AntiSec publie 90000 adresses emails de militaires US

12 juillet 2011 à 10h44
0
00FA000004430322-photo-antisec.jpg
Le groupe de hacker Anonymous a mené hier une opération baptisée « Military Meltdown Monday » (« la débâcle militaire du lundi ») de laquelle a résulté la fuite sur Internet d'un fichier contenant les adresses emails de 90 000 militaires américains, volés sur un serveur tiers.

Si Anonymous annonçait l'opération sur son compte Twitter hier, c'est sous la bannière d'AntiSec que les informations ont été libérées sur un célèbre site de téléchargement de fichiers torrents. Pour rappel, AntiSec est un regroupement de hackers fondé le mois dernier par Anonymous et le groupe supposément auto-sabordé Lulz Security. L'un des principaux objectifs du groupe est de mettre à mal les sécurités des serveurs gouvernementaux.

Mais en l'occurrence, l'opération Military Meltdown Monday ne visait pas un serveur du gouvernement américain, mais ceux du cabinet de conseil Booz Allen Hamilton, qui travaille avec le département américain de la Défense sur des questions de sécurité intérieure ou encore sur les programmes d'assistance militaire américains. « Dans cette optique, vous vous attendez sans doute à ce que les informations soient contenues dans un navire blindé ? Eh bien vous seriez aussi surpris que nous l'avons été en constatant que leur bateau était en réalité une coquille de noix » explique le communiqué d'AntiSec. Une métaphore navale qui n'est pas sans rappeler celles de Lulz Security et de son LulzSec boat...

Parmi les 4 Go de données récupérées se trouvent 90 000, adresses courriels de militaires américains que le groupe a publié hier dans la journée, mais ce n'est pas tout : le groupe a également annoncé avoir mis la main sur « des cartes et des clés gardant d'autres trésors gouvernementaux ». « Ce matériel devrait garder nos amis blackhats occupés pendant un bon moment » conclut le communiqué.

Les réactions face à cette nouvelle attaque ne se sont pas fait attendre : un expert en sécurité de Sophos Chester Wisniewski estime que si la situation est bien évidemment embarrassante pour Booz Allen Hamilton, le réel risque se trouve du côté des militaires. De son côté, le Pentagone a annoncé travailler sur l'incident en collaboration avec d'autres organismes gouvernementaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Les ventes d’appareils photo atteignent un niveau historiquement bas
Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top