Palm retient Texas Instruments pour ses futurs terminaux

Par Jérôme Bouteiller
le 18 décembre 2001 à 00h00
0

Le constructeur d'ordinateurs de Poche Palm retient Texas Instrument pour lui fournir les composants de ses futurs terminaux mobiles.

Le constructeur d'ordinateurs de Poche Palm retient Texas Instrument pour lui fournir les composants de ses futurs terminaux mobiles.

Malmené par les PocketPC et les clônes de chez Sony et Handspring, Menacé par les futurs médiaphones sous Symbian, Palm semble reprendre son destin en main. Après avoir scindé ses activités entre une brance logicielle et une brance matérielle, Palm a décidé de retenir l'architecture ARM pour sa future gamme de terminaux de poche. Et c'est Texas Instrument, constructeur du processeur OMAP, qui sera le fournisseur.

Contrairement aux PocketPC, tous fidèles à Intel et son StrongArm, Palm conserve sa différence en décidant de travailler avec Texas Instrument mais en faisaint, pour le coup, une infidélité à , dont les Processeurs DragonBall équipaient les produits sous PalmOS depuis sa création.

TI fournira également des modules GSM/GPRS et d'autres composants, afin de permettre à Palm, à l'image de Handspring, Trium ou Sagem, de lancer des produits intégrés.

Géant de l'ordinateur de poche, Palm n'en reste pas moins un nain dans le domaine de la téléphonie mobile, où Nokia, Motorola et SonyEricsson ne cachent pas leur volonté de proposer des médiaphones, aux capacités d'organisation comparables à celles proposées par les célèbres assistants personnels.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
scroll top