Microsoft Process Monitor : détectez les rootkits

Par
Le 10 novembre 2006
 0
00fa000000398567-photo.jpg
Vous souvenez-vous de Mark Russinovich, de SysInternals ? C'est lui qui, fin 2005, avait révélé que certains des CD de Sony BMG installaient un « rootkit » sur la machine de l'utilisateur. Aujourd'hui, Mark Russinovich travaille pour le compte de Microsoft. Cette collaboration vieille de quatre mois vient de porter ses premiers fruits, qui prennent la forme d'un logiciel baptisé Process Monitor.

Process Monitor se présente comme un outil de surveillance en temps réel des processus Windows et de la base de registres, dérivé du logiciel Rootkit Revealer, qui fit la réputation de SysInternals à l'époque des rootkits Sony. Process Monitor présente un certain nombre de similitudes avec Filemon et Regmon, deux autres outils également édités par SysInternals.

Bien plus abouti que Rootkit Revealer, il permet aujourd'hui d'identifier chaque processus, de surveiller le chargement des librairies ou d'effectuer des recherches au moyen d'un certain nombre de filtres. Process Monitor permettra notamment de détecter la présence éventuelle d'un rootkit sur sa machine. Rappelons qu'un rootkit est un logiciel qui, une fois installé sur un ordinateur, tourne en tache de fond tout en se dissimulant aux utilitaires comme le Gestionnaire des taches et ouvre d'éventuelles portes dans le système d'exploitation. Bon nombre de personnes infectées ne savent donc pas qu'elles le sont.

Microsoft propose Process Monitor au téléchargement gratuit. Toutefois, le logiciel n'est disponible qu'en anglais, en échange d'un téléchargement de 903 Ko depuis nos serveurs. Aucune installation n'est requise, il suffit de lancer directement l'exécutable contenu dans l'archive. Process Monitor est compatible avec Windows 2000 SP4, Windows XP SP2, Windows Server 2003 SP1 et Windows Vista, versions 32 et 64 bit. Précisons tout de même que ce logiciel n'est pas des plus aisés à appréhender.

Pour terminer, signalons la mise à jour apportée par Microsoft à Windows Defender qui passe en version 1.1.1593.0, toujours en anglais. Une version 64 bits est également proposée sur le site de l'éditeur.

Télécharger Ant Renamer pour Windows.
Modifié le 18/09/2018 à 15h07

Les dernières actualités

scroll top