Un internaute volait ses voisins grâce à Facebook

0
Un habitant de Newcastle en Grande-Bretagne avait pris l'habitude d'espionner ses voisins sur Facebook non pas par curiosité mais pour leur dérober des informations précises. En deux ans, Iain Wood est parvenu à se connecter à des comptes bancaires et à dérober 57 000 dollars.

00FA000004505456-photo-iain-wood.jpg
La Cour de Newcastle vient de condamner un internaute britannique à 15 mois de prison. Iain Wood s'était fait une spécialité de glaner des informations sur ses voisins sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Friends Reunited. Grâce à ces données, il détenait suffisamment d'éléments pour pouvoir récupérer des mots de passe voire des identifiants permettant de se connecter aux comptes bancaires du voisinage.

Cette forme d'ingénierie sociale était parfaitement planifiée. S'il ne parvenait pas à accéder aux comptes en ligne en répondant aux questions de sécurité, Wood se faisait envoyer des cartes bancaires à son propre domicile et pouvait procéder à des achats en ligne. Par cette méthode, le britannique est parvenu à dérober la somme de 57 000 dollars à ses victimes.

Suite à la découverte d'un transfert d'argent inconnu, un plaignant a contacté les services de police. Selon The Telegraph, les autorités ont trouvé, lors de la perquisition au domicile de l'internaute, de nombreux identifiants de cartes bancaires mais également des factures appartenant à ses voisins
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Galaxy Tab 10.1 finalement disponible en Europe... sauf en Allemagne
Mac OS X 10.7.1 : mise à jour de routine pour le jeune Lion
Google Catalogs : une app de catalogues numériques pour iPad
Les services secrets britanniques vont identifier certains détenteurs de Blackberry
Verizon joue la pression financière face aux employés grévistes
Trimestriels : Dell rate les attentes et chute en bourse
SH14 : nouveau disque externe tout-terrain chez A-Data
Numericable inclut Internet sans surcoût à ses offres de télévision
Affaire Street View : la Cnil britannique est satisfaite de Google
Intel Sandy Bridge E : des tarifs sans surprise ?
Haut de page