Windows Live Wave 3 : tour d'horizon de la bêta

01693426-photo-logo-windows-live.jpg
Les offres de services réunissant applications en ligne et applications locales interagissant avec les services web sont devenues en quelques années un des chevaux de bataille des « géants » du web que sont Microsoft, Google ou, dans une moindre mesure, Yahoo. Dans ce domaine, si Google est sans doute le plus prolifique avec une offre presque tentaculaire (Gmail, Google Agenda, Google Documents, Google Desktop, Google Earth...), Microsoft réunit une offre de plus en plus conséquente depuis deux ans, sous la bannière Windows Live.

On y trouve l'incontournable webmail de Microsoft, Windows Live Hotmail mais aussi des services d'agenda (Windows Live Calendar), de sauvegarde en ligne (Windows Live SkyDrive) ou encore de blog (Windows Live Spaces). Au niveau des applications fournies, la plus connue est évidemment Windows Live Messenger. Néanmoins, depuis la version 8.5 du client de messagerie instantanée, Microsoft propose également la Windows Live Suite, une compilation d'applications conçues autour des services Windows Live, notamment Windows Live Spaces et Hotmail. On trouve ainsi Windows Live Mail, un client de messagerie qui remplace avantageusement Outlook Express/Windows Mail, la visionneuse de photos Windows Live Photo Gallery, l'éditeur de blogs Windows Live Writer (compatible Live Spaces mais aussi avec les principales plates-formes de blog) ou encore le service de contrôle parental Windows Live Onecare.


Il y a un mois, Microsoft a dévoilé la prochaine génération de ces applications en version beta. La Windows Live « Wave 3 » propose de nouvelles versions de Messenger, Mail, Writer et Photo Gallery, mais également, pour les utilisateurs de Windows Vista, un nouvel outil de montage vidéo basique, Windows Live Movie Maker. Au menu, on trouve de nouvelles fonctionnalités mais également quelques nouveautés dans l'interface, particulièrement intéressantes puisqu'elles devraient logiquement se retrouver dans le futur Windows Seven. Comme ça a déjà été le cas avec Microsoft, ces nouveautés sont peut être encore sujettes au changement. On se souvient notamment de l'interface de Windows Live Messenger 8 qui avait changé deux fois avant de se stabiliser. En attendant la version finale, on peut néanmoins se pencher sur ces versions bêta et décortiquer ce qu'elles apportent par rapport aux versions actuelles.

Windows Live Wave 3 : les applications proposées

La « Wave 3 » de Windows Live contient les nouvelles versions des applications suivantes :

Il faut noter que Windows Live Movie Maker, qui prend la suite de Windows Movie Maker (qui ne sera donc plus préinstallé avec Windows 7), n'est pas proposé lors de l'installation de la suite sous Windows XP. Signalons également que la suite intègre désormais Office Outlook Connector, qui permet d'intégrer son compte Windows Live Hotmail à Microsoft Outlook. Le plug-in était jusqu'ici distribué séparément. Les prochaines versions devraient quant à elles intégrer une nouvelle version de Windows Live Sync, rebaptisé Windows Live Sync. Ce n'est pas le cas pour l'instant.

Windows Live Wave 3 beta est disponible sous deux formes : un installeur web qui télécharge les différents logiciels et une version « complète » qui permet de les installer localement. Dans les deux cas, on peut signaler un point particulièrement agaçant : s'il est possible, pour une première installation, de cocher les applications que l'on souhaite installer, les utilisateurs ayant déjà installé la version actuelle de la Windows Live Suite devront mettre toutes leurs applications à jour, sans le moindre choix : si vous souhaitez installer Windows Live Messenger 9 mais pas, par exemple, la nouvelle version de Windows Live Mail, tant pis pour vous. Windows Live Wave 3, c'est tout ou rien !

Windows Live Messenger

Windows Live Messenger est évidemment l'application phare de la suite Windows Live, et celle sur laquelle se tourne l'essentiel des regards. Les versions 8 et 8.5 apportaient quelques améliorations à commencer par une nouvelle interface et la possibilité de converser en audio de PC à PC mais également d'appeler des téléphones fixes et portables ainsi que d'envoyer des SMS. Le logiciel proposait également une nouvelle fonctionnalité de dossiers partagés, qui venait compléter l'envoi de fichiers. La version 8.5 (également appelée 2008) proposait essentiellement une nouvelle interface qui s'intégrait nettement mieux à Windows Vista, mais pas d'innovation majeure. La version 9.0 continue sur la lancée : on n'y trouvera rien de franchement révolutionnaire, mais de nombreuses améliorations ergonomiques ou fonctionnelles dignes d'intérêt.

0190000001693274-photo-messenger-9-liste-de-contacts.jpg
Windows Live Messenger passe en version 9.0


Nouvelles fonctionnalités

Windows Messenger 9 apporte plusieurs nouveautés. La première est la possibilité d'utiliser le même compte Messenger sur plusieurs ordinateurs, à condition bien sur que tous ces ordinateurs soient équipés de la version 9. Les cas où on travaille sur deux machines à la fois peuvent s'avérer fréquents, et il est agaçant d'avoir à retourner sur le seul ordinateur connecté au service pour vérifier ses messages. La fonctionnalité est transparente : dès que vous vous connectez sur une autre machine, la liste de contacts affiche le nombre d'endroits connectés en haut à droite. En cliquant sur cette indication, vous pouvez vous déconnecter de n'importe quel endroit, ou déconnecter tous les endroits simultanément. On notera tout de même un bug que nous avons rencontré avec plusieurs ordinateurs exécutant Pidgin 2.5 : le client alternatif croit voir deux personnes différentes et ouvre automatiquement un salon sur ces machines.

