AMD Athlon 64 3000+ & 3400+

06 janvier 2004 à 06h01
0

00054774-photo-logo-amd.jpg
Après une longue, très longue période de gestation, l'Athlon 64 a finalement été lancé en grande pompe le 22 septembre dernier. Ce lancement, capital pour AMD, constituait une véritable première dans la mesure où il marquait l'avènement de l'informatique 64 bits pour le grand public. Jusqu'à présent les Processeurs 64 bits étaient en effet cantonnés à des utilisations professionnelles du fait de leur architecture nécessitant la réécriture totale de toutes les applications existantes. Conscient de ce frein majeur, les ingénieurs d'AMD se sont donc attelés à développer une architecture flexible baptisée K8. Celle-ci a pour particularité de fonctionner nativement aussi bien en 32 bits qu'en 64 bits. Ainsi la famille des Athlon 64 fonctionne t'elle dores et déjà avec l'intégralité des applications 32 bits existantes tout en étant prête pour tirer parti des futures applications 64 bits qui arriveront tôt ou tard. Ce point est essentiel dans la mesure où à l'heure où nous écrivons ces lignes, la version 64 bits de Windows XP n'est toujours pas finalisée.

Après avoir lancé l'Athlon 64 3200+ et son grand frère l'Athlon 64 FX-51, AMD étoffe aujourd'hui son catalogue par les deux extrémités avec les tous nouveaux processeurs Athlon 64 3400+ et Athlon 64 3000+. Ces deux nouveaux modèles visent à renforcer la gamme de processeurs 64 bits d'AMD en poussant un peu plus les vieillissants Athlon XP vers la sortie.

00068426-photo-amd-athlon-64-cpu-in-hand.jpg

Athlon 64 3000+ & 3400+ : quoi de neuf ?

Disons le tout de go, ces nouveaux Athlon 64 n'ont rien de révolutionnaire puisqu'il s'agit dans les deux cas d'une simple montée et baisse en fréquence qui devrait permettre à AMD de couvrir un plus large public avec ses solutions Athlon 64. C'est pourquoi nous ne reviendrons pas en détail sur l'architecture AMD 64 qui a déjà été traitée dans un précédent article, consultable ici. On se contentera simplement de rappeler qu'outre les extensions 64 bits, les Processeurs Athlon 64 sont compatibles SSE2 en sus du support des instructions MMX, 3DNow ! et SSE.

000000DC00068521-photo-processeurs-athlon-64-3000-3400.jpg

A ma gauche l'Athlon 64 3400+, à ma droite l'Athlon 64 3000+


Tout comme les premiers Athlon 64 3200+, les nouveaux venus se présentent au format Socket 754 et sont gravés en 0,13µ SOI. Comptant quelques 105,9 millions de transistors nos deux protagonistes contiennent 128Ko de mémoire cache L1 (64ko pour les données et 64Ko pour les instructions) mais se démarquent l'un de l'autre par une quantité de mémoire cache L2 variable. Ainsi l'Athlon 64 3000+ embarque seulement 512Ko de cache lorsque le modèle haut de gamme, l'Athlon 64 3400+, en comporte 1Mo. Précisons que la mémoire cache L2 des Athlon 64 3000+ et 3400+ fonctionne de manière exclusive. Les cores des Athlon 64 étant identiques, il y a fort à parier que le modèle 3000+ intègre bien 1Mo de mémoire cache, dont seulement 512Ko sont activés. Ce choix devrait permettre à AMD de recycler certains processeurs dont la mémoire cache n'est pas entièrement exploitable et d'améliorer son yield.

000000FA00068428-photo-die-athlon-64-3400.jpg

Vu du die des Athon 64


Exploitant le bus HyperTransport à 1.6 GHz (800 MHz dans le sens ascendant et 800 MHz dans le sens descendant) via un seul et unique lien ces processeurs sont tous deux pourvus d'un contrôleur mémoire simple canal compatible avec la DDR400. Ils offrent donc une bande passante théorique de 9,6 Go par seconde décomposée de la sorte : 6,4 Go par seconde pour l'échange de données avec le chipset et 3,2Go par seconde pour les échanges avec la mémoire.

