Le réseau Tor est sous surveillance via des noeuds espions

17 juillet 2016 à 09h42
0
Tout n'est pas tranquille sur le « Dark Web », selon plusieurs chercheurs, il serait d'ailleurs sous haute surveillance grâce à des noeuds espions

Qu'il s'agisse de journalistes ou de dissidents, les internautes en quête de vie privée sécurisent leur session de surf via le réseau Tor leur assurant un degré d'anonymat. Pour éviter d'être identifié ou géolocalisé, avec une adresse IP par exemple, Tor sécurise les flux TCP en répartissant chacune des transactions sur un réseau de serveurs distribués. Le trafic est chiffré avec un jeu de clés privées/publiques. Les paquets sont transférés sur un circuit constitué de plusieurs nœuds (serveurs), lesquels apporteront chacun leur couche de sécurité. Ces diverses couches sont imagées par la structure d'un oignon.

Mais il semblerait que plus d'une centaine de ces noeuds aient été mis en place pour espionner le trafic. C'est en tout cas ce que rapportent deux chercheurs de l'université de Northeastern au magazine Motherboard. Ils affirment que ces serveurs peuvent notamment récupérer l'adresse d'un service enfoui au fin fond du Dark Web en récupérant son URL de type .onion.


Pour observer le trafic, ils ont déployé quelque 4500 services cachés dans le réseau Tor sur une période de 72 jours. Puisqu'ils n'ont pas partagé l'adresse en .onion, le trafic généré provient donc de certains noeuds spécifiques.

0258000008256798-photo-tor-ban.jpg


Certains de ces noeuds chercheraient des vulnérabilités au sein du serveur Web pour une injection SQL ou une faille de type Cross scripting. Mais il n'est pas possible d'identifier les personnes se cachant derrière ces noeuds. Cela pourrait très bien être des agences de renseignement tentant de déterminer l'URL de sites pédopornographiques ou rattachés à l'Etat Islamique. Cela pourrait également être des hackeurs.

En fin d'année dernière, l'équipe de Tor s'est ouverte au financement participatif afin de moins dépendre des investissements directs du gouvernement américain, notamment à l'ère des révélations d'Edward Snowden. A l'avenir l'équipe devrait donc renforcer son réseau.

A découvrir également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top