Grâce aux LBM MKII, il est possible de monter soi-même son kit d'enceintes de bureau

Guillaume Fourcadier
Expert Audio
11 décembre 2019 à 17h45
0
LBM MKII (3).jpg

Une âme DIY vous habite ? Pourquoi ne pas construire vos propres enceintes de bureau autoamplifiées (actives) ? La proposition des Little British Monitor MKII est peu plus simple que ça puisque nous parlons seulement d'assemblage, mais l'idée reste intéressante.

Seconde version d'un projet Kickstarter de 2016, les Little British Monitor MKII proposent 2 choses : de la sueur et du son. De la sueur car il faudra mettre la main au fer à souder pour certains composants, assembler la boiserie et visser quelques plaques. Du son, car le modèle proposé est une paire d'enceintes format bibliothèque, ou bureau (par opposition au format colonne), intégrant tout l'amplification nécessaire.

Le produit est ainsi un modèle dit actif, n'ayant pas d'entrée type bornier (fil rouge / fil noir classique des enceintes passives) mais RCA, Jack en 3.5mm, ainsi qu'un récepteur Bluetooth fonctionnant en AptX.

LBM MKII (2).jpg

Quelques spécifications techniques

Pas de quoi s'extasier devant le design, très très DIY justement. Chaque enceinte mesure un très menu 12 x 12 x 20 cm, pour 3kg la paire, une des enceintes étant plus lourde que l'autre (dans la suite). Le coffrage est en contreplaqué, ce qui n'est pas élégant mais efficace, avec plaquage noyer ou chêne. Chaque enceinte est livrée avec un petit stand avec plaque façon sandwich inox/plexiglass faisant office d'amortisseur afin de ne pas faire vibrer tout le bureau.

Côté son, les LBM MKII utilisent une topologie deux voies. Ainsi deux haut-parleurs cohabitent dans un même caisson et se chargent l'un et l'autre d'une gamme de fréquences. La séparation en fréquence se fait grâce à l'utilisation d'un filtre actif, généralement plus efficace qu'un filtre passif, l'une et l'autre des voies utilisant sa propre amplification classe AB. Cette classe d'amplification n'est pas forcément meilleure que la classe D plus traditionnellement utilisée dans ce type d'enceintes, mais est un peu plus "analogique" dans l'idée (même si les classes D le sont aussi).

Le créateur du projet est particulièrement évasif sur les haut-parleurs, nous savons simplement qu'un woofer de 3" se charge des basses et médiums, et que le second est un tweeter (aigus).

Niveau acoustique, chaque enceinte utilise une architecture interne dite à « ligne de transmission ». Plus évoluée et plus complexe qu'un système de type bass-reflex, elle permet de réduire les effets de résonances et de réflexions tout en optimisant la réponse basse fréquence.

LBM MKII (1).jpg

Des tarifs plutôt élevés

Chaque paire utilise une enceinte maître, laquelle va intégrer tout la connectique et faire la jonction (alimentation et audio) avec la seconde via une prise dédiée, l'enceinte maitre sera donc un peu plus lourde. On peut regretter que le paire ne possède aucune interface numérique, il ne sera pas exemple pas possible de brancher de prise USB, optique ou coaxiale.

La campagne étant déjà terminée, les prix officiels sont les suivants (en bonnes Livres anglaises) :
  • 345 £ pour la version DIY à monter soi-même
  • 559 £ pour la version assemblée

Sur le papier, les prix paraissent relativement élevés. Nous ne parlons pas d'une enceinte de grande marque dont la qualité ne serait plus à prouver et dotée d'une connectique complète. Convertir 559 £ donnerait près de 660 Euros, ce qui est déjà dans du très bon modèle de monitoring. A voir donc, surtout que la taille peut être un avantage.
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top