000000FA00068519-photo-cpu-z-amd-athlon-64-3000.jpg
000000FA00068520-photo-cpu-z-amd-athlon-64-3400.jpg

Processeurs AMD Athlon 64 3000+ et 3400+ vus par CPU-Z


Question fréquence, les derniers bébés d'AMD ne sont guère impressionnants. Le modèle 3000+ est cadencé à 2 GHz, contre un petit 2,2 GHz pour l'Athlon 64 3400+. Les plus assidus d'entre vous viennent sûrement de faire un bond en lisant que le modèle 3000+ fonctionne à la même fréquence que l'Athlon 64 3200+. Cet état de fait peut surprendre mais il ne faut pas perdre de vue que l'Athlon 64 3200+ reste supérieur en terme de performances face au petit poucet de la gamme grâce à une quantité de mémoire cache L2 deux fois supérieure. Le gain en fréquence atteint tout de même 10% entre l'Athlon 64 3200+ et l'Athlon 64 3400+, ce qui n'est pas négligeable. Pour ce qui est de la température, AMD annonce un dégagement de chaleur égal à 89 Watts pour l'Athlon 64 3400+ qui devrait pouvoir fonctionner avec une température ambiante de 70° Celsius.

0000015E00068429-photo-athlon-64-3400.jpg

La configuration de test AMD 64

00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour évaluer les performances des nouveaux Processeurs Athlon 64 3000+ et 3400+ nous avons utilisé la configuration suivante :

  • Carte mère Gigabyte GA-8KNNXP (nForce 3 150) - BIOS F9
  • Processeurs AMD Athlon 64 3000+, 3200+, 3400+
  • 2x256Mo PC3200 Corsair CAS 2
  • Carte graphique Sapphire Radeon 9800XT
  • Disque dur Seagate 120Go 7200rpm UDMA100
Notre système fonctionnait naturellement sous Windows XP Professionnel Service Pack 1 et exploitait les derniers Drivers disponibles à la date du test à savoir les CATALYST 3.10 et les pilotes nForce 3 en version 3.13.

Afin de bien cerner le potentiel de ces nouveaux processeurs, nous les avons confronté au tout premier Athlon 64, l'Athlon 64 3200+. Puis nous avons comparé les résultats obtenus à ceux d'une machine à base d'Athlon XP 3200+ avant d'entamer le traditionnel bras de fer AMD/Intel avec un système équipé de processeurs Pentium 4 C 2.8GHz, 3.2GHz et d'un Pentium 4 Extreme Edition 3.2GHz.


Les configurations des autres systèmes

  • Carte mère Abit NF7S 2.0 (Bios 2.1)
  • AMD Athlon 3200+
  • 2x256Mo PC3200 Corsair CAS2
  • Carte graphique Sapphire Radeon 9800XT
  • Disque dur Seagate 120Go 7200rpm UDMA100
  • Asus P4C800 Deluxe révision 2.00a
  • Processeurs Intel Pentium 4 C 2.8GHz, 3.2GHz & Pentium 4 3.2GHz Extreme Edition
  • 2x256Mo PC3200 Corsair CAS2
  • Carte graphique Sapphire Radeon 9800XT
  • Disque dur Seagate 120Go 7200rpm UDMA100
Tout comme pour la machine à base d'Athlon 64, nous avons utilisé les derniers pilotes disponibles à la date du test avec Windows XP Professionnel Service Pack 1. Faute de combattant nos tests ont tous fait appel à des applications 32 bits.

CPUMark 99

00068491-photo-athlon-64-3400-cpumark-99.jpg

Sans grande surprise le test CPUMark 99 est favorable aux Athlon 64 qui tiennent tous le haut du pavé, face aux diverses déclinaisons du Pentium 4. Seul notre Pentium 4 Extreme Edition parvient, grâce à ses 1Mo de cache L3, à devancer de quelques 3% l'Athlon 64 3000+. Le modèle 3400+ se montre ici 10% plus rapide que son prédécesseur, l'Athlon 64 3200+. On note que les 512 Ko supplémentaires de l'Athlon 64 3200+ lui permettent d'être 14% plus rapide que l'Athlon 64 3000+ qui est, rappelons-le, cadencé à la même fréquence.


