Wikileaks publie 5 millions de données du cabinet de renseignements Stratfor

Le portail Wikileaks annonce la publication d'une série de documents baptisée « Global Intelligence Files ». Ces dossiers regroupent pas moins de 5 millions d'e-mails de Stratfor, un cabinet privé américain de renseignement.

00FA000003802740-photo-wikileaks.jpg
Wikileaks accuse le cabinet américain Stratfor de fournir des informations d'ordre privé à des agences gouvernementales (la Défense américaine, le corps des Marines...) ainsi qu'à plusieurs sociétés comme Lockheed Martin, Northrop Grumman ou encore Raytheon. Le portail publie 5 millions d'e-mails envoyés entre 2004 et décembre 2011 par le cabinet et considère que cette entité dispose de plusieurs réseaux d'informateurs chargés de livrer diverses informations à d'autres organes de renseignements.

Wikileaks ne livre pas le contenu de ces courriers électroniques mais explique que ces données sont la preuve que « cette société cultive des liens très proches avec les agences gouvernementales américaines et d'anciens membres du gouvernement du pays ». Ces données ont, semble-t-il, été obtenues suite à une attaque informatique dirigée contre les installations du cabinet de renseignements lors des dernières fêtes de Noël.

Des hackers avaient en effet revendiqué avoir mené une attaque à l'encontre des serveurs hébergeant le site de ce cabinet privé américain de renseignement (Stratfor). Ils indiquaient avoir découvert de nombreuses adresses e-mail de responsables britanniques et américains mais également d'autres données non-chiffrées. A l'époque, des spécialistes en sécurité précisaient que certaines informations publiées devaient être qualifiées de sensibles et pouvaient jouer en la défaveur des responsables en cause.

Selon Owni, l'un des partenaires de Wikileaks, Stratfor aurait mis en place un système de qualification des informations qu'il publie. « La note A sanctionne une information qu'on 'ne peut trouver nulle part ailleurs' et la note B une information disponible uniquement dans des cercles limités », commente le site. De son côté, Wikileaks annonce que la signification de certains de ces e-mails sera connue dans les prochaines semaines.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

PlayStation : un changement de stratégie préjudiciable pour l'avenir de la PS5 ?
Test OnePlus Watch : une première montre connectée abordable et endurante
Les Apple AirPods Pro à prix choc chez Amazon ce weekend !
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Nouveau shitcoin en vue ? Carole Baskin, la défenseuse des grands félins, lance sa crypto CAT
Le Mac mini avec puce M1 est en promotion avec un SSD de 256 Go ou 512 Go
Carte mémoire microSDXC SanDisk Extreme 512 Go à -50% !
Test du Xiaomi Mi 11 Ultra : le meilleur photophone du monde manque d’endurance
Telegram intègre directement un service de trading crypto (mais pour une seule cryptomonnaie)
Le premier transistor recyclable est là ! Vers une solution pour les déchets électroniques ?
Haut de page