PRISM : Edward Snowden a eu accès aux informations grâce aux identifiants donnés par ses collègues

08 novembre 2013 à 08h31
0
L'agence Reuters révèle que l'ancien analyste de la NSA au cœur de l'affaire PRISM, Edward Snowden, aurait eu accès à des informations cruciales à l'aide des identifiants de connexion de plusieurs de ses collègues, qu'il a réussi à convaincre de lui fournir.

00FA000006064642-photo-edward-snowden-l-homme-qui-fait-trembler-les-etats-unis.jpg
Selon des sources proches de l'affaire, Edward Snowden aurait donc utilisé les identifiants de 20 à 25 de ses collègues de la base de la NSA de Hawaï, dans laquelle il travaillait, pour accéder à des documents confidentiels. L'analyste les aurait convaincus de lui fournir leurs noms d'utilisateurs et mots de passe associés en prétextant un travail qu'il devait faire, en tant qu'administrateur du système informatique.

La NSA aurait déjà identifié plusieurs de ses employés ayant fournis leurs identifiants à Snowden : ces derniers auraient été interrogés et démis de leurs fonctions, rapporte Reuters, qui indique détenir les informations d'une source proche de plusieurs enquêtes du gouvernement américain destinées à faire la lumière sur les fuites d'informations.

Un nouveau rebondissement qui permet de souligner que la faiblesse des mesures de sécurité au sein de la NSA a joué un rôle important dans l'amorce de l'affaire PRISM. Edward Snowden, qui n'a travaillé dans la base d'Hawaï que durant un mois au printemps dernier, s'est servi de ces failles pour télécharger des dizaines de milliers de documents classés secrets par l'agence, et révéler au grand jour le colossal programme de surveillance de masse PRISM.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Valorisé à 5,6 milliards d'euros, Numericable entre en bourse
Interview avec Applidium, la machine à succès française
Le tracker privé Demonoid bientôt de retour
Google Glass : plus de désactivation, même en cas de vente
Interview : retour sur l'aventure de Sparrow, le start-up française rachetée par Google
Infos US de la nuit : Twitter gagne 73% en un jour, Priceline augmente ses profits de 40%
Orange ouvre ses données mais s'engage à protéger les vôtres
La faille sur les formats TIFF est bel est bien utilisée, selon Symantec
La Cnil met en demeure le PSG pour avoir constitué des listes de supporters (màj)
Twitter réussit son entrée en bourse et ouvre à 45,1 dollars
Haut de page