3DMark 2001 SE

00068492-photo-athlon-64-3400-3dmark-2001-se.jpg

Notre vénérable 3DMark 2001 SE permet de faire ressortir les aptitudes ludiques de nos diverses plates-formes. Si le Pentium 4 Extreme Edition est en tête, il est talonné par un Athlon 64 3400+ tout aussi puissant. Face à l'Athlon 64 3200+, le dernier bébé d'AMD se révèle 6% plus rapide. Par rapport au Pentium 4 3.2GHz, l'Athlon 64 3400+ est 9% plus véloce ! Cette avance grimpe à près de 23% si on compare l'Athlon 64 3400+ au vieillisant Athlon XP 3200+.


3DMark 2003

00068493-photo-athlon-64-3400-3dmark-2003.jpg

La dernière version en date de 3DMark comporte un mode de test spécifiquement conçu pour évaluer les performances processeur de nos machines. Les résultats obtenus diffèrent sensiblement de ceux relevés avec 3DMark 2001SE. Ainsi le Pentium 4 Extreme Edition se taille la part du lion avec un score 12% supérieur à celui de l'Athlon 64 3400+. Le Pentium 4 3.2GHz prend également l'avantage face au dernier processeur haut de gamme d'AMD avec un résultat 2,5% plus élevé. Le Pentium 4 C 2.8GHz fait quant à lui jeu égal avec l'Athlon 64 3000+ qui parvient tout de même à surclasser l'Athlon XP 3200+. Terminons en précisant que l'Athlon 64 3200+ est 6,5% plus rapide que son petit frère, l'Athlon 64 3000+.


Return To Castle Wolfenstein - Enemy Territory

00068494-photo-athlon-64-3400-rtcwet.jpg

Return To Castle Wolfenstein est un jeu basé sur le moteur graphique de Quake III, qui utilise pour mémoire la bibliothèque OpenGL. Ici encore le Pentium 4 Extreme Edition confirme sa suprématie avec un score 7% supérieur à celui d'un Pentium 4 3.2GHz et près de 14% plus élevé que celui de l'Athlon 64 3400+. L'Athlon 64 3400+ se montre pour sa part 6% plus rapide que l'Athlon 3200+. On notera que le Pentium 4 C 2.8GHz obtient ici un score à peu près identique à l'Athlon 64 3200+. Enfin l'Athlon 64 3000+ fait à peine mieux (2%) que l'Athlon XP 3200+ qui termine bon dernier.


Unreal Tournament 2003

00068495-photo-athlon-64-3400-unreal-tournament-2003.jpg

Après avoir vu les performances de nos divers Processeurs avec un jeu OpenGL il nous faut vérifier leurs comportements avec un jeu Direct3D en l'occurence Unreal Tournament 2003. Ici les Athlon paradent en tête avec un Athlon 64 3400+ 19% plus rapide que le Pentium 4 Extreme Edition. Face à l'Athlon 64 3200+, l'Athlon 64 3400+ est 7% plus rapide. Il est intéressant de noter que même l'Athlon 64 3000+ se montre plus rapide que le Pentium 4 Extreme Edition. Cette forte différence de performance entre les processeurs Intel et AMD s'explique par le fait qu'Unreal Tournament 2003 a été optimisé pour les plates-formes AMD. Notons enfin que l'Athlon 64 3200+ est 5% plus performant que son petit frère l'Athlon 64 3000+ dont la seule différence se situe au niveau de la mémoire cache qui est de 1Mo pour le 3200+ et de seulement 512Ko pour le modèle 3000+.

PCMark 2004

00068515-photo-amd-athlon-64-3400-pcmark-2004.jpg

Lancé récemment par FutureMark, PCMark 2004 est un outil de test synthétique qui évalue les performances d'un système en exécutant les tâches typiques d'un utilisateur avec l'émulation d'une séance de surf sur le web ou l'encodage de DivX et autres MP3. Le test se décompose en deux parties distinctes, processeur et mémoire. L'analyse des performances processeur montre une nette domination exercée par les Pentium 4. Le Pentium 4 3.2 Extreme Edition serait d'après ce test 22% plus performant que l'Athlon 64 3400+. Ce dernier offre un gain de performance d'environ 2,5% sur l'Athlon 64 3200+ mais reste 4% plus lent que le Pentium 4 C 2.8 GHz. On note que l'Athlon 64 3000+ obtient un score similaire à celui de l'Athlon 64 3200+, alors que l'Athlon XP 3200+ fait légèrement mieux.

