Bitcoin : les Pays-Bas arrêtent 10 hommes suspectés de blanchiment d’argent

01 juin 2018 à 15h36
0
Les autorités des Pays-Bas indiquent avoir mis la main sur un réseau de personnes suspectées d'être spécialisées dans le blanchiment d'argent. Ces 10 hommes utilisaient des bitcoins pour transférer des sommes provenant de la vente de drogue.

Les services fiscaux des Pays-Bas croient avoir mis la main sur plusieurs internautes versés dans le blanchiment d'argent, en utilisant des monnaies virtuelles. Selon les autorités, entre 15 et 20 millions d'euros auraient transité via des plateformes d'échange de bitcoins. Cette somme pourrait provenir de la vente de drogue.

Les personnes suspectées, de nationalité néerlandaise, étaient disséminées dans l'ensemble du pays. Elles auraient participé, de près ou de loin, à la vente de stupéfiants en ligne. Quant aux clients, ils étaient invités à régler leurs achats en bitcoins. Lors des perquisitions, les autorités précisent avoir saisi des voitures de luxe ainsi que d'importantes sommes d'argent en liquide.

Selon Reuters, les présumés revendeurs étaient ciblés par une enquête des services spécialisés dans le trafic de drogue. Plusieurs pays ont participé à l'opération, à savoir les Etats-Unis, l'Australie, la Lituanie ainsi que le Maroc. Les suspects sont actuellement interrogés par les forces de police.

0258000008143930-photo-bitcoin-distributeur.jpg

A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Europe veut en finir avec le géoblocage
Xbox One : EA donne accès gratuitement à 12 jeux aux abonnés Gold, jusqu'au 24 janvier
Stephen Hawking pense que les progrès de la science sont une menace pour l'humanité
YouTube s'ouvrira aussi au HDR pour des vidéos super réalistes
Interdire certains liens hypertextes, une députée veut
Ride Map : retrouvez facilement vos covoitureurs BlaBlaCar
Deezer obtient 100 millions d'euros d'Orange et d'Access Industries
Surface Pro : un rappel de certains câbles d'alimentation pour des risques de surchauffe
Covoiturage : General Motors rachète SideCar
Netflix engrange les abonnés et les pertes
Haut de page