0190000001693276-photo-messenger-9-connexions-multiples.jpg
Il est enfin possible de se connecter sur plusieurs PC simultanément


Windows Live Messenger 9 se dote également d'un module de partage de photos plutôt agréable à l'utilisation bien qu'un peu limité en terme de fonctionnalités. Concrètement, il permet à un utilisateur d'ouvrir une visionneuse à l'intérieur de la fenêtre de conversation, à partir de photos sélectionnées dans un dossier. Votre interlocuteur a également accès à cette visionneuse et peut non seulement visualiser les photos, mais aussi ajouter les siennes. On notera tout de même deux oublis (du moins pour cette version bêta) : l'impossibilité d'enregistrer les photos, et l'absence de visualisation en plein écran. Néanmoins, la fonctionnalité peut être intéressante pour visionner rapidement des photos de vacances ou celles du petit dernier. On notera enfin la possibilité de créer des groupes de conversation à partir de votre liste de contacts, ou de contacts qui ne figurent pas encore parmi vos amis. La création de ces groupes facilite la conversation à plusieurs via une fenêtre spécialement dédiée à cet effet.

0190000001693280-photo-messenger-9-partage-des-photos.jpg
La version 9 permet de partager facilement ses photos avec une visionneuse intégrée


Nouveautés de l'interface

A nouvelle version de Windows Live Messenger, nouvelle interface, et celle-ci change également sur de nombreux points. On notera d'emblée que l'interface, sous Windows Vista, dispose enfin de bords de fenêtre transparents. Le changement le plus visible pour les habitués du logiciel est la disparition de la « mascotte » MSN qui représentait le statut de chaque contact. Celle ci est désormais remplacée par un petit voyant vert, orange ou rouge. Après une courte période d'adaptation à ce changement, il faut admettre qu'il est plutôt bienvenu et que la fenêtre gagne en visibilité. Ce mode de visualisation n'est pas le seul proposé. Un tour par les options permet d'afficher, en lieu et place de ce pictogramme, l'avatar de vos contacts, dans différentes tailles. On notera au passage que le cadre de l'avatar se colore également en vert, orange ou rouge selon le statut de votre contact alors qu'il s'affadit lorsque votre interlocuteur est hors ligne. La liste de contacts se dote également d'une zone Favoris, qui permet de glisser vos contacts préférés afin d'y accéder plus facilement, ce qui peut s'avérer salutaire quand votre liste commence à ressembler à un annuaire. Outre l'intérêt de les avoir plus facilement à portée de clic, les favoris peuvent aussi bénéficier d'un traitement indépendant en ce qui concerne l'avatar : vous pouvez ainsi afficher l'avatar de vos contacts favoris et vous contenter des pictogrammes de statut pour les autres.

0190000001693278-photo-messenger-9-options-des-favoris.jpg


En bas de la fenêtre on notera l'arrivée d'une nouvelle zone, qui s'inspire visiblement des réseaux sociaux comme Facebook ou MySpace : le widget Quoi De Neuf fonctionne comme un flux d'actualité de vos contacts : vous pourrez ainsi être informés de leurs nouveaux « quotes » ou avatars. Si vous bloquez un contact, vous continuerez à voir son actualité, mais lui ne pourra pas voir la vôtre. Il peut être étrange de vouloir se tenir au courant de l'actualité de personnes indésirables, mais tel est le fonctionnement de ce module. Outre ces nouveautés, on constate quelques améliorations de l'ergonomie : au survol de la souris sur un contact, un menu transparent apparaît, permettant d'afficher le profil, envoyer un message instantané ou un mail, ou encore d'afficher son profil ou sa carte de visite. Du côté de la fenêtre de conversation, on note également quelques changements, notamment dans la disposition des avatars et dans la place laissée à ces derniers. Celle-ci est quelque peu imposante et il en résulte un espace inutilisé disproportionné. De plus, s'il est possible de masquer le panneau des avatars pour gagner de l'espace, il est impossible d'en réduire la taille : c'est là encore tout ou rien ! Il est également possible de cacher la barre d'outils pour gagner de la place en hauteur. Celle-ci évolue d'une manière appréciable par rapport à la version précédente : les icônes sont désormais agrémentées de texte, ce qui les rend nettement plus claires.

0190000001693564-photo-messenger-fenetre-de-conversation.jpg
La place réservée à l'affichage des avatars est disproportionnée


Au rang des lacunes de cette nouvelle version, on regrettera en revanche l'absence (pour l'instant ?) de prise en charge des onglets. Malgré la présence de cette fonctionnalité dans de nombreux clients de messagerie instantanée (iChat, Pidgin, Adium, Miranda IM (Instant Messenger)...), il semble que Microsoft n'ait toujours pas eu le « déclic » qui les a poussé à intégrer les onglets à Internet Explorer 7. Pourtant, pour un client de messagerie comme pour un navigateur web, la présence d'onglets permet de mettre un terme à la multiplication des fenêtres de conversation.

