Mobistar, filiale belge d’Orange, choisit ‘Pocket Office’ GPRS

Par
Le 03 octobre 2002
 0

L’opérateur belge Mobistar, filiale d’Orange SA, proposera à ses clients un ‘bureau virtuel mobile’, fournit par ContactOffice, accessible en GPRS.

L'opérateur belge Mobistar, filiale d'Orange SA, proposera à ses clients un 'bureau virtuel mobile', fournit par ContactOffice, accessible en GPRS.

Il y a un an, Mobistar (www.mobistar.be/fr/) était le premier opérateur de téléphonie mobile belge à déployer la technologie GPRS (Global Packet Radio Services) sur l'ensemble de son réseau.

Aujourd'hui, la filiale belge d'Orange SA, elle même filiale de France Télécom, propose à ses clients professionnels un 'bureau virtuel mobile' accessible en GPRS : 'Pocket Office'.

Cette application mobile a été développée par un fournisseur belge de services hébergés (ASP - Application Service Provider), ContactOffice, spécialisé dans les applications multi-accès.

Accessible via l'Internet (www.pocketoffice.be), l'Internet mobile (Wap, GPRS, et Pocket Explorer), 'Pocket Office' dispose des fonctionnalités suivantes : agenda, gestion des missions et des documents, envoi et consultation d'e-mails ou de SMS.

En connectant un assistant numérique équipé d'un Pocket Explorer, l'IPaq par exemple, à un téléphone GPRS, l'utilisateur est censé disposer d'un accès «rapide (53 kbps), instantané et sécurisé à ses données», affirme ContactOffice dans un communiqué.

L'application offre également d'autres possibilités de synchronisation avec MS Outlook, Windows CE et Lotus Organizer. Elle est destinée aux travailleurs 'nomades' (commerciaux, consultants, télétravailleurs) pour la gestion de leur agenda, l'organisation de réunions, le partage de documents, etc.

Pocket Office permet par ailleurs l'envoi de SMS à des destinataires multiples (multicast), et la réception de rappels sur GSM pour des rendez-vous.

Il est à noter que Pocket Office n'utilise pas d'intranet ou de serveur mail. Une interface trilingue est proposée.

«Ce partenariat entre Mobistar et ContactOffice intervient au terme d'un processus d'appel d'offres qui confirme le rapprochement 'naturel' entre la téléphonie mobile et les applicatifs», souligne la direction de ContactOffice.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top