Le PSN menacé par un nouveau groupe de hackers

01 juin 2018 à 15h36
0
04255254-photo-psn.jpg
Incapable de payer les frais de justice suite à un procès intenté à son encontre par Sony, le hacker connu sous le pseudonyme de graf_chokolo a récemment annoncé son intention d'arrêter de se défendre : une situation qui risque de l'entraîner tout droit en prison. Face à cette situation, un groupe de hackers menace la firme japonaise de représailles si de telles extrémités étaient atteintes. En ligne de mire : le PSN...

Si l'affaire opposant le hacker GeoHot à Sony suite au jailbreak de la Playstation 3 a tenu le Net en haleine pendant tout le début de l'année, d'autres procédures similaires se déroulent dans l'ombre, sans grande médiatisation et avec une mobilisation bien moindre. C'est le cas de l'affaire opposant le hacker Alexander Egorenkov, plus connu sous le nom de graf_chokolo, à la firme japonaise. Connu pour son travail autour de Linux sur PS3, Egorenkov est poursuivi par Sony qui lui réclame un million de dollars (750 000 euros) de dommages et intérêts. Une somme qu'il est incapable de payer, tout comme les frais de justice engendrés par l'affaire.

« Les gars, je n'ai plus d'argent. Je vais probablement aller en prison, car je ne peux plus payer les frais de justice » expliquait il y a quelques jours le hacker sur son site, dépourvu de toute autre page à la demande de Sony. Alexander Egorenkov en a profité pour lancer une campagne de dons, mais ses soutiens ne se limitent pas à cela.

En effet, dans les très nombreux commentaires du message posté, on trouve plusieurs messages publiés par « un groupe qui doit rester anonyme », et qui menace Sony de représailles si le hacker venait à passer par la case prison. « Pour montrer notre soutien, nous préparons un piratage majeur ciblant le PSN » explique le porte-parole du groupe. « Nous savons déjà de quelle manière opérer, nous n'avons qu'à appuyer sur le bouton ».

A ce stade, difficile de déterminer s'il s'agit ou non d'un bluff, et si les hackers qui se cachent derrière ces menaces ont bel et bien les outils en main pour atteindre le Playstation Network, censé avoir été sécurisé suite à la crise rencontrée entre avril et début juin. « Juste pour clarifier la situation, notre objectif est bien le PSN, mais l'attaque sera différente de ce qui a été fait jusqu'ici. Elle est pensée pour être plus respectueuse des clients de Sony tout en étant beaucoup plus problématique pour l'entreprise » a ajouté le groupe quelques heures plus tard.

Reste que la campagne de récolte de dons de graf_chokolo semble actuellement porter ses fruits, le hacker ayant remercié ses donateurs dans ses commentaires. A priori donc, le PSN ne risque rien dans ce sens, mais si des failles existent toujours et attirent de nouveaux attaquants, on peut craindre qu'elles ne restent pas éternellement inexploitées.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Recherche en ligne : Jike, le moteur du PC chinois arrive sur le marché
Google : un outil pour sécuriser les applications web
DisplayPort 1.2 : prise en charge de câbles actifs de 33 mètres
Une appliance d'analytics pour le Big Data chez IBM Netezza
La taxe sur la publicité en ligne fait son retour au Sénat (màj)
AMD relance la guerre des benchmarks, et quitte BAPCo
Toshiba DX1215 : un premier PC tout-en-un tactile intéressant
Google : 1 milliard de visiteurs uniques au mois de mai
NUads : Kinect donne de nouvelles possibilités à la publicité
Bac S : le sujet de l'épreuve de maths en fuite sur Internet (màj)
Haut de page