Corsair TwinX PC4400

Par Julien
le 27 janvier 2004 à 13h21
0
00059460-photo-logo-corsair.jpg
En chaque utilisateur avancé, sommeille un overclocker, dont les talents ne demandent qu'à s'exprimer. Encore faut-il pour cela que le matériel suive les exigences de son possesseur. Ce dernier point est capital lorsqu'il s'agit de pousser le processeur dans ses derniers retranchements. Outre la nécessité de posséder un processeur qui se prête à ce genre de manipulations sans trop de problèmes, il faut s'assurer de la qualité des autres composants. La carte mère doit être de qualité et basée sur un chipset performant et les barrettes mémoire ne doivnet pas être oubliées.

Ces dernières doivent être capables de suivre l'augmentation du FSB pour que le système soit à même de fonctionner en mode synchrone. Corsair, dont la réputation n'est plus à faire, poursuit le développement de sa gamme de barrettes mémoires pour overclockers avec le lancement de barrettes extrêmes de type DDR PC4400. Pour séduire les passionnés d'overclocking ces toutes nouvelles Corsair TwinX 4400 sont certifiées à rien de moins que 275MHz soit 550MHz ! Qui a dit que l'avenir de la DDR passait forcément par la DDR-II ?

0000015E00072542-photo-blister-corsair-ddr4400.jpg

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Processeur DDR Carte mère
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants
Google développe une IA pour prédire les risques de cancer du poumon
#WTF Quand l'Autopilot Tesla suggère de rouler à contre-sens
Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
IBM :
Une IA créée par Google prouve plus de 1200 théorèmes mathématiques
scroll top