HackerOne : Microsoft et Facebook récompensent les découvreurs de failles

07 novembre 2013 à 12h39
0
Les deux groupes américains sont les sponsors d'un programme visant à récompenser ceux qui rapportent des failles de sécurité dans plusieurs domaines. Apache, PHP, OpenSSL et même certains protocoles de communication sont contenus dans ce partenariat baptisé HackerOne.

00FA000006822436-photo-hackerone.jpg
Microsoft et Facebook indiquent être les sponsors d'un programme permettant de récompenser ceux qui découvriront et rapporteront des failles de sécurité sur Internet. HackerOne promet ainsi des dotations pour des vulnérabilités dénichées sur PHP, OpenSSL, Apache, Ruby, Python, Perl ainsi que sur certains protocoles de communication.

Les récompenses proposées vont de 300 à 5 000 dollars en fonction de la vulnérabilité concernée et de son degré de criticité. Les failles concernées devront s'intéresser en particulier aux infrastructures clés de l'Internet et un jury d'expert sera chargé de vérifier les propositions de chacun.

Une fois ce travail accompli, les éditeurs des programmes concernés disposent de 180 jours pour implémenter un correctif venant combler la faille mise en lumière. Ce processus intervient alors en amont de toute publication. Le programme est ouvert à l'ensemble des personnes qui souhaitent y participer, sans aucune limite d'âge.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google ne construit pas de datacenter flottant, mais un centre d’initiation aux technologies
Lenovo publie de bons résultats au deuxième trimestre
YouTube réorganise ses commentaires, pour plus de pertinence (et moins de troll) (màj)
McDonald’s généralise la commande en ligne dans ses restaurants français
Finance participative : Prêt d’Union lève 10 millions d’euros
L'application de synthèse vocale d'Android disponible sur Google Play
Le stade de Football de Madrid pourrait prendre le nom de Microsoft
Après 9 mois de bêta, le cyberlocker Mega est finalisé et évoque son évolution
Résultats de recherche : les propositions de Google restent critiquées
Sony dévoile la tablette de papier numérique la plus fine au monde pour le Japon
Haut de page