Les Anonymous pris à leur propre piège ?

20 octobre 2010 à 13h00
0
Les Anonymous sont un collectif hétéroclite d'internautes qui annoncent vouloir mener des attaques Ddos contre certains sites. Leurs cibles favorites s'avèrent être les sites d'ayants-droit. Ils avaient d'ailleurs déjà promis de se frotter au site hadopi.fr.

00FA000003656208-photo-anonymous.jpg
Certains des membres se disent organisés au nom de la défense de The Pirate Bay et souhaitent diriger une sorte de contre-pouvoir par le hack informatique. Une position plutôt extrême et très décriée par nombre d'internautes et autres bloggeurs.

Parmi les critiques, Paul Da Silva fait remarquer aujourd'hui que l'outil servant à voter pour le choix de la cible serait largement vulnérable. Il pourrait même être mis hors d'état de nuire via une simple injection SQL. Malgré cela, l'opération Payback, qui vise à attaquer des sites d'ayants-droit de l'industrie musicale, pourrait bien continuer. Hadopi.fr figure toujours en tête de la liste des cibles proposées.

Friands d'attaques par déni de service, les Anonymous disposeraient par ailleurs de moyens d'actions plus étendus. Un de ses représentants aurait ainsi affirmé au site ZDnet Australia que la communauté avait à disposition une faille de type 0 day affectant le noyau Linux, que l'on retrouve derrière de nombreux serveurs d'hébergement de sites Web. « Cette faille se situerait au niveau de l'implémentation de la pile TCP/IP et du protocole IPv6 et le hic, vous l'aurez compris, c'est que cette faille, si elle existe, n'est pas encore patchée. », fait remarquer le blogueur Korben.

Grâce à cette méthode, déjà certains sites auraient fait les frais des Anonymous. ipo.gov.uk (The Intellectual Property Office), ou encore le site d'ACAPOR au Portugal redirigeaient pendant un temps sur le très connu The Pirate Bay.

Mise à jour : Un e-mail envoyé à la rédaction de ZDnet met en cause l'existence de la faille utilisée par les Anonymous concernant le kernel Linux. L'auteur explique que si elle était connue, elle aurait déjà été répertoriée puis corrigée...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Apple supprime l'application iOS de Shadow pour violation des règles de l'App Store

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top