NVIDIA GeForce 9800 GX2 et nForce 790i SLI

18 mars 2008 à 15h00
0

GeForce 9800 GX2 : nouveau fonctionnement Quad-SLI

Nous l'évoquions précédemment, il est possible de faire fonctionner deux GeForce 9800 GX2 de concert afin de profiter de la puissance de quatre puces graphiques. Naturellement, il faudra cette fois-ci disposer d'une plateforme compatible avec la technologie SLI, c'est-à-dire d'une carte mère avec chipset NVIDIA nForce. Si NVIDIA profite du GeForce 9800 GX2 pour ressusciter sa technologie Quad SLI, la firme au caméléon inaugure un tout nouveau mode de rendu, le « 4-way AFR ». Celui-ci remplace le mode hybride de l'ancien Quad-SLI qui consistait en un « SFR d'AFR ». Pour être plus clair : avec l'ancienne solution Quad-SLI de NVIDIA deux des quatre processeurs graphiques travaillaient sur une partie de l'image (SFR), et ce, une image sur deux (AFR).

000000DC00971262-photo-nvidia-quad-sli-2008-4-way-afr.jpg

Dans sa version 2008 la technologie Quad-SLI gère l'AFR ou rendu d'image alterné sur chacune des puces graphiques avec tout type de jeux OpenGL et DirectX. Autrement dit, au même instant, chaque puce graphique travaille sur le rendu d'une scène distincte. NVIDIA indique avoir pour cela réécrit le pilote Quad-SLI et explique que les jeux actuels font un usage tellement intensif des shaders que l'AFR ou Alternate Frame Rendering est le mode qui permet le gain de performance le plus important. Attention toutefois, le « 4-Way AFR » n'est disponible que sous Windows Vista. Précisons au passage qu'avec le Quad-SLI de GeForce 7950 GX2, le mode « 4-Way AFR » existait mais était réservé uniquement aux jeux OpenGL, le système d'exploitation Windows XP limitant alors le nombre de backbuffer à trois.

000000F000970248-photo-nvidia-geforce-9800-gx2-quad-sli.jpg
000000D700970320-photo-nvidia-geforce-9800-gx2-quad-sli-drivers.jpg

GeForce 9800 GX2 en Quad-SLI


GeForce 9800 GX2 : alimentation et technologie HybridPower

En réunissant deux puces sur une seule et même carte graphique, il est bien évident que les exigences en matière électrique de la carte en question sont supérieures à la norme. Ainsi NVIDIA recommande au minimum une alimentation de 580 Watts tout en précisant pour les configurations plutôt musclées qu'une alimentation de 850 Watts est préférable. D'après nos relevés, effectués ici sur la consommation totale de la machine, le GeForce 9800 GX2 consomme un peu plus que son concurrent direct chez AMD le Radeon HD 3870 X2 :

 Consommation totale
au repos
Consommation totale
en charge
Radeon HD 3870 X2195 Watts394 Watts
GeForce 9800 GX2214 Watts404 Watts


Reste un souci, d'ordre purement pratique, les connecteurs PCI-Express 8 broches de certaines alimentations ne rentrent tout simplement pas dans le connecteur de la GeForce 9800 GX2. NVIDIA explique s'être conformé aux spécifications définies par le groupe PCI-Express pour concevoir son connecteur, ce qui ne serait pas le cas de certains fabricants d'alimentations. Dans certains cas, il faudra donc forcer pour faire rentrer le connecteur alors que dans d'autres il ne rentrera tout simplement pas. Pour corriger le tir, NVIDIA devrait proposer un adaptateur avec certaines de ses cartes.

000000F000971418-photo-connecteur-nvidia-geforce-9800-gx2.jpg

Un connecteur parfois impossible à enficher

Afin d'économiser de l'énergie, NVIDIA propose pour la première fois, avec sa GeForce 9800 GX2, une implémentation de sa technologie HybridPower. Il s'agit sur le papier de couper l'alimentation de la carte graphique principale lorsque le système ne requiert pas de puissance 3D et qu'il est utilisé pour des tâches bureautiques. Dans ce cas de figure, l'affichage du bureau Windows bascule sur le chipset de la carte mère, un chipset qui se devra d'être NVIDIA et d'intégrer lui aussi la technologie HybridPower. Problème pour NVIDIA, aucun chipset compatible HybridPower n'est actuellement disponible sur le marché et le premier chipset qui prendra en charge cette technologie sera destiné à la plateforme AMD.

GeForce 9800 GX2 : PureVideo HD est là

0000007800396032-photo-logo-nvidia-purevideo.jpg
Jusqu'à présent, l'offre graphique haut de gamme de NVIDIA, représentée par les GeForce 8800 GTS et GeForce 8800 Ultra, ne disposait pas d'un moteur de décompression vidéo matériel pour les flux vidéos HD. L'arrivée du G92 au sein du GeForce 9800 GX2 permet à NVIDIA de changer la donne, puisque PureVideo HD est ici pris en charge par le biais du VP2. La carte peut donc voler à la rescousse du processeur de votre ordinateur lors de la lecture des flux Blu-ray encodés en H.264. La prise en charge matérielle est ici totale, à l'inverse de ce qui se produit pour les flux VC-1, où la puce n'offre qu'une simple assistance.

Parallèlement, le GeForce 9800 GX2 profite des nouvelles fonctions introduites par les pilotes de la génération 174 sortis en même temps que le GeForce 9600. Il s'agit pour mémoire de la possibilité de décoder deux flux vidéos HD ou encore d'améliorations dynamiques du contraste et de la couleur pour des vidéos toujours plus réalistes. Qui plus est, avec les dernières versions des logiciels de lecture vidéo, la lecture de flux vidéos haute définition ne désactive plus l'interface graphique Aero sous Windows Vista.

0000010400971396-photo-nvidia-purevideo-hd-dynamic-contrast-color.jpg

Activation des fonctions d'amélioration dynamique de l'image
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Actualités récentes

Le Faucheur : bienvenue à badass-land !
Nouvelle baisse de prix sur le Huawei Mate 30 Pro pour le Black Friday chez Amazon
Black Friday Amazon et Cdiscount : toutes les promos encore disponibles ce week-end !
Amazon casse le prix du clavier Corsair K70 RBG pour le Black Friday
Rétrofit : et si on se convertissait à l’électrique ?
Black Friday : le PC portable Asus ROG Zephyrus Duo à un petit délirant 🔥
Windows Hello : dites bonjour à la sécurité biométrique de Microsoft
Black Friday : le disque dur externe WD Elements 4 To encore moins cher chez Amazon
Insta360 One X2 : une caméra complète qui tient dans la poche
Pour le Black Friday, Surfshark VPN fait chuter le prix de son abonnement à 1,85€/mois
Haut de page