Personnalisation

La personnalisation fait partie des fonctionnalités les plus prisées des jeunes utilisateurs de Windows Live Messenger, mais plus largement pour ceux qui ont tout simplement envie d'harmoniser l'apparence de Windows Live Messenger avec leur thème général. En plus des thèmes de couleurs déjà disponibles dans les versions précédentes, Windows Live Messenger 9 apporte la possibilité de transformer complètement l'interface avec ce que le logiciel appelle des « scenes » et qui sont, tout simplement, des thèmes complets qui changent, en plus des couleurs, l'image de fond de l'interface. Plusieurs scènes sont disponibles par défaut, et semblent plutôt orientées vers un public jeune et féminin. Mais il est également possible de créer très facilement une scène en effectuant un glisser/déposer d'une image vers la fenêtre de la liste de contact. L'image viendra remplacer les bandeaux par défaut et, petit détail appréciable, les couleurs de l'interface se verront automatiquement modifiées pour s'accorder avec votre image. On notera cependant une logique assez étrange dans la gestion des thèmes : si vos interlocuteurs verront votre scène ou votre thème de couleurs dans leur fenêtre de conversation, la vôtre restera dans la couleur par défaut ! De même, il est possible d'attribuer un thème à la fenêtre de liste de contact, mais celui-ci ne se répercute pas sur vos fenêtres de conversation. Enfin, on notera qu'à l'heure actuelle, les thèmes semblent mieux s'intégrer à Windows XP qu'à Windows Vista ! Sous ce dernier, le cadre de la fenêtre reste dans la couleur du mode Aero par défaut alors que les bordures sont également colorées sous XP.

0190000001693284-photo-messenger-9-th-me-sous-windows-vista.jpg


La version 9 de Windows Live Messenger gère également des avatars animés, que vous pouvez modifier selon votre humeur du moment via un menu qui propose plusieurs états (endormi, heureux, en colère...). Là encore, cette fonctionnalité s'adresse surtout à un public jeune, mais propose un assistant plutôt bien fait, permettant d'enregistrer vos différentes humeurs avec votre webcam.

Nos premières impressions

Windows Live Messenger 9 propose de vraies avancées au niveau des fonctionnalités (emplacements multiples, gestion des contacts favoris...) mais aussi plusieurs points quelque peu agaçants. Espérons que Microsoft saura corriger sa copie d'ici la version finale. Si cette dernière s'avère proche de la version bêta., elle s'annonce agréable à utiliser à défaut d'être révolutionnaire, et ne fera sans doute pas « switcher » les habitués de Pidgin ou aMSN mais ne devrait pas faire fuir les utilisateurs du client officiel, qui y trouveront vraisemblablement leur compte.

Windows Live Mail

La première version de Windows Live Mail nous avait agréablement surpris, au point que l'on se demandait pourquoi Microsoft avait livré un Windows Mail si basique dans Windows Vista, au lieu de fournir directement ce client à l'interface très agréable et aux fonctionnalités tout à fait complètes. Ce sera chose faite pour Windows 7, puisque ce dernier n'intègrera pas de client mail en standard, Microsoft souhaitant proposer un système d'exploitation allégé et proposer ses logiciels supplémentaires via l'offre Windows Live. Il est donc intéressant d'examiner cette nouvelle version de Windows Live Mail, qui deviendra à terme « LE » client de messagerie de Microsoft pour le grand public.

0190000001693300-photo-windows-live-mail-interface.jpg


Fonctionnalités

Windows Live Mail est un client mail assez complet, conçu évidemment pour utiliser un compte Windows Live Hotmail, mais également compatible avec tout compte POP3 ou IMAP : vous pouvez donc très bien l'utiliser pour le compte mail de votre fournisseur d'accès, mais également pour des webmails concurrents, dont Gmail qui offre une prise en charge de l'IMAP. Les fonctionnalités offertes par Windows Live Mail ne rivalisent pas avec un Outlook, mais dépassent tout de même nettement celles de Windows Mail ou Outlook Express. Si vous utilisez l'un de ces deux logiciels, vous pourrez d'ailleurs importer vos messages (mais pas depuis Mozilla Thunderbird ou d'autres clients alternatifs).

0190000001693302-photo-windows-live-mail-cr-ation-d-un-compte.jpg
Windows Live Mail prend en charge Hotmail, mais aussi les comptes POP3 ou IMAP


Parmi les fonctionnalités intéressantes, on trouvera ainsi un correcteur orthographique intégré, qui permet notamment la correction automatique de certaines fautes courantes, ou d'ignorer certains mots (mots en majuscules, mots contenant des chiffres...) Le correcteur propose le français en standard mais propose également d'autres langues en téléchargement (italien, turc, allemand, espagnol, portuguais, coréen...). Au niveau de la composition des messages, on notera également la possibilité d'intégrer des photos à un mail selon des mises en page prédéfinies, avec ajout de cadres, de légendes ou encore correction automatique de leurs réglages d'exposition. Pas franchement indispensable, cette fonctionnalité est tout de même sympathique pour partager rapidement quelques photos, à l'image du partage de photos intégré à Messenger 9. La partie mail est également assez bien équipée niveau sécurité : elle intègre un filtre antispam personnalisable selon quatre niveaux d'agressivité, un système de listes noire et blanche pour les expéditeurs ainsi qu'un filtre anti phishing, pour détecter les mails frauduleux (faux courriers bancaires ou de services comme PayPal).

000000C801693304-photo-windows-live-mail-correcteur-orthographique.jpg
000000C801693306-photo-windows-live-mail-antispam.jpg

Windows Live Mail intègre un correcteur orthographique et un filtre anti spam


La nouveauté la plus marquante de Windows Live Mail est l'arrivée d'un calendrier, faisant du logiciel un vrai petit « Outlook light ». Évidemment, cette fonctionnalité n'aurait d'intérêt que si elle pouvait s'intégrer à Windows Live Calendar, l'agenda en ligne de Microsoft, et c'est le cas. Le module est loin d'offrir le niveau de complexité d'un Outlook au niveau de la planification des événements, mais permet néanmoins de gérer plusieurs agendas, qui sont alors synchronisés avec le service en ligne, et de régler la périodicité des événements de manière assez basique mais suffisamment complète pour une utilisation occasionnelle.

