Fermeture de Silk Road : 27 millions de dollars en bitcoins saisis sur les serveurs

La justice américaine a annoncé jeudi avoir confisqué près de 30 000 bitcoins dans le cadre de l'affaire de la fermeture de Silk Road, survenue en octobre dernier. Un pactole qui représente environ 27 millions de dollars.

00FA000005915708-photo-bitcoin.jpg
Début octobre 2013, le FBI faisait fermer Silk Road, une place de marché en ligne accessible via le réseau TOR et réputée pour être une plaque tournante de trafics illégaux. Par souci d'anonymat, les transactions étaient réalisées par le biais de monnaies virtuelles, principalement de bitcoins.

Le procureur de l'Etat de New York Preet Bharara, en charge du dossier a annoncé jeudi que 29 655 bitcoins ont été saisis sur les serveurs de Silk Road dans le cadre de l'enquête. « Les bitcoins ont été confisqués non pas parce qu'ils sont des bitcoins, mais parce que le tribunal a constaté qu'ils étaient liés à des activités illégales » a ajouté le magistrat, pour souligner que ce n'est pas le catactère non réglementé de la crypto-monnaie qui est en cause.

Le cours du Bitcoin gravitant autour de 920 dollars, ce sont donc plus de 27 millions de dollars qui ont été saisis par la justice. On est cependant loin du chiffre d'affaire présumé de Silk Road, estimé à 1,2 milliard de dollars : des transactions sur lesquelles l'administrateur de la plateforme aurait prélevé plus de 80 millions de dollars de commission.

Quid des bitcoins une fois l'affaire classée ?

Lors de la fermeture de la plateforme et l'arrestation de son administrateur Ross William Ulbricht, le FBI avait déclaré avoir récupéré 144 336 BTC sur les ordinateurs appartenant à ce dernier - et non sur les serveurs de Silk Road, où se trouvaient donc près de 30 000 BTC supplémentaires. « Nous allons télécharger les bitcoins et les stocker, jusqu'à ce que la procédure judiciaire soit terminée » avait déclaré un porte-parole du Bureau. Mais, à l'époque, le doute persistait quant à l'avenir des deniers virtuels. « C'est nouveau pour nous. Nous allons probablement les liquider par la suite » avait ajouté le porte-parole, laissant donc entendre que le FBI allait les remettre en circulation... et récupérer l'argent associé. Des observateurs attentifs des transactions en bitcoins gardent un œil sur le portefeuille virtuel du FBI, pour se tenir au courant d'éventuels mouvements, car une arrivée aussi massive de BTC sur le marché pourrait bien perturber ce dernier - le FBI disposant environ de 1,5 des BTC en circulation.

Le cours du bitcoin étant particulièrement fluctuant, il est difficile d'estimer véritablement la valeur de tous les BTC récupérés dans cette affaire. Néanmoins, en additionnant les bitcoins saisis chez Ross William Ulbricht et ceux saisis sur les serveurs de Silk Road, on arrive à un total de 173 991 unités. A l'heure actuelle, 12,2 millions de bitcoins sont en circulation : ce n'est donc, finalement, qu'une goutte d'eau dans la mer. Une nouvelle version de Silk Road est également en ligne depuis début novembre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

LG G Flex : dispo chez Orange, comment contourner l'exclusivité
Stootie récolte 420 000 euros pour ses échanges de services
Envie de passer sous iOS : comment procéder en quelques étapes
Google planche sur une API pour les objets connectés
Kodak SL5 : un module photo compact avec flash
COS : un OS multiplateforme soutenu par le gouvernement chinois
95% des distributeurs de billets vulnérables à la fin du support de Windows XP
Intel fait mieux au quatrième trimestre mais ne convainc pas
Rdio lance une offre gratuite en réponse à Spotify
Google : une lentille de contact pour les diabétiques
Haut de page