Openwave rachète SignalSoft et se renforce dans la géolocalisation

Par Jérôme Bouteiller
le 03 juin 2002 à 00h00
0

Jusqu'à présent spécialisée dans le WAP et la messagerie, Openwave rachète SignalSoft, éditeur d'une solution de géolocalisation

Jusqu'à présent spécialisée dans le WAP et la messagerie, Openwave rachète SignalSoft, éditeur d'une solution de géolocalisation

L'industrie logicielle "mobile" continue de se structurer. Jusqu'à présent spécialisé dans le WAP et la messagerie unifiée, l'éditeur américain Openwave Systems Inc. (Nasdaq : OPWV) rachète la société SignalSoft, éditeur d'une solution de géolocalisation.

Le portefeuille d'activité de SignalSoft couvre aussi bien des services professionnels (services d'urgence, police) que des services grand public comme des applications de rencontres (FriendFinder) ou des guides urbains.

Evaluée à 59 millions de dollars, cette transaction permet à Openwave de se renforcer sur un marché qui pourrait peser plus de 11 milliards de dollars en 2006 selon l'institut d'études américain OVUM.

Très puissant en Amérique du Nord, où les opérateurs cellulaires sous-traitent de nombreuses applications, Openwave devrait ainsi pouvoir proposer à ses clients une panoplie de nouveaux services.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Une IA arrive à animer des personnages sur des photos ou des peintures
Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
COMPUTEX 2019 - NVIDIA : comment suivre la conférence en direct ?
Groupy arrive sur Steam, pour grouper vos logiciels par onglets
En France, un quart des internautes regarderaient la TV en direct via un service illégal
Amazon a le soutien de ses actionnaires pour vendre sa reconnaissance faciale à l’État
Énergies du futur : la Chine commence à parier sur l'hydrogène
COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
scroll top