Chronicle : la filiale d’Alphabet spécialisée en sécurité informatique

25 janvier 2018 à 08h56
0
Alphabet, maison-mère de Google, a annoncé la création d'une nouvelle filiale à part entière : Chronicle. Encore une fois, il s'agit d'un projet qui a été développé au sein du Google X Lab, le laboratoire expérimental de Google duquel est sortie notamment Waymo. Cette fois, c'est un projet dédié à la sécurité informatique qui voit le jour au sein de la galaxie Alphabet.

Ne vous attendez toutefois pas à pouvoir utiliser un anti-virus estampillé « Google » ou « Chronicle » de sitôt : le projet s'adresse essentiellement aux entreprises et aux professionnels.

Chronicle : la sécurité informatique selon Google

Google s'intéresse à la sécurité informatique depuis des années notamment avec le Project Zero, l'équipe de spécialistes chargée d'identifier des failles zero-day dans les programmes et d'en informer les entreprises qui les développent. Une équipe qui a causé quelques tensions entre Google et Microsoft, notamment, mais qui est à l'origine de la découverte de nombreuses failles majeures dont les deux failles Spectre et Meltdown.

Chronicle ne fait pas partie de ce projet mais poursuit le même but : créer un environnement informatique sécurisé. La différence est que la filiale d'Alphabet s'adresse aux entreprises : elle veut aider les grandes entreprises à sécuriser leurs données et les données de leurs clients, alors que de nombreuses fuites majeures ont été dévoilées en 2017, parmi lesquelles celles de Equifax qui a concerné plus de 100 millions de personnes. Sans oublier le piratage de l'ensemble des 3 milliards de comptes Yahoo en 2014.

01F4000008745214-photo-pixabay-s-curit-internet-virus.jpg


Aucun changement pour VirusTotal

Chronicle aurait déjà lancé un produit en test auprès de certaines entreprises de l'indice Fortune 500, les 500 capitalisations les plus grosses des Etats-Unis, selon Stephen Gillet, PDG de Chronicle. Mais aucun détail sur le produit en question n'a filtré, si ce n'est qu'il a pour but d'offrir un « environnement digital immunisé » comme l'a déclaré Astro Teller, le directeur du Google X Lab.

Ce qui pourrait intéresser les internautes est surtout l'avenir de VirusTotal, le service gratuit d'analyse de fichiers et URL. Le site restera actif et le service ne devrait pas être interrompu. Le seul changement pour VirusTotal est qu'il fait désormais partie de Chronicle ; le service avait été racheté en 2012 par Google, qui l'a intégré à cette nouvelle filiale d'Alphabet.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top