0190000001693334-photo-windows-live-mail-calendrier.jpg
Windows Live Mail se dote d'un module Calendrier compatible Windows Live Calendar


En revanche, lors de nos essais, le temps de réaction entre les changements opérés dans un sens ou dans l'autre nous a semblé plutôt lents : les rendez vous créés sont loin de se synchroniser rapidement. Là encore, on rappellera le statut de bêta de Windows Live Mail 2008. Le gestionnaire de contacts gère des contacts locaux ainsi que ceux de votre compte Messenger. On retrouve les améliorations apportées par Windows Live Messenger 9 et notamment l'affichage des avatars dans la liste de contacts, ainsi que les contacts favoris. Les modules de lecture des flux RSS et de newsgroups ne semblent pas avoir bénéficié d'amélioration particulière et restent très basiques mais tout à fait efficaces pour un usage occasionnel sans pour autant remplacer un logiciel dédié.

0190000001693624-photo-mail-contacts.jpg


Interface

Windows Live Mail est une des applications à surveiller au niveau de l'interface, car elle reprend des éléments que Microsoft devrait vraisemblablement utiliser dans Windows 7. La grande idée de Microsoft en la matière semble être la suppression des icônes dans les barres d'outils. Une idée assez étrange, d'autant plus qu'elle n'est même pas appliquée dans l'application phare de la Wave 3, puisque Windows Live Messenger, comme nous l'avons vu, en utilise ! On ne sait pas trop ce qui est passé par la tête du géant de Redmond : à part une volonté de faire encore plus sobre que Google, on ne voit pas vraiment l'intérêt de cette décision. Toujours est-il que Windows Live Mail inaugure une barre d'outils vierge de toute icône, se basant entièrement sur des liens texte pour les principales fonctionnalités (Envoyer, Nouveau, Répondre...) et les fenêtres de message. C'est plus déconcertant qu'efficace et on perd un certain temps en essayant de localiser tel ou tel bouton. Encore plus énervant : pour peu que vous utilisiez un portable à diagonale réduite, la barre de menus ne s'affichera que partiellement, vous obligeant à cliquer sur un bouton pour accéder aux autres fonctionnalités. Autant on applaudit Microsoft lorsqu'ils se remettent en cause avec succès (le ruban de Microsoft Office 2007), autant on reste perplexe devant cette évolution qui ne nous a pas du tout convaincu pour le moment et qui ressemble plus à une marche arrière.

0258000001693308-photo-windows-live-mail-barre-d-outils.jpg
La barre d'outils sans icônes est trop sobre et nuit à la lisibilité


Pour le reste l'interface n'évolue pas par rapport à la version précédente, ce qui n'est pas un mal, puisque hormis ce changement assez malvenu dans l'aspect des barres d'outils, Microsoft n'a pas touché aux autres qualités et on retrouve ce qui faisait l'intérêt du premier Windows Live Mail, à savoir une interface qui tient davantage de Microsoft Outlook que de Outlook Express/Windows Mail. Elle propose notamment la vue en colonnes en vigueur depuis Outlook 2003, notamment plus adaptée à un écran large que la traditionnelle vue en panneaux horizontaux des clients intégrés à Windows, et généralement plus lisible et agréable. Autre emprunt fort bienvenu à l'interface d'Outlook, le champ de recherche en haut de la liste des messages qui vous permet de filtrer instantanément ceux-ci selon les mots clés saisis, les nouveaux messages étant automatiquement indexés. On notera enfin au niveau de l'interface que celle-ci est personnalisable au niveau des couleurs, mais ne propose pas les « scènes » apportées par Windows Live Messenger 9.

Nos premières impressions

Le bilan de la nouvelle version de Windows Live Mail, au vu de cette première bêta semble un peu mitigé : les changements dans l'interface ne sont pas convaincants et cet excès de sobriété n'apporte strictement rien. D'un autre côté, les qualités du client semblent perdurer et le module de calendrier apporte un plus même s'il demeure assez basique. On attendra la version finale pour se prononcer mais dans tous les cas, même si l'ergonomie « icon free » nous laisse perplexe, il s'agit d'un logiciel nettement supérieur à Windows Mail et Outlook Express, et une des réussites de la suite Windows Live même si, là encore, il n'offre pas vraiment de fonctionnalités marquantes par rapport à Mozilla Thunderbird, à moins d'être un adepte de Hotmail, auquel cas il offre la meilleure intégration possible.

Windows Live Movie Maker

Windows Movie Maker, malgré ses fonctionnalités réduites au strict minimum, demeure un logiciel de montage vidéo qui suffit à un certain nombre d'utilisateurs qui cherchent simplement à monter des vidéos personnelles sans trop d'efforts. Sans être forcément mauvaise langue, il faut bien admettre que son utilité est relativement réduite et que l'on ne peut pas en tirer de chefs d'œuvres, une observation que nous partageons avec Bill Gates qui s'en était ouvert publiquement. Avec Windows Live Movie Maker, Microsoft semble pourtant vouloir repousser les limites du minimalisme avec un logiciel de montage vidéo qui ne sert plus à rien. Prenant peut être exemple sur Apple qui a réduit les fonctionnalités d'iMovie pour en faire un outil de montage rapide en vue d'une publication sur le web, il semble que Microsoft soit allé un peu loin... ou soit parti de déjà bien peu.