Du côté de la mémoire, l'écart se creuse très logiquement entre Intel et AMD. En effet le Pentium 4 bénéficie d'un contrôleur mémoire double canal qui lui permet de largement distancer son rival AMD. Ainsi le score mémoire du Pentium 4 Extreme Edition est 51% supérieur à celui de l'Athon 64 3400+. Ce dernier bénéficie d'un score 3,4% supérieur à l'Athlon 64 3200+ mais ne parvient toujours pas à égaler le Pentium 4 C 2.8 GHz. On remarque que l'Athlon 64 3000+ est 1,7% moins rapide que le modèle 3200+, alors qu'il devance largement l'Athlon XP 3200+ avec un avantage de 32%.


SiSoft 2004 - Processeur

00068500-photo-amd-athlon-64-3400-sisoft-2004-cpu.jpg

SiSoft continue son petit bonhomme de chemin et évolue d'année en année. Il reste indispensable en tant qu'outil synthétique de mesure des performances. Pour la première partie du test qui se concentre sur les performances processeur, on voit que le Pentium 4 Extreme Edition est plus performant que le Pentium 4 3.2GHz du moins lorsqu'il s'agit de MFLOPS, la donne s'inversant en MIPS. En MFLOPS le Pentium 4 Extreme Edition s'avère être le processeur le plus puissant avec un score 57% supérieur à celui de l'Athlon 64 3400+. Pour ce qui est des scores MIPS le Pentium 4 Extreme Edition reste devant l'Athlon 64 3400+, mais l'écart se ressert assez sensiblement avec un delta inférieur à 6%. Enfin face à l'Athlon 64 3200+, le nouveau venu est généralement 13% plus performant.


SiSoft 2004 - Mémoire

00068502-photo-amd-athlon-64-3400-sisoft-2004-mem.jpg

Les résultats issus du test mémoire sont sans appel. Les Pentium 4 dominent nettement les Processeurs Athlon 64, grâce à une bande passante mémoire deux fois supérieure. Ainsi le Pentium 4 Extreme Edition affiche des performances mémoire 68% plus élevées que l'Athlon 64 3400+. L'Athlon 64 3000+ est au même niveau que le modèle 3200+ alors que l'Athlon XP 3200+ termine une fois de plus dernier.

SYSMark 2002

00068503-photo-amd-athlon-64-3400-sysmark-2002.jpg

SYSMark est un Benchmark applicatif qui utilise des applications de la vie quotidienne pour évaluer les performances d'une machine. Le Pentium 4 Extreme Edition termine premier suivi par le Pentium 4 3.2 GHz. Le dernier Pentium 4 d'Intel se révèmle 12% plus véloce que l'Athlon 64 3400+, tandis que le dernier joujou d'AMD devance de 3% le Pentium 4 C 2.8 GHz. On note enfin que l'Athlon 64 3200+ est 2,6% plus rapide que l'Athlon 64 3000+. Nous ne reviendrons pas sur l'Athlon XP 3200+ qui truste les dernières places, si ce n'est pour dire que l'Athlon 64 3400+ se montre 13% plus rapide.


CineBench 2003

00068497-photo-amd-athlon-64-3400-cinebench-2003.jpg

CineBench est un outil dérivé d'un logiciel de modélisation 3D. Le programme détermine les performances d'un système en mesurant le temps nécessaire pour la modélisation d'une scène 3D. Aspect intéressant du test, CineBench sait tirer parti de l'architecture HyperThreading des derniers Pentium 4. Il en résulte naturellement que le Pentium 4 3.2 Extreme Edition termine premier loin, très loin devant l'Athlon 64 3400+. Le delta de performance entre les deux processeurs s'élève à près de 25% ! Le Pentium 4 3.2GHz classique et son petit frère cadencé à 2.8GHz parviennent également à détroner les Athlon 64. Il est intéressant de noter que l'apport de mémoire cache que ce soit avec le Pentium 4 Extreme Edition ou avec l'Athlon 64 3200+ face au modèle 3000+ n'a pratiquement aucune incidence sur les résultats de CineBench.


