La banque centrale australienne confirme avoir été la cible d’une cyberattaque

01 juin 2018 à 15h36
0
La Reserve Bank of Australia admet avoir été visée par des pirates, confirmant ainsi des propos avancés par la presse du pays. La RBA tient toutefois à rassurer et indique qu'aucune donnée n'a été touchée ni dérobée.

00FA000005770860-photo-rba.jpg
Depuis plusieurs jours, les médias australiens indiquent que la banque centrale du pays, la RBA, a été la cible d'une cyberattaque. Des programmes malveillants auraient ainsi pu se diffuser dans les systèmes de l'organisme. La banque a mis fin aux rumeurs ce lundi en confirmant avoir été effectivement attaquée.

« La banque a bien été la cible de cyberattaques. Les mesures mises en place ont toutefois permis d'isoler ces attaques et les virus n'ont pas été diffusés à travers les systèmes ou le réseau de la banque. Ces attaques n'ont donc causé aucun dommage aux données et aucune information n'a été perdue. De même, les systèmes n'ont pas été corrompus. Le système de la banque continue de fonctionner de manière sécurisée », précise la RBA.

La banque ne donne, par contre, aucune indication quant à la source présumée de l'attaque. Si certaines rumeurs font état d'une origine chinoise, la question reste en suspens. Malgré tout, les informations détenues par cette cible peuvent présenter un intérêt pour qui souhaite surveiller la santé économique de l'organisme.

Le mois dernier, le cabinet d'experts en sécurité Mandiant expliquait que plusieurs attaques menées à l'encontre de services américains étaient le fait d'une organisation appartenant à l'Armée de libération du Peuple, l'armée régulière chinoise. En traquant plusieurs signaux et certaines signatures de cyberattaques, le rapport américain avait abouti à la conclusion qu'une cellule de hackers aurait donc agi depuis 2006 afin de dérober des données de plusieurs sociétés américaines.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un bar de Seattle bannit les lunettes de Google de l'établissement
L’Autorité de la concurrence veut
Données Wi-Fi : Google pourrait payer 7 millions de dollars aux Etats-Unis
Windows 8 ne fait pas mieux que Vista selon un responsable de Samsung
OVH lève 140 millions d'euros pour s’accroître en Europe et en Amérique du Nord
Les détenteurs d'un N9 demandent des comptes à Nokia
ST-Ericsson annonce le départ de son p-dg, Didier Lamouche
Neo N003 : un smartphone 5 pouces et Full HD pour 110 euros
Facebook s'offre Storylane, éditeur d'un service de blog à la Tumblr
gTLD : Amazon doit faire face à la critique d'associations d'auteurs et d'éditeurs
Haut de page