Les sites des opérateurs boursiers du Nasdaq à nouveau visés par des pirates

01 juin 2018 à 15h36
0
Deux des trois opérateurs chargés de la cotation Nasdaq indiquent que leurs sites ont été rendus indisponibles en début de semaine pendant plusieurs heures. Par contre, ce réseau étant indépendant de la bourse américaine, aucune transaction n'a été touchée par ces perturbations.

00FA000003983104-photo-nasdaq-sq.jpg
Le groupe Nasdaq OMX et la société Bats Global Markets indiquent que leurs sites Internet respectifs ont été victimes de pirates. Ils expliquent que leurs portails ont été ciblés par plusieurs attaques Ddos (en déni de service) visant à surcharger les serveurs de la société. La société victime a précisé à l'AFP que les sites en question fonctionnent à nouveau et qu'aucune transaction financière n'a été interrompue.

C'est la seconde fois que le groupe européano-américain Nasdaq OMX est visé par une attaque informatique. En février dernier, le site de la société chargée de la cotation avait été mis en indisponibilité plusieurs heures. Suite à cette interruption, le FBI avait été chargé de mener l'enquête afin de déterminer les éventuelles failles dans le système.

Le bureau fédéral avait alors appelé les professionnels de la Finance à respecter une certaine « cyber-hygiène » en matière de sécurité informatique. De son côté, la société avait qualifié le malware ayant servi pour l'attaque de programme « complexe et insidieux ». Ce type d'outil aurait permis d'espionner les conseils d'administration de certaines sociétés cotées notamment via un logiciel utilisé par des conseils d'administration baptisé « Directors Desk ».

Cette fois, les deux opérateurs évoquent simplement la thèse de l'attaque Ddos. Ils précisent que cette interruption relève plus de l'accessoire et ne présente aucun risque de sécurité véritable.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nicolas Sarkozy se lance sur Twitter
Intel Core i7-3820 : enfin un Sandy Bridge-E accessible
Twitter admet stocker les contacts de l'iPhone pendant 18 mois
Pagesjaunes : résultats en baisse malgré l’augmentation de l’activité Internet
WiLink 8.0 : les puces sans fil de TI accueillent Glonass et le NFC
A son tour, Apple veut lancer des actions contre Kodak
Free Mobile Companion : appli de suivi conso non officielle pour iPhone
Google Public DNS : 70 milliards de requêtes par jour
SanDisk Extreme SSD : un concurrent direct pour l'Intel 520
HP lance le Z1, station de travail tout-en-un avec écran 27 pouces
Haut de page