Qualcomm lance son système d'exploitation Brew 2.0

Par
Le 20 juin 2002
 0

L'équipementier américain Qualcomm annonce le lancement de son système d'exploitation Brew 2.0 pour téléphones mobiles

L'équipementier américain Qualcomm annonce le lancement de son système d'exploitation Brew 2.0 pour téléphones mobiles

Tout va plutôt bien pour Qualcomm en ce moment. Alors que sa technologie CDMA 2000 permet à KDDI de supplanter le WCDMA d'Ericsson et NTTDoCoMo sur le marché japonais de la "3G", l'équipementier américain Qualcomm annonce le lancement de son système d'exploitation Brew 2.0.

Ce "Binary Runtime Environment for Wireless" est un système d'exploitation, comparable à Symbian, PalmOS ou encore SmartPhone 2002 (Microsoft), dédié aux téléphones mobiles. Pour le moment essentiellement disponible pour les téléphones CDMA (Asie et Amérique), Qualcomm a néanmoins fait la démonstration au GSM WorldCongress que son environnement logiciel était disponible pour les réseaux GPRS.

Parmi les nouveautés, Brew 2.0 annonce le support du SSL et du HTTPS, deux technologies permettant la sécurisation des transactions en ligne, dans le domaine du e-commerce mais aussi de la banque et de la finance.

Brew 2.0 a pour ambition d'accompagner les premiers opérateurs 3G, en particulier coréens et japonais, dans le développement des services mobiles et multimédia de demain : informations audiovisuelles, divertissement, vidéophonie mais aussi applications professionnelles (bureau virtuel) ou encore services "m2m" (machines to machines).

Malméné par les équipementiers européens et en particulier scandinaves avec le développement du GSM, Qualcomm retrouve donc des couleurs à mesure que sa technologie CDMA 2000 se développe. Avec Brew 2.0, ses clients opérateurs bénéficient ainsi d'une solution complète réseaux + terminaux + environnement logiciel pour se développer dans l'internet mobile multimédia. Selon Qualcomm, 3 opérateurs auraient déjà adopté Brew 2.0. 10 terminaux seraient équipés de cette technologie et environ 300 applications seraient disponibles sur Brew, qui compte en outre 2 JVM différentes pour faire fonctionner les applications java.

Pour le moment, aucun opérateur européen ne s'est laissé séduire. Reste à espérer que l'UMTS européen, basé sur la technologie concurrente Wide-CDMA (WDMA) ne prendra pas trop de retard.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top