0190000001693354-photo-windows-live-movie-maker.jpg
Windows Live Movie Maker : le montage vidéo réduit à sa plus simple expression


Fonctionnalités

Windows Movie Maker, malgré ses fonctionnalités plutôt basiques, proposait tout de même le choix entre un mode « clips » et « timeline », un ensemble assez complet de transitions et d'effets vidéo et des possibilités d'importation et d'exportation limitées mais néanmoins présentes : possibilité d'acquérir de la vidéo depuis un caméscope DV, exportation selon plusieurs niveaux de qualité vers plusieurs formats (CD, web, mail...) ou encore enregistrement d'un commentaire. Windows Live Movie Maker fait le ménage. Il est important de préciser qu'il s'agit d'une version bêta : il est possible et même fort probable que la version finale soit plus fournie, notamment au niveau des effets et des transitions. Ainsi, certaines fonctionnalités, présentes dans l'interface comme le mixage de la bande son, sont actuellement désactivées. Néanmoins, si on fait l'état des lieux de ce qui est proposé dans cette bêta, le bilan est d'une pauvreté affligeante : plus de timeline, plus d'importation depuis un camescope, plus d'enregistrement de la bande son, deux effets et une transition proposées et des possibilités d'exportation limitées à l'enregistrement en WMV « qualité DVD » et la publication sur Soapbox, le site de vidéo communautaire de Microsoft. En clair, dans l'état actuel des choses, Windows Live Movie Maker sert uniquement à mettre des clips bout à bout, leur ajouter une bande sonore et exporter le tout, sans la moindre possibilité d'édition.

0190000001693358-photo-windows-live-movie-maker.jpg
Les effets vidéo, dans la version bêta, sont quasi inexistants


Interface

Le minimalisme de Windows Live Movie Maker se confirme dans l'interface du logiciel. Là encore, on y prêtera particulièrement attention car elle devrait également se retrouver dans d'autres composants de Windows 7. Cette fois ci nous n'avons pas droit à une barre d'outil sans icônes mais à une version épurée du ruban de Microsoft Office 2007. On retrouve donc les icônes de grande taille accompagnée de texte, les onglets regroupant les fonctionnalités, l'absence de barre de menu et le bouton qui ouvre le menu principal. Les onglets de Windows Live Movie Maker sont réduits à leur plus simple expression : l'onglet Accueil permet d'ajouter des vidéos, d'ajouter ou supprimer une bande son, de publier la vidéo sur le web ou de l'enregistrer sur le disque. L'onglet Effets Visuels donne accès aux transitions et aux effets, et propose là encore une ergonomie proche d'Office 2007 : on retrouve les boites de sélection d'éléments que l'on peut « dérouler » pour avoir accès à tous les effets ou transitions disponibles. Pour cette version bêta, étant donné leur nombre quasi nul, c'est inutile, d'autant plus qu'un menu déroulant permettant de choisir la vitesse des transitions semble inopérant.

0190000001693356-photo-windows-live-movie-maker.jpg
L'interface propose une version simplifiée du ruban de Microsoft Office 2007


Nos premières impressions

De deux choses l'une : soit Windows Live Movie Maker est à un stade tellement peu avancé qu'il s'agit plus d'une alpha que d'une bêta, et dans ce cas, il convient d'attendre des évolutions futures du logiciel de « montage », soit il s'agit réellement d'un aperçu de ce que Microsoft nous prépare pour la prochaine version et dans ce cas le logiciel ne présentera absolument aucun intérêt. Il est difficile d'y voir clair actuellement : certaines fonctionnalités sont inopérantes et le nombre de transitions et d'effets est tellement rachitique qu'il nous semble totalement impossible que Microsoft n'en ajoute pas, soit par défaut, soit sous la forme de packs supplémentaires. Dans le cas contraire, les utilisateurs cherchant un logiciel de montage gratuit digne de ce nom devront se tourner vers VideoSpin de Pinnacle.

Windows Live Photo Gallery

Avec Windows Live Photo Gallery, Microsoft entre directement en concurrence avec une application de Google, à savoir Picasa. Conçue à l'origine comme une copie presque conforme de l'application Galerie Photo de Windows Vista, elle subit quelques améliorations dans cette nouvelle version et intègre notamment des fonctionnalités qui visent directement le concurrent Google. Sans atteindre le même niveau de fonctionnalités ou d'ergonomie, la première version s'avérait plutôt agréable à utiliser. Voyons ce qu'il en est avec cette mise à jour...

0190000001693362-photo-windows-live-photo-gallery.jpg


Fonctionnalités

A première vue, Windows Live Photo Gallery est une copie conforme de la galerie photo de Windows Vista. C'était même un des points forts de cette application qui apportait les fonctionnalités de cette galerie aux utilisateurs de Windows XP (non pas qu'elles soient indispensables, mais c'est toujours mieux que la visionneuse un peu vieillotte de ce dernier). La différence se situait dans les interactions avec les services web Windows Live. Celles-ci étaient assez limitées dans la version précédente mais commencent à prendre leur sens dans la nouvelle version. La principale amélioration de la nouvelle galerie Windows Live est la possibilité de reconnaître automatiquement les visages sur les photos afin de les tagguer, une fonctionnalité présente dans Picasa et également très populaire sur les sites sociaux comme FaceBook. Nos quelques essais se sont montrés assez convaincants : le logiciel détecte effectivement les visages, et il est alors possible de les tagguer en entrant le nom de la personne, ou en cliquant sur le bouton « C'est moi » pour s'auto-identifier. Et Windows Live dans tout ça ? En vous connectant à votre compte, vous pourrez utiliser votre liste de contacts pour tagguer les photos ! Si Windows Live Messenger est le « centre névralgique » de votre réseau d'amis, cette fonctionnalité peut s'avérer pratique. Petite précision technique : les tags ajoutés aux photos sont insérés dans les fichiers.

