Créer DVD/Blu-ray : 3 logiciels PC en test

29 septembre 2009 à 17h38
0
Même si les nombreuses solutions de publication de vidéo en ligne ont fait perdre de l'intérêt à la gravure de DVD, celle-ci dispose encore de nombreux atouts, et notamment au niveau de la prise en charge HD et Blu-Ray. Afin d'y voir plus clair, nous avons passé en revue trois solutions d'authoring : Sonic DVD It HD, Adobe Encore CS4 et Cyberlink PowerProducer 5, une solution nettement moins complète, mais plus adaptée au grand public.

000000C800734952-photo-logo-blu-ray.jpg
Il y a environ 8 ans, la gravure de DVD faisait son apparition, et avec elle les premiers logiciels d'authoring DVD vidéo. Révolutionnaire à l'époque, la possibilité de créer des DVD à partir de ses films est devenue un lieu commun : n'importe quelle suite de gravure ou logiciel de montage vidéo permet d'exporter sa création vers un disque lisible sur n'importe quelle platine de salon. Les dernières moutures des solutions de montage grand public se mettent même à la gravure Blu-ray intégrée, si bien que l'on peut se demander ce qu'il reste encore aux solutions dédiées. Évidemment, celles-ci peuvent viser un autre public plus professionnel. C'est le cas d'Encore, la solution d'authoring d'Adobe, intégrée à Premiere Pro, ou de DVDit Pro HD de Roxio/Sonic. Plus que de simples outils de conversion de vidéo sur disque, ces deux logiciels permettent de créer des disques standard ou HD dans les moindres détails, gérant notamment de multiples pistes sonores, l'importation de fichiers PSD pour la création de menus ou encore des réglages minutieux du transcodage audio et vidéo.

Face à ces logiciels performants, mais couteux pour le grand public, que trouve-t-on encore comme solution dédiée qui ne soit pas intégrée à une suite logicielle ? Notamment le PowerProducer de Cyberlink, un logiciel destiné au grand public et ne proposant donc pas le même degré de fonctionnalités, ce qui justifie son intégration dans ce tour d'horizon des solutions d'authoring. L'achat d'un tel logiciel est-il encore nécessaire en dehors d'un cadre professionnel ? Quelle est la solution la plus intuitive et la plus performante pour réaliser ses disques ? Tentons de répondre à ces questions dans notre test.

Authoring DVD : quelques concepts



Avant de rentrer dans le vif du sujet, rappelons déjà ce que nous entendons par authoring DVD : il s'agit de la création d'un disque video (DVD ou Blu-ray), avec ses menus et son arborescence, à partir de vidéos issues de sources diverses, afin de produire une galette lisible sur tout lecteur (salon, portable...). Profitons en également pour rappeler quelques concepts que nous évoquerons dans les pages suivantes, et notamment la notion de titres et de chapitres. Sur un DVD, un titre correspond à une vidéo découpée en chapitres. Par exemple, le DVD d'un film contient plusieurs titres : le film principal et les quelques vidéos qui peuvent être proposées en bonus (making of, bande annonce...). Un titre peut être divisé en chapitres, c'est à dire des marqueurs qui permettent de passer directement à un endroit précis du titre.

On évoquera également la notion de premier élément de lecture. Dans un DVD du commerce, ce premier élément est généralement un avertissement légal. Certains disques peuvent également démarrer directement sur le menu, voire sur le premier chapitre du titre principal. Les trois logiciels que nous allons tester permettent de déterminer cet élément important, tout comme les actions à effectuer à la fin de la lecture d'un titre : passer au titre suivent, reprendre la lecture en boucle ou encore revenir au menu principal ou au dernier menu visité.


Sommaire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top