible de lire directement sa musique sur les enceintes, sans passer par le moindre logiciel tiers, via Windows Media (v12 ici)</center>" alt="

Mais il est également possible d'utiliser Philips Media Manager (qui se base sur la solution Twonky)" alt="

0000010405701964-photo-fidelio-a9-appli-apr-s-maj.jpg
0000010405701968-photo-fidelio-a9-appli-buggu-e.jpg

Avant mise à jour et après mise à jour. Au début, l'application iPhone tronquait tout ce qui dépassait du premier écran, qui ne s'affichait pas même quand on faisait défiler le contenu...



Il nous faut par ailleurs déplorer les errances ergonomiques pas vraiment dignes d'une application mobile en 2013 : superposition des fenêtres de contrôle, séparation des univers « Lire » et « Services » (avec coupure de la lecture en cours quand on passe de l'un à l'autre), impossibilité d'avancer ou reculer dans le titre lu, pas d'enregistrement de la liste de lecture en cours, système de carrousel sources/lecteurs chargé avec un réseau dense (on peut toutefois limiter les entrées que l'on veut voir affichées)... Sans oublier l'application Spotify intégrée, où le défilement est bloqué par écrans de 10 lignes. Bref, le retard accumulé par rapport à Sonos est considérable.

" alt="

<center>On maintient son doigt sur la source et on fait glisser l'icône vers le lecteur pour établir le lien </center>

" alt="

<center>Ca donne ça et c'est plutôt instinctif comme façon de procéder. Sauf que quand le réseau est encombré, le carrousel est vite chargé</center>

" alt="

<center>Heureusement, on peut filtrer en amont, en décidant des sources et des lecteurs que l'on souhaite afficher</center>

" alt="

<center>Ca donne quelque chose de plus épuré comme ça</center>

" alt="

<center>Quand un lien est établi, une fenêtre apparaît en plein milieu de l'application proposant les premiers critères de tri du contenu</center>

" alt="

<center>Viennent ensuite les filtres par artistes, albums, genres, dossier, etc.</center>

" alt="

<center>... puis la liste d'artistes, d'albums, de genres, etc.</center>

" alt="

<center>Et on accède enfin aux titres, qu'on peut lire tout de suite en cliquant dessus ou ajouter à la liste de lecture en cours via l'icône plus. Cette liste ne pourra pas être enregistrée.</center>

" alt="

<center>Voilà à quoi ressemble la fenêtre de lecture en cours. Il n'est pas possible de faire glisser un curseur pour avancer ou reculer dans la chanson !</center>

" alt="

<left>Pour modifier les réglages sonores ? Il faut bascule dans le mode "Services" et sélectionner le lecteur Fidelio A9. Ca coupe la lecture en cours...</left>

" alt="

<center>On trouve alors ces modestes réglages sonores</center>" alt="

<center>Mais aussi ces autres paramètres</center>" alt="

<center>Côté application Spotify, on déplore cette navigation sans défilement mais avec des boutons pour monter ou descendre... Enfin, avec un iPhone 4 il faut quand même faire défiler de quelques lignes pour voir apparaître le bouton.</center>" alt="
<center>Sur un Galaxy S3, l'application est plus à son aise car la taille d'écran permet de contourner la question du défilement</center>" alt="

<center>L'application gagne en tout cas vraiment à être utilisée sur un plus grand écran... même si la pochette n'en profite pas pour s'agrandir.</center>" alt="

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top