Le Massachusetts donne une chance à l'Open XML

0
Historiquement positionné comme un partisan exclusif de l'OpenDocument Format (ODF), l'état du Massachusetts vient d'opérer un surprenant revirement en déclarant qu'il n'était finalement pas opposé à l'idée d'adopter le format Open XML, défendu par Microsoft, comme un standard en matière de documents bureautiques. Comme d'autres états américains, le Massachusetts étudie actuellement la question du passage à une administration électronique. Dès lors se pose le problème de l'interopérabilité : chaque administré connecté doit pouvoir consulter ou éditer des documents administratifs, quel que soit son équipement, ou son système d'exploitation ; mais également celui de la conservation des données. L'état estime qu'il est impératif d'utiliser un format ouvert et non un format propriétaire, qu'une entreprise pourrait soudainement décider de ne plus prendre en charge avec ses produits.

00FA000000530352-photo-drapeau-massachusetts.jpg
Pour garantir cette interopérabilité, il est indispensable d'opter pour un format ouvert, qui pourra être adapté aux logiciels bureautiques les plus courants sur le marché. Jusqu'ici, le Massachusetts avait pris le parti de défendre l'ODF, utilisé dans la suite bureautique libre et gratuite OpenOffice. Il avait même été l'un des premiers à signifier ouvertement son soutien à ce format, au détriment de Microsoft, qui souhaite promouvoir son propre format de fichier baptisé Open XML et utilisé dans la suite bureautique Office 2007. Dans la quatrième ébauche de son Enterprise Technical Reference Model, guide des choix technologiques à opérer en matière de standards, le Massachusetts envisage finalement le recours au format Open XML, même s'il précise que cela n'exclut absolument pas le format ODF.

Pourquoi ce retour en grâce de Microsoft ? Dans son guide, l'état précise que les administrations devront migrer du format propriétaire utilisé par la firme de Redmond dans sa suite Office 2003, mais elle ne stipule pas que le logiciel devra être abandonné. Différents convertisseurs assurent la prise en charge des formats ODF ou Open XML, et rien n'interdit désormais d'envisager ce dernier format, d'autant qu'il bénéficie d'une certification Ecma (organisme de standardisation européen). Pour Microsoft, qui tente par ailleurs d'obtenir la standardisation de son format XPS, l'enjeu est d'importance...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  Section 8  : le nouveau TimeGate chez Gamecock
Asus annonce sa réorganisation prochaine
Guerre du HD: la Commission Européenne enquête
Daniel Schneidermann blogue son licenciement
iPhone : plus de 525 000 ventes, 50% de marge ?
Le premier HD-DVD 30 Go vierge pour la fin du mois
Test du film
Intel Demo Competition : les démos à télécharger
M. Weill, AFNIC :
VNU cède ses activités online européennes à ses managers français
Haut de page