Free devra indemniser 21 de ses abonnés

Alexandre Laurent
12 novembre 2007 à 12h43
0
00436997-photo-logo-justice.jpg
Victoire pour l'UFC Que Choisir. L'association de consommateurs se félicite dans un communiqué publié jeudi dernier de la condamnation du fournisseur d'accès à Internet Free à verser quelque 400 euros d'indemnités à 21 de ses abonnés qui s'étaient plaints, pendant plusieurs mois, des difficultés rencontrées pour se connecter à Internet ou téléphoner via la ligne fixe associée à leur Freebox. La section grenobloise (38) de l'UFC Que Choisir avait alors entrepris de porter l'affaire devant la justice.

Avec succès, puisqu'un juge a finalement condamné Free pour non respect de l'obligation de résultat prévue par le code de la consommation. Le FAI devra verser entre 400 et 800 euros à chacun des 21 abonnés concernés au titre de compensation pour le préjudice moral subi. Le juge a notamment estimé que Free avait fait preuve d'un « manque de considération » et d'une « indifférence blâmable aux problèmes qu'ils rencontraient ».

« L'opérateur avait bien présenté ses excuses à certains de ces clients lésés, mais ce n'est pas pour autant qu'il avait suspendu le prélèvement mensuel de l'abonnement ni répondu favorablement à leurs demandes de remboursement », explique l'UFC Que Choisir sur son site Web.

Free avait déjà été condamné fin juin par le tribunal de grande instance de Paris à indemniser trois abonnés pour des raisons similaires. Le tribunal lui avait alors rappelé qu'un opérateur est tenu à une obligation de résultats, et qu'il devait prendre en charge le coût des communications avec le support technique (hotline) en cas de déficience de son service.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top