Tour d'horizon des solutions de retouche en ligne

16 septembre 2008 à 14h16
0

Retoucher en ligne, est-ce une bonne idée ?


00571977-photo-retouche-en-ligne-conclusion.jpg
Que conclure de cet état des lieux de la retouche en ligne ? Pour commencer peut-être, que le pire côtoie le meilleur. Ce n'est pas tant au niveau des outils que le bât blesse, plutôt sur le chapitre de l'ergonomie. Bien moins complets que les applications locales (et c'est tant mieux lorsque l'on voit la complexité de certaines), ces sites offrent tous des fonctions simples telles que des curseurs pour la luminosité et le contraste, sans commune mesure avec les fonctions de courbes et d'histogrammes que l'on peut voir par ailleurs.

C'est donc bien au niveau du confort d'utilisation que l'écart se creuse, entre les sites qui se soucient de l'utilisateur et ceux qui se contentent d'aligner dans une interface austère les outils prétendument indispensables, assortis d'un panel de filtres plus ou moins heureux. Il faut dire à leur décharge à tous que la retouche en ligne est confrontée à l'obstacle majeur qu'est le poids des images, qui donne lieu à des plantages intempestifs ainsi qu'à des délais de chargement et d'application des modifications interminables. Bref, il faut bien avoir conscience que les solutions de retouche en ligne ne permettent pas (à quelques exceptions près) à l'heure actuelle de travailler sur des images à la résolution importante, ce qui est un peu problématique lorsque l'on envisage la retouche comme « l'art » de révéler une image destinée ensuite à l'impression, au partage, etc. Efficaces pour ce qui est des images dont le cycle de vie se fait sur la toile (c'est-à-dire des images petites et légères, par exemple de 800 x 600 pixels et de moins de 500 Ko), ces sites sont totalement inappropriés au travail sous forme de workflow sur des lots d'images. Autre inconvénient à ce ne pas négliger, l'indisponibilité temporaire du service.

015E000001594236-photo-retouche-en-ligne-photoshop-express.jpg

L'un des aléas des services en ligne à ne pas négliger : l'indisponibilité temporaire


Ces applications sont donc plus complémentaires que rivales de leurs homologues locales, et sont particulièrement intéressantes en ceci qu'elles permettent de s'affranchir totalement du travail en local. En effet, la plupart d'entre elles permettent d'ouvrir une image déjà en ligne (on donne juste l'URL et l'application l'affiche) puis de l'héberger une fois retouchée sur une plate-forme du type Flickr ou Picasa (à condition d'y avoir un compte) ou de l'envoyer par mail à un contact. La case « disque dur » n'est donc plus du tout indispensable, et c'est sans doute ce qui plaide le mieux en la faveur de ces solutions qui intéresseront le blogueur nomade, mais également tous ceux qui ont un compte utilisateur restreint à leur travail.

On notera pour finir que si les applications de retouche en ligne sont moins populaires que les autres solutions virtuelles de type tableur, agenda ou traitement de texte, c'est sans doute (en plus des problèmes déjà évoqués) parce qu'elles font l'impasse sur les modes collaboratifs. A quand une vraie solution d'édition d'images qui permettra à ceux qui le souhaitent de partager des photos, suggérer des modifications et annoter des images comme on le fait d'un document ?

Venez découvrir ces solutions de retouche d'images en ligne :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Bill Gates considère que
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Pour Ubisoft, la PS5 et la Xbox Scarlett représentent un « bond majeur » en termes de puissance
scroll top