Nokia et Psion rachètent les parts de Motorola dans Symbian

Par
Le 01 septembre 2003
 0

Motorola quitte le capital de Symbian et cède sa participation à Psion et surtout à Nokia, qui devient ainsi le premier actionnaire

140 quitte le capital de Symbian et cède sa participation à Psion et surtout à Nokia, qui devient ainsi le premier actionnaire

Symbian est de plus en plus européen. Le constructeur américain Motorola quitte le capital de Symbian et cède sa participation au britannique Psion et surtout à son concurrent Nokia, qui devient ainsi le premier actionnaire de l'éditeur. Les parts de Nokia passent ainsi de 19% à 32% tandis que celles de Psion atteignent environ 31% du capital de la société. Le solde se partage entre Ericsson, Sony Ericsson, Matsushita (Panasonic), Siemens et Samsung.

Dans un communiqué, la société Motorola explique qu'elle conservera une licence Symbian, utilisée d'ailleurs sur son tout dernier téléphone UMTS A920, mais qu'elle souhaite désormais miser sur le développement d'applications java + linux. Sur un plan stratégique, la mainmise de Nokia sur Symbian posait également un problème à Motorola, incompatible avec son statut de principal concurrent du constructeur finlandais.

Editeur d'un système d'exploitation pour téléphones mobiles, Symbian a été créée en juin 1998 par Psion, Nokia, Ericsson et Motorola. Après 5 années de relative discrétion, la société décolle enfin et revendique le statut de numéro un sur ce nouveau marché avec déjà plus de 2.68 millions de licences écoulées en 2003 et plus d'une trentaine de terminaux en cours de commercialisation.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top