Pwn2Own : Chrome et Safari tombent face aux hackeurs

18 mars 2016 à 10h47
0
Comme tous les ans, lors de la conférence CanSecWest, les éditeurs de navigateurs soumettent leurs applications à une série de hackeurs tentant d'y orchestrer leurs attaques.

La communauté des white hackeurs joue un rôle fondamentale dans la sécurité des applications. Ces experts tentent effectivement de déceler des failles avant qu'elles ne soient exploitées par des personnes malveillantes. Pour inciter ces travaux, les éditeurs de navigateurs offrent des récompenses tout au long de l'année mais prennent également part à des concours. Le plus connu reste certainement Pwn2Own organisé chaque année.

Après une première journée Chrome, Safari et le lecteur Flash n'ont pas résisté aux exploits des hackeurs. Par la même occasion ces vulnérabilités ont permis de mettre à mal les dernières versions de Windows et OS X.


L'équipe 360Vulcan, de la société chinoise Qihoo 360, a réussi à exploiter une faille de Flash Player lui permettant d'exécuter du code à distance avec une autre affectant le kernel de Windows pour obtenir une élévation des droits du système. Ils ont obtenu 80 000 dollars (60 000 pour Flash Player et 20 000 pour Windows).

Cette même équipe a réussi à malmener le navigateur de Google sur le système Windows. Ils ont cette fois combiné 4 vulnérabilités : une au sein de Chrome, deux dans Flash Player et une dans le kernel de Windows. Cet exploit n'a en revanche été récompensé qu'à moitié puisque la faille de Chrome avait précédemment été partagée avec Google... quand bien même 360Vulcan n'était pas au courant. Ils ont toutefois obtenu 52 000 dollars.

08110132-photo-s-curit-security-banner-gb.jpg

Pwn2Own permet de mesurer le degré de sécurité des navigateurs


De son côté le chercheur coréen JungHoon Lee a obtenir une élévation de droits sur OS X via un hack sur Safari. Il a obtenu 60 000 dollars. L'année dernière, l'homme s'était fait remarquer en obtenant au total 225 000 dollars. Il montrera la semaine prochaine deux autres attaques contre Chrome et Microsoft Edge sur Windows.

Le magazine Computerworld, qui rapporte l'information, ajoute que l'équipe de sécurité de Tencent a obtenu 40 000 dollars en faisant tomber Safari, et 50 000 dollars en présentant une attaque contre Flash Player.


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

The Screening Room : la projection privée à 50 dollars divise Hollywood
La première mise à jour d'Android N est disponible
Archos est de retour, confiant en son avenir
Logitech G610 : deux claviers mécaniques à switch Cherry
Google voudrait se débarrasser des robots de Boston Dynamics
Spotify verse 21 millions de dollars aux auteurs de musique
Domino's dévoile son robot livreur de pizzas
Steve Jobs voulait faire de l'email un système exclusif
Windows 10 Mobile : la migration depuis Windows Phone 8.1 débute
LDLC attaque La Fnac sur son propre terrain
Haut de page