Malaisie : des sites officiels visés par des hackers

16 juin 2011 à 16h33
0
Près d'une centaine de sites, dont la moitié appartenant au gouvernement de Malaisie ont été attaqués par des hackers. Même si certains attribuent ces hacks aux Anonymous, aucune donnée de nature personnelle ou financière n'aurait été dérobée.

00A0000001473574-photo-dossier-s-cu-s-curit-informatique.jpg
Au total, 91 sites dont 51 officiels (gov.my) étaient indisponibles pendant plusieurs heures suite à une attaque. Personne ne connaît encore l'origine de ces offensives mais certains les attribuent déjà aux Anonymous. Certains membres du groupement avaient en effet protesté contre le blocage de sites de partage de fichiers. Ils avaient également pointé du doigt la censure de films et de programmes télévisés par le pays.

Selon Reuters, la Commission malaisienne des communications et du multimédia a indiqué que l'accès à 76 des 91 sites a été restauré depuis. L'unique motivation des hackers serait donc de montrer la faiblesse de la sécurité des portails officiels du pays.

Pour rappel, les Anonymous sont un organisme plutôt nébuleux regroupant cyber-hacktivistes et internautes. Récemment trois hackers présumés appartenir au groupe ont été arrêtés en Espagne. En Turquie, ce sont pas moins de 32 personnes qui ont été interrogées par les services de police.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

6 mois, 2,5 Tb/s de données : Google dévoile une attaque DDoS extrême 3 ans après
GM va faire rouler des voitures autonomes sans conducteur à San Francisco
BMW déploie une grosse mise à jour et offre Android Auto à plus de 750 000 propriétaires
Raspberry Pi : une carte d'extension offre la 5G au mini-ordinateur
Le disque dur externe Western Digital 2 To à moins de 70€ 🔥
Microsoft aide une ONG à nettoyer les océans grâce au machine learning
Bon plan antivirus : Norton 360 Deluxe passe sous la barre de 35€
En Chine, Auchan cède sa filiale SunArt à Alibaba pour 3 milliards d'euros
Test Amazfit ZenBuds : des écouteurs pour dormir sur ses deux oreilles
L'opérateur RED by SFR casse les prix sur ses forfaits mobiles 4G
scroll top