WinRAR

00068518-photo-amd-athlon-64-3400-winrar.jpg

Terminons notre série de test par un coup d'oeil sur le comportement de nos divers systèmes lorsqu'il s'agit de compresser des fichiers. Nous avons pour cela sélectionné le logiciel WinRAR afin de mesurer le temps mis pour compresser un fichier wave de 55Mo. On constate que les processeurs Intel Pentium 4 sont les plus rapides. Alors qu'il faut 30 secondes à l'Athlon 64 3400+ pour compresser notre fichier, le Pentium 4 Extreme Edition s'acquitte de cette tâche en moins de 20 secondes, contre 21 secondes pour le Pentium 4 3.2 GHz.

Conclusion

Faute de révolutionner le genre, les nouveaux Athlon 64 lancés aujourd'hui par AMD complètent à merveille une gamme qui manquait jusqu'à présent de consistance. Alors qu'Intel aligne à n'en plus finir des déclinaisons aussi diverses que variées du Pentium 4, AMD n'offrait jusqu'à présent qu'un seul Athlon 64. Bien décidé à concurrencer son éternel rival, AMD riposte donc avec un modèle d'entrée de gamme l'Athlon 64 3000+ qui, vendu aux alentours de 300€, est une valeur sûre pour ceux d'entre vous souhaitant se doter d'un processeur nouvelle génération supportant les extensions 64 bits. On reste d'ailleurs agréablement surpris par ses bonnes performances malgré une mémoire cache divisée par deux par rapport aux autres Athlon 64.

L'Athlon 64 3400+ séduira quant à lui les amateurs de performances grâce à ses excellentes prestations. Si l'Athlon 64 3400+ parvient parfois à faire jeu égal avec les meilleurs Pentium 4 son prix reste élevé. AMD nous annonce en effet un tarif de 417$ par processeur (et par quantité de mille). Il faudra donc débourser plus de 500€ pour acquérir ce nouveau monstre de puissance dès sa sortie, soit un peu plus cher qu'un Pentium 4C 3.2 GHz. Le prix de l'Athlon 64 3400+ devrait naturellement évoluer positivement dans les semaines qui viennent, ce qui ne manquera pas, effet boule de neige oblige, d'affecter le prix de l'Athlon 64 3200+ qui oscille aujourd'hui autour des 400€.

En élargissant son catalogue de Processeurs Athlon 64, AMD vise clairement à populariser cette gamme naissante. Hélas les Cartes mères ne suivent pas encore, puisque le chipset nForce 3 250 n'est par exemple toujours pas disponible... On ne parlera pas non plus de l'édition 64 bits de Windows XP qui commence à se faire sérieusement désirer. Pour ce qui est des considérations techniques on peut déplorer l'absence d'un contrôleur mémoire double canal qui aurait sensiblement amélioré les performances des Athlon 64 (mais dans ce cas l'Athlon FX n'aurait plus de raison d'être), alors que les 2.2 GHz du modèle 3400+ semblent bien désuet face aux derniers Pentium 4 cadencés à 3.2 GHz. La pérennité du socket 754 est également problématique dans la mesure où le socket 939 pourrait être privilégié par AMD pour les futures évolutions de l'Athlon 64. Enfin il ne faut pas oublier que le géant de Santa Clara devrait prochainement répliquer avec le lancement du fameux Prescott qui pourrait changer la donne.

AMD Athlon 64 3000+

6

Les plus

  • Très bon rapport qualité/prix
  • Faible dégagement de chaleur

Les moins

  • Contrôleur mémoire simple canal
  • Doute sur la pérennité du socket
  • Intérêt du 64 bits limité

Note globale8

Performances8

Innovation6

Qualité/Prix8



AMD Athlon 64 3400+

6

Les plus

  • Bonnes performances
  • Faible dégagement de chaleur

Les moins

  • Contrôleur mémoire simple canal
  • Doute sur la pérennité du socket
  • Simple montée en fréquence
  • Intérêt du 64 bits limité

Note globale8

Performances8

Innovation6

Rapport qualité/prix6


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AMD Athlon 64 3000+ & 3400+ en test sur Clubic.com
Intel lance le Celeron-M
Clé / baladeur MP3 Creative Muvo TX 512 Mo
Painkiller : une démo solo en février
Paypal bientôt en Europe
Grand Theft Auto 4 en novembre 2004 ?
BatteryMon disponible sur les SPV E200
3 nouveaux sites dédiés au monde des smartphone
Intermarché optimise sa logistique avec VoiceXML !
Le iPod mini, c'est officiel !
Haut de page