Corsair TwinX PC4400

Julien
27 janvier 2004 à 13h21
0
00059460-photo-logo-corsair.jpg
En chaque utilisateur avancé, sommeille un overclocker, dont les talents ne demandent qu'à s'exprimer. Encore faut-il pour cela que le matériel suive les exigences de son possesseur. Ce dernier point est capital lorsqu'il s'agit de pousser le processeur dans ses derniers retranchements. Outre la nécessité de posséder un processeur qui se prête à ce genre de manipulations sans trop de problèmes, il faut s'assurer de la qualité des autres composants. La carte mère doit être de qualité et basée sur un chipset performant et les barrettes mémoire ne doivnet pas être oubliées.

Ces dernières doivent être capables de suivre l'augmentation du FSB pour que le système soit à même de fonctionner en mode synchrone. Corsair, dont la réputation n'est plus à faire, poursuit le développement de sa gamme de barrettes mémoires pour overclockers avec le lancement de barrettes extrêmes de type DDR PC4400. Pour séduire les passionnés d'overclocking ces toutes nouvelles Corsair TwinX 4400 sont certifiées à rien de moins que 275MHz soit 550MHz ! Qui a dit que l'avenir de la DDR passait forcément par la DDR-II ?

0000015E00072542-photo-blister-corsair-ddr4400.jpg

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top