DoCoMo et Fujitsu lancent le premier médiaphone 3G sous Symbian

Par
Le 11 décembre 2002
 0

En attendant le lancement mi-2003 du Nokia 6650, ce sont DoCoMo et Fujitsu qui lancent fin décembre le F2051, premier médiaphone 3G à utiliser Symbian

En attendant le lancement mi-2003 du Nokia 6650, ce sont DoCoMo et Fujitsu qui lancent fin décembre le F2051, premier médiaphone 3G à utiliser Symbian

La lune de miel entre l'Europe et le Japon en matière de téléphonie continue. En attendant le lancement mi-2003 du Nokia 6650, ce sont DoCoMo et Fujitsu qui lancent fin décembre le F2051, premier médiaphone 3G à utiliser le système d'exploitation Symbian mais également premier médiaphone Symbian Japonais.

Symbian et Fujitsu ont travaillé en étroite collaboration afin d'adapter l'interface graphique à la langue japonaise et de proposer des applications multimédia (photo, vidéo) afin de tirer profit du réseau UMTS de NTT DoCoMo, baptisé FOMA et basé également sur une technologie européenne, le W-CDMA (concurrent du CDMA2000 de Qualcomm, retenu par KDDI, un concurrent de DoCoMo).

Equipé d'une caméra CCD permettant de prendre des photos ou des vidéos (maximum 40 secondes), le F2051 dispose d'un écran TFT de 65.000 couleurs. Optimisé pour DoCoMo, ce téléphone est compatible i-mode, i-apply (java) et i-motion (video en MPEG-4) et permet d'atteindre une vitesse de transmission de 384 kilobits/seconde.

"Nous sommes ravis que Fujitsu ait terminé le développement de son produit pour DoCoMo. C'est le premier téléphone 3G à utiliser le système d'exploitation Symbian et le premier médiaphone Symbian à être lancé au Japon. Fujitsu a été un partenaire formidable et a su exploiter la flexibilité de Symbian au maximum pour créer un produit très innovant. Désormais, les constructeurs utilisant Symbian représentent près de 80% du marché (source Gartner) et avec ce nouveau produit lancé pour le marché 3G, Symbian est le standard de facto pour les médiaphones 2.5G et 3G." indique David Levin, CEO de Symbian Ltd.

Basé à Londres, Symbian s'appuie sur EPOC, le système d'exploitation initiallement développé par Psion et compte à son capital des poids lourd de la téléphonie mobile comme Nokia, Sony Ericsson, 140 ou encore Panasonic et a vendu sa licence également à Siemens et Samsung. Encore confidentiel début 2002, ce système d'exploitation équipe désormais le haut de gamme Nokia (9210, 7650) et devrait s'imposer en 2003, loin devant SmartPhoneOS de Microsoft, PalmOS de ou encore Brew de Qualcomm.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top