0190000001693364-photo-windows-live-photo-gallery.jpg
La reconnaissance des visages permet de « tagguer » facilement vos proches


Windows Live Photo Gallery met également l'accent sur le partage en ligne. On pourrait penser que celui-ci se limite à des services « maison » comme Windows Live Spaces mais il n'en n'est rien : la nouvelle version de la galerie photo apporte la possibilité d'ajouter des plug-ins permettant de publier ses photos sur des services tiers comme Flickr, Picasa Web Albums ou Drupal. Évidemment, il gère également Windows Live Spaces pour la publication de photos, et MSN Video pour la publication de vidéos. Le logiciel s'intègre également avec d'autres composants de Windows comme l'outil de création de DVD ou d'autres applications Windows Live, telles que Windows Live Movie Maker (pour peu que vous ayez réellement envie d'utiliser cet outil pour réaliser un diaporama en vidéo) ou Windows Live Mail pour l'envoi de photos. Citons enfin les quelques fonctionnalités sympathiques qui subsistent ici, comme la possibilité de lancer différents types de diaporamas aux thèmes assez variés (album photo, cadre, montage...) ou la commande de tirages photo en ligne directement accessible depuis le logiciel.

0190000001693366-photo-windows-live-photo-gallery.jpg
Vous pouvez publier vos photos sur Windows Live Spaces mais aussi sur d'autres services


Interface

L'interface de Windows Live Photo Gallery était quasiment identique à la galerie Windows Vista. La nouvelle version apporte quelques changements, là encore dans la lignée de ce que Microsoft semble nous préparer pour Windows 7. On retrouve ainsi cette barre d'outils sans icônes pour accompagner le texte, et depuis le logiciel précédent, nous ne nous y sommes toujours pas faits. On remarque également la disparition de l'imposant panneau de navigation entre les photos, qui permettait notamment de zapper entre les photos, de régler le niveau de zoom, ou d'afficher les photos à leur taille réelle. Celui-ci est remplacé par des boutons beaucoup plus discrets, en fait presque trop discrets. On remarque l'influence de la sobriété made in Google dans ces changements, et on ne comprend pas trop l'intérêt de se passer d'icônes, mais bizarrement ces choix d'interface paraissent moins choquants dans cette application que dans Windows Live Mail. Le reste de l'application ne subit pas de changement notable et on retrouve le panneau latéral permettant d'accéder facilement aux photos par dossiers, date de la prise de vue, mots clés ou, comme le permet la nouvelle version, par personne. On notera en revanche une anomalie de la version précédente qui subsiste ici : Windows Live Photo Gallery est la seule application Windows Live dont on ne peut pas personnaliser la couleur du thème.

Nos premières impressions

Pas grand-chose à signaler sur cette nouvell1e édition de Windows Live Photo Gallery : l'ajout de la fonctionnalité de reconnaissance des visages est plutôt bienvenu, tout comme la possibilité de publier ses clichés sur d'autres services que Windows Live Spaces. L'interface souffre là encore d'un excès de sobriété même si le type d'application s'y prête peut être mieux. Dans tous les cas on reste assez loin de la qualité d'un Picasa, mais également loin du minimalisme exagéré de Windows Live Movie Maker.

Windows Live Writer

Windows Live Writer est une application intéressante pour plusieurs raisons. D'abord parce que c'est un éditeur de blog hors ligne en mode WYSIWYG, un genre assez peu représenté (en dehors de l'excellente extension Firefox, ). Mais surtout, contrairement à ce qu'on pourrait craindre de la part de Microsoft, le logiciel ne se limite pas du tout à Windows Live Spaces, mais gère un assez grand nombre de plates-formes de blog, et ce d'une manière plutôt agréable. Si vous êtes de ceux que l'interface de leur blog rebute par sa rigidité, il peut s'avérer une application à essayer. La nouvelle version du logiciel apporte son lot d'améliorations que nous allons décortiquer.

Fonctionnalités

Windows Live Writer permet d'éditer facilement, et de manière visuelle, son blog Windows Live Spaces mais fonctionne donc également avec des plateformes telles que Movable Type, WordPress, Canalblog ou encore Blogspot. L'assistant de configuration est d'ailleurs assez simple puisqu'il vous suffit de saisir l'URL de votre blog pour que le logiciel détecte votre compte et le configure pour vous permettre d'ajouter de nouveaux billets. L'intérêt de l'éditeur est d'être complètement WYSIWYG, et fonctionne en gros comme un Wordpad pour blogs (on n'osera pas parler de Word) : vous pouvez ajouter facilement des images par glisser/déposer, créer et modifier des tableaux, ou encore modifier l'alignement du texte. Jusque là, pas grand-chose qu'on ne puisse faire avec l'interface de gestion de son blog.

0190000001693374-photo-windows-live-writer.jpg
Windows Live Writer : un éditeur WYSIWYG pour votre blog


Le logiciel se distingue néanmoins par quelques fonctionnalités sympathiques, notamment au niveau de la gestion des images, qui bénéficient de quelques outils de retouche assez basiques mais qui peuvent s'avérer pratiques. Ceux-ci ont été améliorés dans cette nouvelle version et proposent désormais un panel d'outils plutôt complet pour une utilisation « sur place » : passage en ton sépia, modification du contraste et de la luminosité, flou, inclinaison, ou encore ajout de décoration (ombre portée, coins arrondis, cadre, bordure...). Ca ne remplace évidemment pas une vraie solution de retouche, et certains utilisateurs pourront reprocher le côté gadget, mais ces outils peuvent, dans certains cas, dépanner. Windows Live Writer propose également différentes possibilités d'insertion, revues à la hausse pour cette mouture : il est ainsi possible d'intégrer des vidéos provenant de Soapbox mais également de YouTube, ou des cartes issues de Virtual Earth avec un module assez bien fait pour cadrer exactement son widget.

