D-Link corrige la faille de sécurité pour l'ensemble de ses routeurs

03 décembre 2013 à 18h15
0
D-Link propose désormais un patch de sécurité pour l'ensemble de ses routeurs visés par une faille de sécurité. Le constructeur avait été pointé du doigt par un expert en sécurité.

00FA000006704154-photo-routeur-d-link-524up.jpg
En octobre dernier, un expert spécialisé dans la sécurité des systèmes embarqués sans fil indiquait avoir découvert une porte dérobée dans un firmware utilisé par de nombreux utilisateurs de routeurs D-Link. Cette faille pouvait alors permettre de s'introduire dans un tel dispositif en obtenant un accès administrateur sur le panneau de contrôle du routeur.

La direction de D-Link rappelait pour sa part que des correctifs pouvaient déjà être téléchargés et que les modèles, hormis le DIR-100, étaient plus anciens. Le constructeur vient toutefois d'apporter des mises à jour pour l'ensemble de ses routeurs. Les patchs concernent les routeurs DIR-100, DIR-120, DI-524, DI-524UP, DI-604UP, DI-604+, DI-624S ainsi que le TM-G5240.

La vulnérabilité peut être exploitée si les utilisateurs ont activé la fonction de contrôle à distance de leurs routeurs. Dans une note, D-Link recommande de ne plus avoir recours à cette fonction mais également de télécharger les mises à jour proposées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : UBS continue de croire en Apple et revoit son objectif de cours à la hausse
Brevets : Nokia gagne une nouvelle bataille contre HTC au Royaume-Uni
Yahoo! se renforce encore sur le mobile et le social avec Ptch
UPS cherche aussi à déployer la livraison par drones
Numericable : les offres en hausse de 1 à 3 euros le 1er janvier 2014
Criteo déploie sa solution de reciblage publicitaire sur mobile
Free et 4G : certains iPhone et Galaxy initialement incompatibles, accès aux 20 Go en 3G
Pour choisir sa 4G, le gouvernement conseille de regarder les cartes de couverture
Face aux critiques, Spotify lève le voile sur son modèle de rémunération des artistes
Sellsy réussit à financer sa caisse enregistreuse connectée
Haut de page