Le Patch Tuesday de mai couvre 33 failles de sécurité

La mise à jour de sécurité mensuelle de Microsoft a été déployée et propose de corriger 33 vulnérabilités via 10 bulletins. Deux mises à jour sont considérées comme étant critiques.

00FA000005370212-photo-logo-microsoft-2012.jpg
Le mois dernier, Microsoft comblait les failles découvertes dans son navigateur lors du concours de hacking Pwn2Own. Pour le mois de mai, la firme diffuse 10 bulletins de sécurité dont 2 sont classés critiques. Au total, ce sont pas moins de 33 vulnérabilités qui sont corrigées dans cette nouvelle volée de mises à jour de sécurité.

Au programme, Internet Explorer mais également Windows ou Office sont concernés. Pour le navigateur, les versions de 6 à 10 sont concernées sur l'ensemble des Windows du marché. En outre, une mise à jour vient corriger les vulnérabilités constatées au sein d'Internet Explorer 8 (MS13-038). Voilà quelques jours, une faille 0-day avait en effet été découverte dans le navigateur, potentiellement utilisable sur XP, Vista et Windows 7.

Globalement, le Patch Tuesday touche également la suite Office via Word 2003, Publisher 2003, 2007 et 2010 tout comme Windows Essentials dans ses moutures 2011 et 2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test de Resident Evil Village : une balade à la campagne qui tourne mal
Idéal pour le télétravail, cet ordinateur HP Chromebook passe à moins de 300€ !
Mini-LED à l’assaut de l’OLED ? On fait le point sur cette ambitieuse technologie LCD
Portal : un fan du jeu a transformé son Alexa en une GLaDOS plus vraie que nature
Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Un prototype du Cybertruck de Tesla se pavane dans les rues de New-York
Cookies walls : la bourse ou la vie (privée) ?
Comparatif des meilleurs NAS (2021)
Avis Binance (2021) : le meilleur exchange crypto du marché, pour débutants comme pour traders aguerris
Bomberman : pionnier du Battle royale et roi du multijoueurs local
Haut de page