Piratage de Yahoo : plutôt entre 1 et 3 milliards de comptes compromis

03 octobre 2016 à 15h46
0
En fin de mois dernier, Yahoo a confirmé avoir été la cible d'un piratage de grande envergure. Il semblerait toutefois que la direction ait cherché à minimiser l'ampleur de cette attaque.

En 2014, Yahoo a subi une attaque sur ses serveurs. La société expliquait qu'il s'agissait d'une opération mise en place par des autorités gouvernementales ayant affecté « au moins 500 millions de comptes utilisateurs ». Depuis, la firme encourage les utilisateurs à modifier leur mot de passe et à activer la double authentification via le dispositif Yahoo Account Key.

Si la source de cette attaque reste inconnue à ce jour, certains s'interrogent sur la dimension « gouvernementale » avancée par Yahoo. Mais le nombre de comptes affectés est également contesté.

Le magazine Business Insider a recueilli les propos d'un ancien dirigeant de Yahoo, souhaitant rester anonyme. Il affirme que l'infrastructure de Yahoo est organisée de telle manière qu'une attaque de la sorte devrait avoir mis à nu un nombre bien plus important de comptes utilisateur.

La personne en question est encore en relation avec des employés de la société et notamment ceux chargés d'enquêter sur cette intrusion. « Je ne sais pas comment ils sont arrivés au chiffre de 500, c'est un mystère ». Il estime pour sa part que cette attaque aurait pu mettre à mal entre 1 et 3 milliards de comptes utilisateur.

035C000008134372-photo-yahoo-hq-ban.jpg


Plus précisément, tous les services de Yahoo sont rattachés à une base de données d'utilisateurs centrale pour l'authentification. C'est elle qui valide la connexion aussi bien à Yahoo Mail, Yahoo Messenger, Flickr ou n'importe quel autre site du groupe.

En 2014, cette énorme base de données contenait entre 700 millions et 1 milliard d'utilisateurs actifs. Pour mémoire, en 2013, Marissa Mayer expliquait que Yahoo détenait une base de 800 millions d'utilisateurs actifs, un chiffre aujourd'hui passé à 1 milliard.

Rappelons que Yahoo est en passe de se faire racheter par l'opérateur américain Verizon. Il est donc possible que l'entreprise ait souhaité « minimiser » tant bien que mal les dégâts de cette intrusion pour ne pas subir trop de conséquences sur la transaction.

Découvrez les logiciels de sécurité pour Windows à télécharger
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top