Un hacker britannique est accusé d'avoir attaqué plusieurs sites officiels américains

Olivier Robillart
Publié le 29 octobre 2013 à 12h41
Lauri Love, un ressortissant britannique de 28 ans vient d'être arrêté par les services de police. En attente de son jugement, il est suspecté d'avoir dérobé des informations provenant de sites officiels américains.

00FA000006680984-photo-hacker.jpg
Une action conjointe menée par les autorités britanniques et américaines vient d'aboutir à l'arrestation d'un hacker présumé. Lauri Love est en effet accusé de s'être introduit dans plusieurs sites officiels américains comme ceux de l'US Army, de la Nasa ou encore de l'agence pour la protection de l'environnement.

Agé de 28 ans, Lauri Love serait parvenu à s'introduire et se maintenir dans ces réseaux via notamment des injections SQL. Il aurait alors été en mesure d'accéder à des informations comme des contrats en cours, des lignes budgétaires, des analyses et autres plans militaires en consultant le contenu de certains serveurs.

Selon la BBC, ce britannique n'aurait pas agi seul et des informations personnelles portant sur 4 000 collaborateurs contenues dans la base de données de l'agence chargée des missiles de défense auraient été consultées. Toujours est-il que les autorités américaines ne comptent pas laisser le hacker continuer ses pratiques.

Son procès devrait avoir lieu en février prochain. En attendant, il est accusé d'avoir accédé sans autorisation à un système informatique mais également d'avoir agi à l'encontre des services américains.
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.