La FSF lance une campagne contre Windows Vista

Vincent
18 décembre 2006 à 11h50
0
La FSF (Free Software Foundation) ne se réjouit guère de l'arrivée prochaine de Windows Vista sur le marché grand public. Pour exprimer son mécontentement face au nouveau système d'exploitation de Microsoft, la fondation dédiée aux logiciels libres a d'ailleurs décidé de lancer une campagne de protestation au nom évocateur de « BadVista », articulée autour du site Web Badvista.org.

Cette nouvelle campagne aurait pour objectif, selon la FSF, de permettre d'exposer les « nuisances » que Windows Vista va infliger aux utilisateurs. Elle a également pour but de faire la promotion de logiciels / systèmes libres alternatifs qui respectent les droits privés des utilisateurs et certaines règles de sécurité.


« Windows Vista, vendu comme une amélioration, c'est une mascarade. C'est une régression globale lorsqu'on s'intéresse principalement aux aspects liés à l'utilisation et au contrôle d'un ordinateur. Evidemment, Windows est déjà un système propriétaire et très restrictif et mérite bien d'être rejeté. Mais les "nouveautés" de Windows Vista sont des chevaux de Troie, comparables à de la contrebande, ces "nouveautés" multiplient davantage les restrictions. Nous souhaitons mettre en avant la façon dont ils (NDLR : Microsoft) travaillent, comment on peut leur résister et pourquoi les gens doivent s'en préoccuper », déclare John Sullivan, responsable chez la FSF.


00426043-photo-badvista-logo.jpg


Le communiqué précise que la campagne va mettre en route des actions « efficaces » et « peu communes » pour attirer l'attention sur ce « vol des droits des utilisateurs ». Elle devra également se glisser dans les actualités du monde entier pour « couper court au marketing et à la propagande Microsoft ». Elle vise aussi à faire la promotion de systèmes entièrement libres comme gNewSense qui est dépourvu de tout module propriétaire.

Un autre responsable de la FSF poursuit :

« Microsoft s'embarque dans son plus grand lancement et dépense des millions pour tromper les médias et la communauté d'utilisateurs à propos des véritables objectifs de Vista. Notre campagne pose d'importantes questions. Pensez-vous que votre entreprise ou vous-même pouvez utiliser son / ses ordinateurs librement ? Pouvez-vous vous détacher de Microsoft ? Comme notre campagne est contre les « DRM » (verrous numériques), nous allons démontrer que les spécialistes de la technologie peuvent être de vrais activistes, parce que nous savons le mal que va provoquer Vista ». On se souviendra au passage de la campagne contre les DRM initiées il y a quelques temps par la FSF (voir La FSF mobilise les internautes contre les DRM)
.

Parmi les autres « dangers » que Windows Vista affiche, BadVista.org et la FSF évoquent l'intégration du « Trusted Computing »afin de transformer les ordinateurs en des machines contrôlées et soumises. Ce qui permettrait, toujours selon la FSF, de surveiller les utilisateurs et de limiter les usages des ordinateurs aux seules fonctions autorisées par le fabricant ou les fournisseurs de contenus.

Pour rappel, le principe du Trusted Computing vise notamment à placer des puces et technologies pour autoriser la lecture / copie de certains contenus uniquement sur les ordinateurs / utilisateurs autorisés par certaines firmes (fournisseurs de contenus, développeurs de logiciels / jeux...).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top