Une injection SQL aurait touché 500 000 Urls

04 avril 2011 à 12h21
0
Une injection SQL utilise une faille de sécurité d'une application interagissant avec une base de données. Cette méthode aurait été utilisée pour infecter certains sites Web et ainsi provoquer des redirections vers un site vérolé.

00A0000003027772-photo-injection-sql-pour-radar-automatique.jpg
Jeudi dernier, Websense rapportait que 380 000 Urls avaient été touchées par cette attaque. Cette fois, son champ se serait donc élargi puisque, sur son blog, l'éditeur de sécurité évoque le chiffre de 500 000 Urls corrompues.

Cette attaque, baptisée « Lizamoon » (premier nom de domaine de redirection), cacherait une tentative de diffuser un malware. Une fois arrivé sur la page infectée, l'internaute est invité à télécharger un anti-virus afin de « nettoyer » son poste. Ce scareware n'est alors qu'un faux antivirus.

Selon l'éditeur, cette attaque serait due à un code malveillant. La ligne de code (script src=http://*/ur.php) aurait donc été injectée dans les bases de données des sites visés. Une liste des sites touchés a donc été dressée afin de tenter de cerner ce que certains n'hésitent pas à qualifier de plus grande attaque SQL jamais orchestrée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top