0190000001693378-photo-windows-live-writer.jpg
L'insertion de cartes depuis Virtual Earth est assez bien pensée


Interface

On ne va pas revenir une troisième fois sur la barre d'outils sans icône de Windows Live Writer, mais on notera tout de même que cette fois ci, la barre de menus n'est pas cachée par défaut. L'interface du logiciel subit peu de changements, et conserve le panneau latéral droit, très pratique pour accéder directement aux options d'insertion ou de retouche, ainsi qu'aux billets en cours de rédaction ou publiés récemment. On notera au passage l'intégration fort bienvenue du thème du blog dans la rédaction du billet. En plus de l'aperçu du billet sur le site, c'est une bonne manière de s'apercevoir immédiatement de l'aspect visuel du post. Un panneau en bas de l'écran (rétracté par défaut) permet quant à lui d'accéder aux paramètres du billet : activation ou non des commentaires, définition des mots clés et des catégories, choix de l'auteur... Bref, hormis les réserves exprimées plus haut, l'interface de Live Writer est cohérente et agréable : un utilisateur néophyte y trouvera facilement ses marques.

0190000001693376-photo-windows-live-writer.jpg
L'interface permet d'appliquer facilement des retouches basiques aux photos


Nos premières impressions

La nouvelle version de Windows Live Writer ne semble pas bouleverser outre mesure le logiciel qui était déjà plutôt bien fait dans sa première version. On appréciera néanmoins les quelques améliorations apportées notamment aux possibilités de retouche. Le logiciel reste un produit secondaire mais plutôt agréable, même si les bloggueurs habitués à Firefox auront peut être du mal à lacher leur extension .

Les autres applications

En plus de ses cinq applications « majeures », la Windows Live Wave 3 comprend également des nouvelles versions d'outils telles que la barre d'outils Windows Live ou le module de contrôle parental. On notera en outre l'intégration du Microsoft Outlook Connector qui permet d'intégrer le service Windows Live Hotmail à Microsoft Outlook.

Contrôle parental

Le contrôle parental Windows Live propose une solution assez unique puisqu'elle gère à la fois le filtrage des sites web, comme la plupart des outils du genre, mais également un filtrage de Windows Live Messenger, outil très prisé des enfants et des adolescents s'il en est. Au niveau du filtrage web, on ne trouve rien de bien extraordinaire, et les options sont même assez sommaires, ne permettant qu'une distinction entre des sites « adultes » et « enfants », sans possibilité de distinguer différentes catégories de site (jeux d'argent, sexe, drogues...). Les enfants pourront néanmoins envoyer l'adresse d'un site bloqué aux parents pour qu'ils jugent de sa nocivité.

0190000001693610-photo-contr-le-parental-windows-live.jpg
Le contrôle parental permet de filtrer les sites réservés aux adultes


L'autre volet du contrôle parental concerne Windows Live Messenger, et permet aux parents de gérer les demandes d'ajout de leurs enfants et plus généralement l'utilisation du service. Sans entrer dans la polémique, les messageries instantanées sont souvent citées comme vecteurs de pédopornographie et c'est sans doute ce phénomène qui a poussé Microsoft à proposer une telle fonctionnalité, afin de ne pas laisser les enfants ajouter n'importe qui à leur liste de contacts. Une fois le module de contrôle activé, il est possible pour les parents d'ajouter eux mêmes les contacts, de voir les détails des contacts ajoutés (et de les supprimer à distance), d'autoriser l'enfant à gérer soi même sa liste de contacts ou encore d'activer ou désactiver l'accès à Windows Live Messenger, Hormail ou Windows Live Spaces.

0190000001693562-photo-controle-parental-msn.jpg
L'interface web permet d'administrer à distance les comptes MSN de vos enfants


Barre d'outils Windows Live

Parler de l'intérêt d'une barre d'outils pour Internet Explorer est une tâche assez difficile et, admettons le, on peut complètement se passer de la Windows Live Toolbar sans rater une expérience exceptionnelle de navigation sur le web. Microsoft a néanmoins apporté quelques nouveautés à sa barre d'outils, notamment une nouvelle interface reprenant, là encore, le look de Windows 7 et son absence d'icônes. La barre d'outils se voit ainsi agrémentée de raccourcis texte donnant accès au courrier, aux photos ou au calendrier. Etrangement, l'accès à Virtual Earth, à MSN Actualités et au module de traduction en ligne se fait toujours depuis des icônes sans texte... Le champ de recherche permet de chercher des sites, des images, ou des actualités sur Live Search et, si vous avez installé Windows Desktop Search, des fichiers sur le poste de travail.

0190000001693400-photo-barre-d-outils-windows-live.jpg


Microsoft Outlook Connector

Précédemment fourni comme un téléchargement séparé, le plug-in Microsoft Outlook Connector est désormais intégré à la suite Windows Live. Pour rappel, le but de ce plug-in est très simple : il permet de se connecter à un compte Windows Live Hotmail avec Microsoft Outlook, possibilité qui n'est pas offerte par défaut par le logiciel de messagerie professionnel de Microsoft. L'outil fait exactement ce qu'on lui demande : il suffit de saisir ses identifiants Windows Live ID, de redémarrer Outlook et le compte Hotmail vient s'ajouter aux dossiers d'Outlook, comme un compte séparé du compte principal. L'intégration de ce plug-in n'est pas la nouveauté du siècle mais paraît tout à fait logique, donc bievenue.

0190000001693404-photo-outlook-connector.jpg
Ce tour d'horizon de la version bêta de Windows Live Wave 3 nous apprend plusieurs choses. Pour le grand public, le point le plus important est la nouvelle version de Windows Live Messenger. Celle ci apporte plusieurs améliorations intéressantes, comme la possibilité de se connecter sur plusieurs ordinateurs en même temps, l'ajout des favoris pour les contacts, qui permet de gagner en lisibilité et en efficacité, ou le module de partage de photos plutôt sympathique. On regrettera en revanche l'absence toujours pénalisante d'onglets pour les conversations, et les nouveautés un peu « gadget » comme les scènes ou les avatars animés qui n'apportent pas grand chose (mais peut être avons nous passé l'âge).

0190000001693274-photo-messenger-9-liste-de-contacts.jpg
Windows Live Messenger 9 : une mise à jour sympathique mais pas révolutionnaire


Au delà de l'application phare de la suite, si les autres applications n'apportent aucune amélioration majeure, on retiendra surtout leur interface qui devrait se retrouver dans Windows 7. Les concepts exposés dans cette version bêta ne nous ont absolument pas convaincus. On comprend le but de Microsoft, qui est visiblement de proposer l'interface la plus épurée possible, à la manière de Google, mais la firme de Redmond va peut être un peu loin dans cette épuration, au point de nuire à la lisibilité des boutons, beaucoup trop discrets. Les logiciels étant en version bêta, on peut imaginer que Microsoft cherche à tester les limites des utilisateurs et reviendra peut être en arrière sur les bêtas suivantes. En l'état, les choix d'interface nous laissent perplexe, même s'ils sont plus dérangeants dans certains logiciels (notamment Windows Live Mail) que dans d'autres. La perplexité est également le sentiment qui nous vient à l'esprit après l'utilisation de Windows Live Movie Maker, un logiciel qui semble tellement minimaliste et peu avancé qu'on se demande presque s'il ne s'agit pas d'une version alpha. Il semble d'ailleurs que ce soit effectivement le cas : le logiciel est nettement moins avancé que les autres applications de la suite, et il est prévu qu'il demeure en version bêta, même après la publication de la version finale de Windows Live Wave 3. Il convient donc de réserver son jugement pour les prochaines versions bêta, d'autant plus qu'elles devraient inclure un logiciel supplémentaire, Windows Live Sync, le remplaçant de FolderShare. Ce dernier permet pour mémoire de synchroniser facilement des dossiers en ligne, et complètera alors une offre logicielle gratuite plutôt fournie.

000000C801693300-photo-windows-live-mail-interface.jpg
000000C801693362-photo-windows-live-photo-gallery.jpg


Quoiqu'il en soit, il est surtout intéressant de noter un changement de stratégie de Microsoft : certaines de ces applications, notamment Windows Live Mail et Windows Live Movie Maker sont destinées à remplacer les composants actuels de Windows (Windows Mail/Outlook Express et Windows Movie Maker), et deviendraient des téléchargements optionnels par rapport à un Windows 7 épuré de ces fonctionnalités. En ce qui concerne Windows Live Mail, on ne s'en plaindra pas : le client mail de Windows Live enfonce son prédecesseur sur tous les plans et l'arrivée d'un module calendrier en fait un véritable « Outlook light » digne de ce nom. On a souvent reproché à Microsoft d'intégrer à Windows de multiples composants pas forcément utiles dans la mesure où de nombreux concurrents existent, mais qu'il était impossible de désinstaller. En recentrant son offre logicielle autour d'une suite Windows Live renforcée, Microsoft changerait son fusil d'épaule, mais s'exposerait alors à davantage de concurrence, d'autant plus que certaines applications locales semblent perdre du terrain par rapport à des services en ligne. Les utilisateurs de Gmail ou même de Windows Live Hotmail ont-ils encore un réel intérêt à télécharger un client mail local alors que les applications en ligne sont de plus en plus sophistiquées ? Avec Windows Live, Microsoft semble vouloir jouer sur les deux terrains. A l'inverse, Google propose également quelques applications locales, mais celles ci viennent compléter une offre essentiellement composée de services en ligne : la firme de Mountain View ne propose pas (encore ?) de client mail, d'agenda ou de suite bureautique en version locale et semble plutôt miser sur Chrome, son navigateur web, pour exécuter GMail, Google Agenda ou Google Documents.


0190000001693582-photo-google-chrome-agenda.jpg
Google mise sur son navigateur Google Chrome et ses services web




Télécharger Windows Live Photo Gallery pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Comparatif des meilleurs VPN (2021)
Meilleurs jeux mobiles gratuits : découvrez notre Top 10
Bon plan gaming : le casque filaire HyperX Cloud Alpha S disponible à moins de 100€
Genshin Impact : la version PS5 arrive le 28 avril avec plusieurs améliorations
Acer Nitro 5 : un PC portable gaming 17.3
Votre nouvelle Smart TV Samsung à moins de 30€ avec la fibre Bouygues Telecom
Mercedes dévoile EQS, sa berline électrique de luxe et ses 770 km d'autonomie
L'excellent casque Bose 700 profite d'une promo immanquable chez Cdiscount
Bon plan VPN : Top des bons plans à saisir chez CyberGhost, NordVPN et Surfshark
Amazon revendique 200 millions d'abonnés à Prime
Haut de page